Tags

Related Posts

Share This

Tel système Android. 15 applis constituent un danger. Des applis malveillantes s’ installent à votre insu.

ATTENTION…DESINSTALLEZ CES APPLICATIONS

SI VOUS LES AVEZ SUR VOTRE PORTABLE SYST. ANDROID

L’éditeur de solutions de sécurité Sophos met en garde contre des applications qui affichent des publicités en permanence sur Android. Il s’agit d’applications malveillantes qui se sont installées à la place d’autres.

Soyez vigilants .

Philippe Boehler.

www.super-senior.ch

………………………………………………………………………….

76 %. C’est la part de marché d’Android dans le monde au 15 octobre, et ça représente des milliards d’utilisateurs. Autant de cibles pour les pirates qui utilisent Google Play pour piéger les possesseurs de smartphones avec de fausses applications ou des applications vérolées.

Selon Sophos, expert en sécurité, le nombre d’applications malveillantes augmente chaque mois ; la firme met en garde contre 15 applications qui spamment l’utilisateur de publicités.

On appelle ça habituellement des adwares, et elles se cachent dans des applications d’apparence banale. Au total, elles dépassent le million d’installations, et c’est évidemment beaucoup, d’autant que les pirates en tirent des revenus.

Arnaque, mode d’emploi

En l’occurrence, ces applications affichent des publicités et elles dissimulent leurs icônes pour empêcher l’utilisateur de les repérer et de les supprimer. Selon Sophos, certaines vont même jusqu’à modifier les réglages du téléphone. L’éditeur d’antivirus donne l’exemple d’une application, Free Call & Messages. L’utilisateur pense installer une application pour passer des appels gratuits et l’icône apparaît bien dans Android. Jusque-là, rien à craindre. Sauf que lorsque l’on lance l’application, le message suivant apparaît : « L’application est incompatible avec l’appareil. »

Pour l’utilisateur, cela signifie que l’application ne fonctionne pas sur son appareil, et il est alors renvoyé vers la page de Google Maps sur Google Play. En fait, c’est un écran de fumée pour permettre à l’application de disparaître du téléphone. Son icône est supprimée du téléphone, mais elle va alors agir en arrière-plan et afficher des publicités en permanence. Au total, Sophos a donc recensé 15 applications, dont cette messagerie de type VoIP, très populaire, mais aussi un scanner de QR code, ou encore un outil de retouche photo.

Voici la liste des 15 applications à supprimer de votre téléphone. © Sophos