Pogba : L’islam est beau, ça n’a rien à voir avec le terrorisme | Riposte Laïque

Pogba : L’islam est beau, ça n’a rien à voir avec le terrorisme | Riposte Laïque
— À lire sur ripostelaique.com/pogba-lislam-est-quelque-chose-de-beau-ca-na-rien-a-voir-avec-le-terrorisme.html

PP PAUVRE PAUL …

LIS DONC ICI :

<https://www.thereligionofpeace.com

Philippe Boehler.

………….

Détails . Julien Martel de   https://www.ripostelaique.com

Pogba : L’islam est beau, ça n’a rien à voir avec le terrorisme | Riposte Laïque

Share

Pogba : « L’islam est quelque chose de beau, ça n’a rien à voir avec le terrorisme »

« C’est une religion qui m’a ouvert l’esprit et a fait de moi, peut-être, une personne meilleure. On pense davantage à ce qu’il y a après la mort. Cette vie n’est qu’un test. (…)

L’islam n’a rien à voir avec ce qu’on entend autour du terrorisme. Cela n’a rien à voir avec ce que l’on entend dans les médias. L’islam est quelque chose de beau ».

dit l’international français Paul (prénom chrétien) Pogba dans une interview à Closer.

Paul est un prénom chrétien. Sa mère est musulmane mais pas son père. Si son père avait été musulman, il s’appellerait Mohammed, Karim, Rachid, etc. mais certainement pas Paul.

Paul Pogba est un modèle pour de très nombreux fans de football à travers le monde. À partir du moment où ce modèle commence à prendre pour modèle le pseudo-prophète pédophile terroriste et esclavagiste Mahomet et qu’il fait la pub de la secte islam dans les médias, il devient urgent de le réfuter.

La prière : un apaisement spirituel ou une posture de soumission sadique-anale ? Les deux, mon prophète-général.

L’islam permet effectivement de se décontracter musculairement par une sorte de yoga rituel simpliste mais efficace.

Je ne sais pas ce que dirait un psychanalyste en voyant ces mouvements de gymnastique, mais j’ai ma petite hypothèse qui implique le concept de stade sadique-anal.

Le but est de marquer physiquement la position de soumission et de servitude du croyant à l’égard d’Allah, ce qui veut dire en gros : « Je suis esclave, je suis soumis, je me tiens bien, je fais tous les gestes mécaniquement comme un serviteur zélé et consciencieux, ô dieu tout-puissant, tu peux faire de moi ce que tu veux, même me prendre par derrière, j’obéirai totalement et ce sera pour moi un honneur. »

Cette prière est aussi l’occasion de réciter la sourate al-Fatiha (sourate 1 du Coran) et ainsi de répéter son serment d’appartenir à la communauté des esclaves d’Allah, ainsi que la défiance à l’égard des chrétiens (les égarés) et des juifs (les gens contre qui Allah est en colère).

« Guide-nous dans la voie droite, celle de ceux que tu as comblés de bienfaits, non celle de ceux qui ont encouru ta colère ni celle de ceux qui se sont égarés. » dit la sourate 1, autrement dit : « Je ne suis pas comme ces chiens d’infidèles qui commettent le péché d’association (associer à Dieu une autre personne) et se liguent contre les gentils musulmans pour imposer leur foi défaillante et trompeuse. Je sais qu’ils iront brûler en enfer. »

La périphrase, « ceux qui ont encouru ta colère », est en effet tirée de la sourate 2, verset 61, qui dit :
« Ils (les Juifs) furent frappés d’humiliation et d’indigence. Ils ont encouru la colère d’Allah pour n’avoir pas voulu croire à ses signes et pour avoir tué injustement ses prophètes. Telles furent les suites de leur transgression et de leur désobéissance. »

Et la deuxième périphrase, « Ceux qui se sont égarés », est tirée de la sourate 4, verset 44, qui dit :
« Ne vois-tu pas comment ceux (les chrétiens) qui ont reçu une partie des Écritures se sont égarés et souhaitent que vous vous égariez à votre tour de la bonne voie. »

C’est l’unique supplication que les musulmans demandent à Allah dans leur prière. Ils lui demandent donc de les garder loin du chemin des juifs et de celui des chrétiens.

