Riposte Laïque réveille les chrétiens. Merci !

Merci cher Laurent Droit, qui vous dites athée, pour ce texte qui devrait réveiller les chrétiens endormis ou aveugles face à l’islam.

Vous êtes plus courageux que ceux de mes co-religionnaires catholiques  qui en dépit des apparences tentent  de dire

…OH IL Y A DE BELLES CHOSES DANS L’ISLAM..

OUI…..Les fumées de Satan sont bel et bien montées haut dans l’ Eglise , comme le disait le Pape Paul VI

Merci à ceux qui suivent www.ripostelaique.com  , ce blog qui combat dans la même direction que les chrétiens lucides

Merci de suivre également mon blog www.super-senior.ch  qui poursuit sa lutte en sonnant le tocsin contre la Charia et l’Islam, malgré bien des critiques et des sarcasmes…

J’ajoute encore que la lecture d’un texte AURORE ROUGE, me pousse à agir encore plus fermement.

L’avez-vous lu hier ?

Sinon , le lien est ici  <https://www.super-senior.ch/?p=4359

Merci de le lire et de le répercuter partout où vous pouvez le faire.

Philippe Boehler.

————————————————————

 

 

Permettez-moi de me poser la question et permettez-moi de vous la poser à vous aussi, si vous pensez que c’est légitime.

C’est vrai, je suis athée et je ne m’en cache pas.
Oui, en effet, je condamne TOUTES les religions pour leurs côtés les plus sombres et les plus criminels.
Je suis très critique envers tous les pouvoirs religieux qui exploitent la crédulité des masses à leur profit.
Mais je ne suis pas opposé à la foi, à la croyance ou à la spiritualité, même communes, même partagées en communautés paisibles, car je sais que ce sont des choses dont beaucoup d’humains ont besoin, qui les rassurent et qui leur donnent le courage d’affronter les difficultés et les vicissitudes de leur existence.

Je suis pourtant né dans une famille nombreuse chrétienne et j’ai reçu ce qui m’a semblé (!) être une bonne éducation avec de bons principes moraux et de bonnes valeurs. Vers l’âge de 10 ans, j’ai néanmoins perdu la foi tout en conservant une certaine estime aux prêtres que j’avais connus et ceux que j’allais rencontrer plus tard et parmi eux des hommes extraordinaires. La plupart du temps des hommes bons, des hommes droits, des hommes de cœur et de bons guides pour m’aider à avancer sur les rails de ma jeunesse. Ils m’ont laissé de très bons souvenirs et je les en remercie.
Adulte, je pense posséder encore des valeurs de droiture, d’honnêteté, de partage et d’empathie telles que le message du Christ nous les enseigne. Car si les religions sont nocives, le message présumé et rapporté du personnage qui se serait appelé Jésus Christ est a priori un message de paix, d’amour et de pardon qui ne doit pas faire trop de mal…

A priori, je ne suis pas devenu un voyou ni un criminel. Je n’ai jamais fait sciemment de mal à personne ni à des animaux et j’essaie de faire ce que je peux, à mon niveau, pour aider ceux qui souffrent.
J’ai servi mon pays dans l’armée pendant quelques années et j’ai travaillé honnêtement toute ma vie.
Bon, Je suis un type formidable !

C’est cette vidéo du Père Henri Boulad, un homme exceptionnel et remarquable, prêtre jésuite de la communauté chrétienne du Caire, qui m’a donné envie de faire cet article :
« Père Henri Boulad – SOS pour une Eglise qui s’effondre »

Dans cette vidéo, le Père Boulad s’inquiète très sérieusement du sort de la chrétienté en France et dans le monde.

Le Père Boulad sait très bien de quoi il parle lorsqu’il évoque l’islam, les musulmans, le monde arabe et le moyen-orient.
Dans cette vidéo, il interroge les chrétiens et il leur demande ce qu’ils sont prêts ou capables de faire pour défendre leur religion tout de même pacifique face à l’avancée exterminatrice de l’islam. Le Père Boulad pose de bonnes questions. Bien sûr, il n’incite pas à prendre les armes et à aller massacrer des musulmans, mais je l’ai déjà entendu dire dans d’autres vidéos que même un chrétien doit apprendre à défendre sa vie et celles des siens et qu’il ne doit pas, par ailleurs, pousser le bouchon trop loin lorsqu’il est question d’accueillir des étrangers, si ceux-là ont clairement des intentions peu claires.
« Père Henri Boulad – Les limites du devoir d’hospitalité » où il est question d’un « seuil de tolérance » à l’hospitalité.

