Qui est Christian Guédon, le nouveau Benalla de Choupinet ? | Riposte Laïque

Qui est Christian Guédon, le nouveau Benalla de Choupinet ? | Riposte Laïque
— À lire sur ripostelaique.com/qui-est-christian-guedon-le-nouveau-benalla-de-choupinet.html

https://actu.orange.fr/politique/videos/edwy-plenel-annonce-que-mediapart-va-reveler-un-nouveau-personnage-de-l-affaire-benalla-CNT000001dXk9Y.html#plmAnchor

https://actu.orange.fr/politique/videos/edwy-plenel-annonce-que-mediapart-va-reveler-un-nouveau-personnage-de-l-affaire-benalla-CNT000001dXk9Y.html#plmAnchor

Eh bien nous y sommes : déjà rien qu’avec le titre, on a immédiatement l’eau à la bouche, et une irrésistible envie d’en savoir plus : « Le garde du corps de Macron est un proche de Benalla, spécialiste de « l’effraction » et de « l’infiltration ».

Sachez, braves gens, que le nouvel élu se nomme Christian Guédon, et d’après les confidences de Mediapart qui a pu « étudier » son CV, il ressort que ce « nouvel ami » principal responsable de la sécurité du » chef de l’État par défaut », serait « un spécialiste dans les « domaines […] de l’effraction et de l’infiltration », ainsi que « des techniques d’ouverture discrètes des serrures de bâtiments et véhicules » à des fins judiciaires ». 

Mais ce qui interpelle encore davantage, c’est que, toujours d’après Mediapart, cet ancien membre du GIGN aurait été placé par Benalla lui-même, dans le cadre de sa « refondation de la protection du chef de l’État »… en vue de créer une structure à sa main ; une « brigade du chef » composée de gendarmes de réserve et d’anciens policiers échappant au contrôle direct du ministère de l’Intérieur !

D’où sans doute un allègement des prérogatives de ce dernier… permettant ainsi à Castaner d’aller picoler et draguer en boîte de nuit… à l’insu du plein gré de son épouse… Mais ceci est une autre histoire.

Tous les détails de ce recrutement dans des conditions « spéciales », figurent dans cette enquête fouillée de Mediapart, qui démontre bien que :

  • Christian Guédon a été intégré au sein du GSPR grâce à Alexandre Benalla et dans des conditions dérogatoires aux règles jusqu’ici en vigueur

  • Spécialisé dans les « domaines technique et tactique de l’effraction et de l’infiltration », Christian Guédon a travaillé pendant plusieurs années pour des sociétés de sécurité privée en Afrique et au Moyen-Orient

  • Christian Guédon a continué à échanger avec Alexandre Benalla après son départ de l’Élysée. Il s’est même rendu en sa compagnie, à la fin de l’été, chez un trouble intermédiaire syrien domicilié à Paris.

Il ressort également de ces investigations, que Macron en personne est intervenu dans ce recrutement, en violation totale des règles habituelles.

Mediapart avait raconté en août comment l’ancien gendarme avait ensuite été intégré au Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR), alors qu’il avait pourtant quitté la gendarmerie depuis plusieurs années. Sa reprise d’activité avait été jugée irréalisable administrativement par la hiérarchie de la gendarmerie. Mais le président a obtenu gain de cause pour faire entrer Guédon dans l’unité de protection présidentielle.

Vous avez dit « bizarre » ? Non, pas tellement de nos jours, en Macronie !

Pourquoi cette insistance présidentielle ? Parce que, recommandé par Benalla, Guédon lui a semblé apte à rendre les mêmes services que le « favori » faussement répudié ?

Sans doute ne saurons-nous jamais quels ont été les ressorts profonds de cette décision, et quelles idées ont pu germer dans l’esprit tortueux de celui qui confirme régulièrement le diagnostic du psychiatre italien…

En même temps, comme dirait l’autre… au vu du visage sérieux du monsieur, je ne le vois pas du tout « batifoler » avec le chef de l’État, comme Benalla, ainsi qu’il a pu être (mé)dit par des mauvaises langues…

http://www.brujitafr.fr/2019/03/christian-guedon-le-curieux-profil-du-garde-du-corps-de-macron-un-proche-de-benalla.html

D’ailleurs, j’y pense, ne serait-ce pas peut-être pour cette unique raison que ledit Benalla l’aurait fortement recommandé, sans en avoir l’air, bien évidemment ?

Bon sang, mais c’est bien sûr… comme disait l’inspecteur Bourrel dans la télé de mon enfance.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Sources :

https://www.mediapart.fr/journal/france/220319/le-garde-du-corps-de-macron-est-un-proche-de-benalla-specialiste-de-l-effraction-et-de-l-infiltration?onglet=full

https://www.valeursactuelles.com/politique/qui-est-le-curieux-garde-du-corps-de-macron-proche-de-benalla-105193