Toute prière devrait, en effet, être une pétition respectueuse adressée à Dieu sous forme de louange, de remerciement ou de supplication. Rien ne réchauffe le cœur que lorsque quelqu’un vous dit : « Nous prions pour vous. » Les prières judéo-chrétiennes ne sont que des expressions spontanées qui émanent du cœur de celui qui les prononce.

En revanche, les prières musulmanes suivent dix-sept rites bien élaborés. Le cycle complet d’une prière s’appelle «raq’a  (génuflexion) et comprend une inclination, une mise à genoux et une récitation de certaines phrases et déclarations dans une séquence spécifiée. Ces prières sont répétées cinq fois par jour et chaque prière comprend de multiples génuflexions. Dans la prière de l’aube on trouve une place pour une supplication spontanée, alors que dans les autres prières on doit se tenir à des formules strictes.

Les guides de prière pour les musulmans, publiés dans différentes langues, sont très nombreux. Si un musulman doit se conformer à toutes les prescriptions et procéder aux ablutions nécessaires, il devra y consacrer au moins deux heures et demie par jour. Le Coran exhorte les musulmans à « maintenir la prière » quarante-quatre fois (conformément aux sourates 2,43, 6,72, 11,14 et 31,17) avec la répétition régulière d’al Fatiha.

La prière de vendredi à la mosquée : la culture de la haine à l’égard des non musulmans

Quant à la prière de vendredi à la mosquée, elle est encore plus offensive et plus choquante à l’encontre des juifs et des chrétiens, car elle exige non seulement deux récitations de la sourate d’Al-Fatiha, mais aussi de la sourate 62, « Le vendredi » et de la sourate 63, « Les hypocrites ». La sourate 62 condamne spécifiquement, d’une part, les païens vivant « en erreur grossière », et d’autre part, les juifs assimilés à « des ânes pliant sous le poids de livres et qui traitent de mensonges les versets d’Allah » (62,5). Quant à la sourate 63, elle condamne « les hypocrites », c’est-à-dire ceux qui ont renoncé à leur foi musulmane. « Ce sont ceux-là les pires ennemis. Méfie-toi d’eux ! Qu’Allah anéantisse ces hypocrites… » (63,4)

La prière du vendredi est toujours accompagnée d’un prêche quasi classique dans toutes les mosquées. Les prédicateurs y crachent leur colère contre les juifs et les non musulmans et sollicitent l’aide de leur dieu Allah.

Les prédicateurs concluent son prêche par la litanie suivante et la masse des fidèles répond après chaque supplication par un « Amen » :
« Ô Allah ! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion ! (Amen)
Ô Allah ! Fais périr les mécréants, les polythéistes et les ennemis de l’islam ! (Amen)
Ô Allah ! Éparpille leur nation ! (Amen)
Ô Allah ! Disperse leurs troupes ! (Amen)
Ô Allah ! Détruis leurs édifices ! (Amen)
Ô Allah ! Fais périr leur récolte ! (Amen)
Ô Allah ! Rend orphelins leurs enfants ! (Amen)
Ô Allah ! Rend veuves leurs épouses ! (Amen)
Ô Allah ! Fais tomber leurs biens et leurs fortunes comme butin entre les mains des musulmans ! (Amen) ! »

Est-ce que les musulmans courageux, honnêtes, se demandent parfois si leurs prières constituent effectivement une communication avec le Créateur ou représentent tout simplement un exercice rituel routinier destiné à leur faire avaler sans cesse la pilule empoisonnée d’une haine antijuive et antichrétienne ?

Comment un musulman qui affiche ouvertement, dans sa prière, la haine et l’intolérance religieuse à l’égard des juifs et des chrétiens ose-t-il prétendre et clamer haut et fort, sans honte ni pudeur, que son islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance ?

Cette haine antijuive et antichrétienne n’est pas seulement manifeste dans les prières, mais elle est également bien articulée dans les hadiths de Mahomet qui aurait clamé ou ordonné :

  • La malédiction d’Allah sur les juifs et les chrétiens

  • Les juifs sont condamnés et les chrétiens égarés

  • La raison des juifs et des chrétiens vaut la moitié de celle des musulmans

  • N’adressez jamais le salut en premiers aux juifs ni aux chrétiens

  • Opposez-vous aux juifs et aux chrétiens

  • Ne saluez jamais à la manière des juifs et des chrétiens

  • Je jure au nom d’Allah que j’expulserai les juifs et les chrétiens de la Péninsule arabique

  • Le jour de la résurrection, Allah pardonnera aux musulmans leurs péchés et les imputera aux juifs et aux chrétiens

  • Dès qu’un musulman décède, Allah fait entrer à sa place en enfer un juif ou un chrétien.