Le Père Boulad n’est pas un prélat de Rome.

C’est un homme de bien, un travailleur qui n’est pas attaché aux choses matérielles et il voyage beaucoup pour prêcher un peu partout où il est très demandé.
C’est un sage, un homme de raison et de bon sens, choses de plus en plus rares dans notre monde.
Nous le savons tous, le christianisme a déjà été frappé par différents pouvoirs totalitaires.

Le socialisme et le communisme, idéologies de haine et de violence, ont toujours exprimé leur haine du christianisme parce que ses principes moraux les gênaient dans leurs grands projets criminels de domination et d’écrasement des masses.

Les gôchistes de base ne cessent de cracher sur les chrétiens, mais par un mystérieux et opportuniste retournement idéologique, les voici à encenser et glorifier une autre religion, l’islam, avec lequel ils se sont alliés pour éliminer les chrétiens. Mais ils ne savent pas que l’islam les détruira, eux aussi, après les avoir utilisés à ses fins.

Aujourd’hui, nous nous trouvons en France, en Europe et dans le monde, dans une situation dramatique à cause de la présence de l’islam et de ses desseins de conquête du monde et de soumission de l’humanité à sa loi, depuis 1400 ans.

En raccourci, l’islam est un fléau, un cancer pour l’humanité, et tout à la fois une épidémie de peste, de choléra et de grippe espagnole qui n’existe que dans la haine, la violence et des fleuves de sang depuis 14 siècles, avec au moins 280 millions de morts.
L’islam ne respecte rien et surtout pas la vie humaine, y compris celle de ses propres fidèles.

Je ne vais pas faire un nouveau tableau de l’islam.
Vous qui lisez les articles de Riposte Laïque, vous le savez tout aussi bien que moi, sinon mieux encore.

Dans les pays occidentaux, l’islam a bien avancé depuis une cinquantaine d’années en plaçant et en avançant ses pions et en diffusant le venin de sa haine dans sa communauté, partout dans les cités, les quartiers et les banlieues de nos grandes villes, tous ces territoires perdus de la République que l’état refuse de voir.

Ils sont 6 millions, 10 millions, 12 millions ou plus. Personne ne le sait vraiment. En France, on n’a pas le droit de compter les musulmans. On a le droit de compter les membres du FN, les patriotes, les blancs, les chrétiens et les juifs, mais il est interdit de compter les noirs, les arabes ou les musulmans.

Les terres d’origine (Moyen-Orient, Maghreb, Afrique) de tous ces musulmans qui prétendent nous envahir et nous conquérir sont des terres de pauvreté, de misère, de peur, de haine, de violence et de destruction. Ils les fuient et les abandonnent tous parce que la vie y est impossible et qu’il n’y a là-bas aucun avenir pour eux.
Alors, ils émigrent vers les pays occidentaux dont des personnes pas désintéressées leur ont vanté les mérites (là-bas on vous accueillera, on vous soignera, on vous logera et on vous nourrira gratuitement, les femmes seront toutes à vous, parce que ce sont des pays colossalement riches où l’argent coule à flot et les chiens d’occidentaux paieront pour vous. La loi vous protégera et personne ne pourra vous faire de mal).
Mais lorsqu’ils arrivent, ils commencent à déchanter.
On ne leur avait pas parlé du chômage, du manque de logements, de la misère de certains Occidentaux qui sont si nombreux à n’avoir pas eu de chance et à avoir fini dans la rue.

