Tags

Related Posts

Share This

Révélations de Mediapart : Benalla voyagerait depuis plusieurs mois avec un passeport diplomatique

FLASH….   FLASH…. BEN ALORS  ?

Que dit l’Elysée? Prépare-t-on les cartons , rue du FBG St-Honoré ?

On n’a jamais vu un pareil jeu entre un Président et un personnage qui malgré sa mise en examen se balade avec un passeport diplomatique

On pourrait peut-être prendre des paris quant-à la durée du quinquennat ?

Philippe Boehler.

…………………………………………………………………………………………………………………………….

[RÉVÉLATIONS] Alexandre Benalla voyage avec un passeport

diplomatique, référence 17CD09254, délivré le 24 mai 2018. Alors

qu’officiellement il a été licencié de @Elysee et mis en examen

pour violences volontaires. C’est bien une affaire d’État !

@Mediaparthttps://t.co/U22hCFcSLA

Révélations de Mediapart : Benalla voyagerait depuis plusieurs mois

avec un passeport diplomatique

Révélations de Mediapart : Benalla voyagerait depuis plusieurs mois avec un passeport diplomatique© CHARLES PLATIAU Source: Reuters
Alexandre Benalla le 19 septembre 2018 lors de son audition au Sénat.

Alors que l’Elysée précisait ces derniers jours qu’Alexandre Benalla n’était «pas un émissaire officiel ou officieux de la présidence de la République» après un voyage au Tchad, Mediapart révèle qu’il possèderait un passeport diplomatique.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Benalla qui semble de plus en plus se transformer en «affaire d’Etat», comme l’écrit Mediapart, qui révèle ce 27 décembre qu’Alexandre Benalla voyagerait depuis plusieurs mois avec un passeport diplomatique. Ce dernier porterait la référence 17CD09254 et aurait été délivré le 24 mai 2018, soit près de trois semaines après des violences le 1er mai dont il est accusé, lui valant plusieurs mises en examen, une mise à pied de 15 jours en mai et un licenciement officiel en juillet. Selon le journal en ligne, il aurait utilisé ce passeport pour se rendre dans différents pays africains et en Israël ces derniers mois.

Néanmoins, dans un communiqué du 25 décembre, l’Elysée s’était étonné de voir Alexandre Benalla précéder Emmanuel Macron au Tchad au mois de décembre, précisant qu’«il n'[était] pas un émissaire officiel ou officieux de la présidence de la République».

Or, Mediapart précise que le passeport est valide jusqu’au 19 septembre 2022 et porte la certification usuelle : «Nous, ministre des affaires étrangères, requérons les autorités civiles et militaires de la République française et prions les autorités des pays amis et alliés de laisser passer librement le titulaire du présent passeport et de lui donner aide et protection.»

Contacté par Mediapart, un ancien membre des cabinets ministériels s’étonne d’ailleurs de la détention par Alexandre Benalla d’un passeport diplomatique, y compris pour un conseiller de l’Elysée : «Quand vous voyagez officiellement avec le président, vous n’avez même pas besoin de passeport diplomatique. On vérifie juste que vous êtes sur la liste de la délégation et vous échappez aux contrôles à l’arrivée.»

L’entourage d’Alexandre Benalla a assuré à LCI le 26 décembre qu’Alexandre Benalla avait fait des dizaines de déplacements en Afrique ces dernières semaines et avait rencontré plusieurs présidents africains.

Lire aussi : Quand l’ombre d’Alexandre Benalla plane sur la visite d’Emmanuel Macron au Tchad