Tags

Related Posts

Share This

U.E. Bruxelles vs Suisse ou Goliath vs David

il y a 4 heures

Ce soir les éléments de la lettre de l’UE que a pu consulter. Elle parle de « proposition définitive (endgültig) pour un accord ».

Pas question de renégocier.

Ueli Maurer avait la réponse par avance, lettre datée du 28.12.18…

Isabelle Ory sera en direct.

Modifié à 21:14

Bruxelles ne veut plus renégocier avec la Suisse sur l’accord-cadre

Isabelle Ory, correspondante auprès de l'Union européenne, décrypte la lettre de Jean-Claude Junker à Ueli Maurer.
Isabelle Ory, correspondante auprès de l’Union européenne, décrypte la lettre de Jean-Claude Junker à Ueli Maurer. 19h30 / 2 min. / à 19:30
Alors qu’Ueli Maurer s’est déclaré en faveur d’une renégociation de certains “points importants” avec l’Union européenne, Bruxelles a déjà écrit au président de la Confédération pour dire qu’il n’en est pas question.

Le président de la Confédération Ueli Maurer a reçu une lettre datée du 20 décembre et signée par Donald Tusk, président du Conseil européen, et Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne. La RTS a pu consulter ce courrier révélé par l’Aargauer Zeitung.

La lettre est courte mais directe. Officiellement, il s’agit d’un courrier de félicitation à l’attention du nouveau président de la Confédération. Mais dans le reste du texte, les Européens précisent que l’accord qui est sur la table est définitif:

“Les relations entre l’Union européenne et la Suisse se trouvent à un point décisif, après la présentation d’une proposition définitive (endgültigen) pour un accord cadre institutionnel à travers les négociateurs, après 4 ans de négociations intensives.”

Un accord qui ne convainc pas

Le courrier se termine par ces mots: “Nous nous réjouissons de travailler avec vous et avec les membres du Conseil fédéral, afin de créer les conditions qui permettront à cet accord d’entrer en vigueur aussitôt que possible”.

Mais pour l’instant cet accord-cadre n’a pas réussi à convaincre en Suisse. Ainsi, début décembre, le Conseil fédéral a lancé une vaste consultation sur le projet obtenu. Du côté de Bruxelles, en revanche, cet accord est le meilleur possible.

Isabelle Ory/lan

Publié à 21:09 Modifié à 21:14