« Tu seras un homme mon fils » retiré du mur par des étudiants estimant que l’auteur est ‘raciste’

Les incultes d’aujourd’hui seront demain les Nobel de la Honte.

La pensée unique fait en notre monde des ravages.

Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient sonnés..

Pour combien de temps encore?

Tant que les disciples de l’Anti-Christ seront aux manettes , comme souvent de nos jours !

Philippe Boehler.

——————————————————————————————

 

Le poème de Rudyard Kipling « Tu seras un homme mon fils » retiré du mur par des étudiants estimant que l’auteur est ‘raciste’

LONDRES – Rudyard Kipling a écrit des classiques comme Le Livre de la jungle (The Jungle Book) et Les Histoires comme ça  (Just So Stories for Little Children), histoires pour enfants traduites en français par Robert d’Humières et Louis Fabulet. Récemment, l’un des poèmes de Rudyard Kipling a été supprimé d’un mur de l’université par des étudiants qui affirment que l’auteur est un « raciste ».

Le poème If (généralement traduit en français sous le titre Tu seras un homme mon fils, parfois aussi simplement traduit par Si) de Kipling, qui traite de la résilience face à l’adversité, entre autres choses, a été peint par un artiste sur le mur du bâtiment du syndicat étudiant de l’Université de Manchester dans le nord de l’Angleterre.

Dans un effort pour « récupérer l’histoire au nom de ceux qui ont été ‘opprimés’ par des personnes du genre de Kipling », les leaders étudiants ont décidé en moins d’une heure de retirer le poème.

Un message Facebook du 16 juillet de Sara Khan, la responsable de la libération et de l’accès à l’université, a déclaré que « Kipling est l’opposé de la libération, de l’autonomisation et des droits de l’homme ».

À gauche, l’œuvre originale avec le poème ‘If’ de Kipling, et à droite, la nouvelle version des élèves, Manchester, Royaume-Uni, 16 juillet 2018. (Facebook/Sara Khan)

Elle a dit que Kipling cherchait à « déshumaniser les gens de couleur » et à « légitimer la présence de l’Empire britannique en Inde ».

Les étudiants ont changé le poème de Kipling, en utilisant un marqueur noir pour écrire « Still I Rise » de Maya Angelou sur le poème. Maya Angelou est une poète américaine noire et militante des droits civiques.

Sara Khan a reproché à l’université de ne pas avoir consulté les étudiants lors de la rénovation du bâtiment.

Classiques de la littérature

Les livres de Kipling sont considérés comme des classiques de la littérature enfantine, avec une adaptation de The Jungle Book, par Disney en 1942, et la réalisation plus récente du film Mowgli par Andy Serkis.

Un sondage d’opinion de la BBC en 1995 aurait voté le poème If (« Si ») comme le préféré du Royaume-Uni.

Toutefois, Sara Khan a déclaré qu’il était « profondément inapproprié de promouvoir le travail de Kipling » dans le syndicat étudiant.

Fatima Abid, secrétaire générale du syndicat étudiant, a écrit sur Twitter : « Nous avons retiré le travail d’un impérialiste des murs de notre syndicat et nous l’avons remplacé par les paroles de Maya Angelou. »

« Dieu sait que les voix noires et brunes ont été assez éradiquées de l’histoire, et il est temps que nous essayions d’inverser cela, au moins dans notre syndicat. »

Fatima Abid a depuis supprimé son compte.

Critiqué par George Orwell

Né à Bombay, en Inde, Rudyard Kipling a été l’un des plus grands nouvellistes de la littérature mondiale, pionnier de son genre et le plus jeune lauréat du prix Nobel de littérature.

Cependant, Kipling est tombé en disgrâce au 20e siècle lorsqu’il a été considéré comme un apologiste du colonialisme britannique : George Orwell, écrivain et journaliste britannique, a écrit que ses œuvres étaient « moralement insensibles et esthétiquement dégoûtantes ».

Certaines de ses œuvres ont été accusées d’avoir eu des thèmes racistes, son poème de 1899 Le Fardeau de l’homme blanc  (The White Man’s Burden) étant considéré par certains comme encourageant les Américains à civiliser le peuple philippin. D’autres, cependant, le voient comme une parodie des attitudes impérialistes.

Rudyard Kipling est devenu franc-maçon en 1885 et ses œuvres ont une dette « significative » envers la société secrète, selon une conférence sur la franc-maçonnerie en 2011 sur le sujet. « Kipling a accepté les valeurs maçonniques de fraternité, de tolérance et de recherche spirituelle comme étant les siennes », a affirmé le conférencier anonyme.

Un porte-parole du syndicat étudiant de Manchester a déclaré au Telegraph : « Nous comprenons que nous avons fait une erreur récemment dans notre approche à propos d’une œuvre d’art en oubliant de recueillir l’opinion des étudiants au début d’un nouveau projet. Nous acceptons que le résultat était inapproprié et nous nous en excusons. »

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.