Tags

Related Posts

Share This

Quand on est mort c’est pour longtemps, quand on est bête, c’est pour toujours

0:00 / 5:02

Gros sur le coeur . France en déroute

————————————————————-
Aujourd’hui, faisons très court : la vidéo ci-dessous, un cri de colère sorti des tripes, résume à merveille ce que ressentent aujourd’hui les patriotes fiers de leurs soldats.

.

Alors que le gouvernement se réjouit de la libération des quatre otages détenus au Burkina Faso par un groupe jihadiste, dont les deux Français enlevés au Nord-Bénin le 1er mai, c’est plutôt une sourde colère et une profonde tristesse que nous ressentons.

.

Si le gouvernement, les autorités militaires et de nombreuses personnalités politiques ont rendu hommage au courage de nos soldats, on ne peut que déplorer le silence des médias et des familles des otages pour saluer l’esprit de sacrifice de nos deux commandos marine, deux héros qui ont donné leur vie pour sauver celle de deux irresponsables, partis en voyage de noces en zone hostile infestée de jihadistes et vivement déconseillée par le Quai d’Orsay.

.

Deux morts chez nos soldats d’élite pour sauver deux touristes illuminés qui ont enfreint sciemment les consignes de sécurité, c’est un prix exorbitant.

.

Ils sont responsables de la mort de deux héros de la nation. Mais ce soir ils pourront fêter leur libération auprès des leurs, accueillis à bras ouverts par Macron à Villacoublay, pendant que les familles de nos soldats pleureront.

.

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/benin/qui-sont-les-deux-militaires-francais-morts-lors-de-l-operation-de-liberation-des-otages-au-burkina-faso_3437313.html

.

Nous partageons la douleur des familles de tous ces soldats qui meurent en opération pour assurer notre protection. Nous saluons le courage de ces héros qui ont encore le sens du devoir dans une société en pleine déliquescence.

.

Nous ne les remercierons jamais assez, pendant que trop de Français n’ont pas conscience de la noblesse et de la grandeur du métier de soldat.

.

Mais écoutez cette vidéo criante de vérité. Elle résume tout. Rien à ajouter.

.

Jacques Guillemain