Voilà comment les musulmans crachent leur haine contre les juifs et les chrétiens dans leur prière, et comment leur prétendu prophète les considère. En dépit de ces prières et de ces enseignements authentiques, les musulmans continuent à clamer que leur prophète était généreux et tolérant à l’encontre des juifs et des chrétiens, qu’il était le plus sincère et le plus fidèle et qu’il est venu parfaire les bonnes mœurs sur terre. Chiche !

Ces tergiversations et ces manipulations hystériques et diaboliques trouvent leur source fondamentale dans le mensonge recommandé et légalisé (hallalisé) en islam. Il se concrétise en permanence par le recours à l’hypocrisie comme à la dissimulation, une application pure et simple de la taqîya. Il est temps que les masques tombent et que la vérité éclate.

Ces analyses sur la prière quotidienne et la prière du vendredi sont extraites d’un article de Malek Sibali paru sur Riposte Laïque.

Voir aussi Les musulmans répètent 17 fois par jour : « Allah a maudit les juifs – Les chrétiens se sont égarés »

L’islam n’a-t-il rien à voir avec le terrorisme ?

Faux, Paul. Le Coran demande aux musulmans de jeter l’effroi dans le cœur des mécréants.

Mohammed a dit de lui-même et de sa façon de répandre l’islam par l’épée : « J’ai vaincu par la terreur ».

Voici 10 de ses exploits macabres où il a utilisé la terreur :

– Umm Qirfa

– Le Génocide sur la tribu des Bani Qurayza

– Le Berger borgne

– Abu Afak

– Asma Bint Marwan

– Deux chanteuses

– Ka’b Bin Al-Ashraf

– Huwayyisa et Muwayyisa

– Kinana et Safiya

– La mosquée de l’opposition

Mohammed traitait les Noirs de têtes de raisin, tu le savais, Paul ?

L’islam autorise l’esclavage. 17 millions de Noirs au bas mot réduits en esclavage et trois fois plus tués. Ça continue au Soudan, au Qatar, en Libye, en Mauritanie, par exemple. Tu le savais, Paul ? Mohammed lui-même avait des esclaves noirs.

Mohammed à 53 ans a pénétré sexuellement une fillette, son épouse Aïcha âgée de 9 ans et prépubère, et comme Mohammed est le modèle parfait pour les musulmans, la charia autorise l’acte sexuel avec une épouse prépubère. Tu le savais, Paul ?

Il y a tant de merveilles en islam qu’on ne s’en lasse pas.

Ah oui, j’avais oublié la formidable médecine islamique : l’urine de chameau guérit tous les maux, et aussi le fait de prendre sept dattes tous les matins. Les deux ensemble, c’est parfait pour démarrer une bonne journée de foot. Et si une mouche tombe dans ton potage, trempe-la entièrement dedans car une aile contient la maladie et l’autre aile le remède.

Regarde Hassan Iquioussen. Lui, c’est un vrai musulman. En plus, il a un prénom arabe et c’est pas une tête de raisin.

Tu es sûr que tu veux encore t’humilier devant ce dieu inexistant Allah et son pseudo-prophète et appartenir encore à cette secte mafieuse stupide inventée par des Arabes pédophiles, esclavagistes et terroristes pour asservir le monde et satisfaire leurs besoins financiers et sexuels ?

Si tu as reçu un gros chèque du Qatar ou de l’Arabie saoudite pour faire la promotion de la secte islam, je peux encore comprendre, bien que ce soit cynique et dégueulasse.

Mais sinon, je ne vois pas de raison de croupir toute ta vie dans la fange esclavagiste islamique.

Julien Martel

http://resistancerepublicaine.eu/2019/06/13/pogba-lislam-est-quelque-chose-de-beau-na-rien-a-voir-avec-le-terrorisme/