Tags

Related Posts

Share This

Notre-Dame de Paris, mise à feu ? Comment , étapes.

NOTRE -DAME DE PARIS

Le jeune Victor Hugo, qui a notamment publié une critique élogieuse de l’ouvrage en 1823, s’inspire de Quentin Durward lorsqu’il écrit Notre-Dame de Paris en 1831.

source : https://www.herodote.net

Affectionnant comme lui la fin de la période, il présente une reconstitution historique du Paris de 1482 dans le chapitre « Paris à vol d’oiseau ».

Notre-Dame de Paris avant l’ajout de la flèche par l’architecte Viollet-le-Duc, gravure de J.H. Le Keux d’après un dessin de T. Allom, vers 1835.  L'agrandissement montre l'illustration de Gustave Fraipont, Claude Frollo, réalisé pour Le livre d'or de Victor Hugo, 1883, Maison de Victor Hugo.

Victor Hugo décrit le Paris du XVe siècle

« Nous venons d’essayer de réparer pour le lecteur cette admirable église de Notre-Dame de Paris. Nous avons indiqué sommairement la plupart des beautés qu’elle avait au quinzième siècle et qui lui manquent aujourd’hui ; mais nous avons omis la principale, c’est la vue du Paris qu’on découvrait alors du haut de ses tours.
C’était en effet, quand, après avoir tâtonné longtemps dans la ténébreuse spirale qui perce perpendiculairement l’épaisse muraille des clochers, on débouchait enfin brusquement sur l’une des deux hautes plates-formes, inondées de jour et d’air, c’était un beau tableau que celui qui se déroulait à la fois de toutes parts sous vos yeux ; un spectacle sui generis, dont peuvent aisément se faire une idée ceux de nos lecteurs qui ont eu le bonheur de voir une ville gothique entière, complète, homogène, comme il en reste encore quelques-unes, Nuremberg en Bavière, Vittoria en Espagne ; ou même de plus petits échantillons, pourvu qu’ils soient bien conservés, Vitré en Bretagne, Nordhausen en Prusse.
Le Paris d’il y a trois cent cinquante ans, le Paris du quinzième siècle était déjà une ville géante. Nous nous trompons en général, nous autres Parisiens, sur le terrain que nous croyons avoir gagné depuis. Paris, depuis Louis XI, ne s’est pas accru de beaucoup plus d’un tiers. Il a, certes, bien plus perdu en beauté qu’il n’a gagné en grandeur. ». (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, Paris, Charles Gosselin, 1831, Livre troisième, chapitre II « Paris à vol d’oiseau ».)

………………………………………………………………………………

Et maintenant…que sait-on ?

Que Notre-Dame de Paris est en grand danger.

Depuis que Macron a saisi le sujet, il faut s’attendre à tout.

Le drame est que personne ne voudra dénoncer cette combinaison.
Ceux qui devraient alerter sont tous  enrôlés   dans le système…

A propos de la toiture , il me semble bon de partager CETTE info…reçue d’une source sûre que je connais et que je ne dévoilerai  pas.

“La thermite a été installée deux mois avant l’incendie.

C’est la Mairie de Paris qui a demandé que la charpente soit traitée avec “soi-disant” un insecticide.

..

 

Cette charpente s’en était très bien passé depuis 800 ans..

La THERMITE a été pulvérisée sur les poutres, puisqu’*ils* avaient un plan, depuis quelques années, pour un toit plat  afin d’ y construire un toit en acier avec de la verdure, un restaurant, un observatoire sur l’île-de-la-Cité, pour les touristes et un marché sous les parvis, vendu auparavant par la mairesse Hidalgo.

Ce qui coïncide avec l’année des Jeux Olympiques de 2024.

Il n’y a plus de ce chêne en France, 99% est exporté à la Chine !!!

PS: la  THERMITE ou THERMATE ( brevets militaires…) est venue à bout de 3 bâtiments en béton armé et structure d’acier…alors du vieux chêne de 800 ans !!!

“””””””” Alors ??? QUE dit-on dans les chaumières ?

Il y a trop de coïncidences entre certains faits pour que cet incendie soir la résultante  d’un accident de chantier.

Après la vidéo que j’ai enregistrée le 14 au soir, je vais produire ci-après une vidéo supprimée sur Youtube , mais heureusement sauvegardée sur Viméo ( Merci chère Elisabeth K…)

Vous pourrez ainsi mieux juger de la situation-

Philippe Boehler.

……………………………………………………………………………………..

A suivre…

 

une amie me communique cette info:

Philippe, dans : regardez.org  un Youtuber explique pourquoi Notre-Dame a brûlé (projet de temple maçonnique, plusieurs projets d’architectes déjà prêts avant l’incendie pour en faire un “site touristique contemporain” etc.) mais Youtube a supprimé sa vidéo pour “contenu inapproprié” .

Dans son site : regardez.org on peut voir la video supprimée par YT ;   elle est visible sur vimeo, je vous envoie le lien ci dessous : (cliquez à partir de https://…) <iframe title=”vimeo-player” src=”https://player.vimeo.com/video/337001445” width=”640″ height=”360″ frameborder=”0″ allowfullscreen></iframe>


https://player.vimeo.com/video/337001445” width=”640″ height=”360″ frameborder=”0″ allowfullscreen></iframe>