Alors, ils se retrouvent dans des communautés musulmanes fermées où on les embrigade et où on leur enseigne la haine de l’Occident, des blancs, de la démocratie, des droits de l’homme, de la laïcité, de la main qui les nourrit, etc.
Pour finir, par stupidité, par haine et par dépit, ils reproduisent le même monde absurde que celui qu’ils ont fui…

Le Père Henri Boulad nous explique donc dans la première vidéo que les chrétiens de France et d’Europe ont un rôle à jouer.
Dans un premier temps, ce rôle consistera déjà à affirmer leurs valeurs et leur attachement à ces valeurs qui sont bien souvent parties intégrantes de notre constitution et de nos lois, car la France est de culture judéo-chrétienne et cette culture se retrouve dans ses textes fondateurs.
Défendre nos lois, comme celle de la laïcité (qui protège la liberté de culte pour toutes les religions) est donc un devoir fort des chrétiens. De même si la liberté est mise en danger, la liberté d’expression, l’égalité entre les hommes et les femmes, l’interdiction du port de signes ostensiblement et fortement religieux, mais aussi les actes de violence, l’incitation à la haine et à la violence et globalement toute manifestation ou tout acte mettant en danger la paix et l’ordre public.

Mais pour faire tout ça, il faudrait peut-être déjà que les chrétiens sachent un peu ce qu’ils veulent eux-mêmes. Et là, ce n’est pas gagné. Avec un Pape qui glorifie et encense l’islam qui lui-même massacre massivement les chrétiens d’orient, les chrétiens ne comprennent plus rien.

C’est à eux d’envoyer un message à leur Pape pour le mettre en demeure de prendre un parti clair dans les affaires religieuses et politiques du monde et de revenir à la raison et au message du Christ. En effet, on ne peut pas prêcher la paix en fermant les yeux sur la guerre et donc en encourageant la guerre. Je parle ici essentiellement des catholiques, car je pense que les protestants et les orthodoxes n’ont pas ce genre de problème, ou à un moindre niveau.

Les chrétiens doivent aujourd’hui faire des choix. Ils doivent prendre des positions fermes allant dans le sens de préserver la paix dans leur pays et en Europe, en dénonçant ceux qui utilisent la violence pour arriver à leurs fins et en exigeant des pouvoirs publics, de l’état, de rétablir l’ordre, la paix publique et la stabilité politique de nos pays.

En France, de nombreuses personnes ont été assassinées par des musulmans, ces dernières années, lors d’actes de terrorisme ignobles et d’assassinats abjects comme celui du Père Jacques Hamel, en plein office religieux (messe), à St Etienne du Rouvray, par des musulmans psychopathes dont la vraie place est au fond d’une prison pour toute leur vie.
L’état français joue un jeu extrêmement dangereux et malsain en encourageant les crimes de l’islam, en ne faisant pas condamner les délinquants et les criminels musulmans ou en les faisant carrément acquitter et libérer (par « consignes gouvernementales » vers les juges), comme Jawad Bendaoud, le fameux « logeur de terroristes » qui hébergeait des terroristes et qui n’a rien vu…

Être chrétien n’est pas une fin en soi. Être un bon chrétien c’est bien. Mais ça ne suffit pas. Un chrétien doit aussi rayonner. Il est fini le temps où on devait tendre l’autre joue. Le chrétien, si sa maison est détruite, il doit la rebâtir, si sa récolte est perdu, il doit la ressemer, si sa vie est menacée, il doit réagir et se protéger. Si sa famille et ses biens sont menacés, il doit se battre et les défendre. D’ailleurs, il me semble que lorsque nous avons fait des guerres, la plupart de nos soldats étaient des chrétiens. Et puis, il y a eu des moines soldats…
Un bon chrétien ne doit pas être un Bisounours béat, un crétin ou un lâche.
Si sa vie, sa famille et son pays sont menacés, le chrétien doit se protéger mais aussi à un moment prendre les armes et se battre contre l’ennemi, par exemple aux côtés de notre armée (si elle n’a pas tourné casaque).

De toute façon, à un moment, celui que ne se bat pas sera éliminé.

Les chrétiens ont donc un grand rôle à jouer dans notre pays et en Europe. C’est un laïque qui vous le dit.
Reste maintenant à trouver ces chrétiens, à aller les débusquer de chez eux, à les réveiller et à leur mettre le marché en main et les armes, si besoin est.

Laurent Droit