Tags

Related Posts

Share This

Morts POURQUOI AU Burkina-Faso …Non, Macron, vous n’êtes pas Dieu, ni président, ni même français

Morts pourquoi au Burkina-Faso ?

Non, Macron, vous n’êtes pas Dieu, ni président, ni même français

Hommage  aux deux officiers de MARINE morts pour …QUI 

Morts pour? Morts à cause du mauvais CHEF QUI a été imposé à la France…

Morts à cause du  Djihâd qui. sévit dans  le monde depuis 14 siècles 

C’est la première fois que des porteurs de cercueils de héros ont le visage partiellement masqué.

Pourquoi ? Parce que l’ennemi est non seulement au Sahel, mais également en France .

L’ennemi, c’est  ?  C’est…l’islam, mère DE LA CHARIA, de daech, d’al-qaida etc

Le saviez-vous ? Oseriez-vous le dire clairement?

Philippe Boehler.

……

Non, Macron, vous n’êtes pas Dieu, ni

président, ni même

français…

extrait* de l’article de Laurent Droit , duquel  il n’est nul besoin de retirer une seule virgule..

Il faut que ce squatter du pouvoir le quitte avant que la France ne soit totalement détruite!

-Avant qu’il n’ait pu  instaurer une totale dictature de la pensée et de l’écrit.

-Avant qu’il ne défigure   Notre-Dame de Paris

Sa rencontre avec Mark Facebook… de Zuckerberg laisse présager le pire!

Philippe Boehler.

…………………………………………………………..

Tout ce que vous faites, Monsieur Macron, chaque fois que vous ouvrez la bouche (sans arrêt, à tout propos et pour n’importe quoi), c’est de la comédie, de l’enfumage, du blabla, de la réclame pour votre produit, comme n’importe quel aboyeur de foire ou vendeur de marché.

Ce n’est pas vous qui écrivez vos discours. Certainement pas. Vous en êtes d’ailleurs bien incapable.
Vous avez encore profité d’une occasion d’avoir le micro pour vendre votre seul et unique produit (avarié) : vous-même !

Publié le 14 mai 2019 – par – 34 commentaires – 1 048 vues

 

 

Vous avez voulu mener cette cérémonie de commémoration et d’hommage aux deux militaires que vous avez envoyés au casse-pipe pour sauver la vie de deux abrutis islamogauchistes qui sont probablement parmi vos électeurs.

Oh oui, vous avez bien parlé, comme toujours, comme un brave robot,  vous avez tenté de simuler l’émotion, de faire vibrer, de toucher les cœurs, d’exprimer des sentiments, mais tout cela en vain. Toutes choses qui vous sont étrangères et que vous êtes incapable de faire passer…
Tout ce que vous avez, c’est du baratin.

Et pendant que la France pleure la mort de deux de ses fils et que chacun de nous a le cœur serré en pensant à eux et à leurs familles, vous faites votre numéro de cirque et vous en profitez pour occuper encore et encore les médias et rappelez à tous que vous existez et que vous devez faire un score aux européennes.

Vos pitreries, croyez-moi, le général Pierre de Villiers ne les oubliera jamais et un jour il vous verra couler et vous noyer tout seul avec grand plaisir. Vous qui ne connaissez strictement rien à l’armée, à la chose militaire, et qui n’avez jamais servi sous les drapeaux.

Tout ce que vous faites, Monsieur Macron, chaque fois que vous ouvrez la bouche (sans arrêt, à tout propos et pour n’importe quoi), c’est de la comédie, de l’enfumage, du blabla, de la réclame pour votre produit, comme n’importe quel aboyeur de foire ou vendeur de marché.

Ce n’est pas vous qui écrivez vos discours. Certainement pas. Vous en êtes d’ailleurs bien incapable.
Vous avez encore profité d’une occasion d’avoir le micro pour vendre votre seul et unique produit (avarié) : vous-même !

Vous n’en avez donc jamais assez de ces clowneries qui vous ridiculisent ?
Vous en êtes à 10 ou 12 % de réelle popularité et d’intentions de vote pour les européennes et vous continuez à vous roulez dans la fange pour récolter quelques voix. Même une cérémonie d’adieux à deux héros de la nation est pour vous encore une occasion d’être en campagne pour les européennes, en plus de votre fameux ridicule Grand Débat dont il n’est sorti que du néant, à votre image, un homme creux, vide, inconsistant.
Votre démission serait la seule chose qui vous redonnerait une meilleure image, celle de celui qui sait reconnaître ses erreurs et ses torts.

Que vous êtes triste, Monsieur Macron, que vous êtes pitoyable, que vous êtes navrant.
Vous êtes le seul, dans ce pays, à ne pas voir combien les Français vous haïssent, vous méprisent et vous crachent à la face.

Vous êtes habité par tant de haine des autres, des Français et de la France, que vous êtes incapable de voir autre chose.
Vous avez tellement méprisé et insulté les Français et prétendu donner des conseils aux plus grands de ce monde (qui rient beaucoup de vous) que peu à peu vous en avez fini par avoir l’illusion que vous étiez un grand homme, un grand chef d’État, un grand dirigeant du monde et un modèle unique et incontournable pour tous.

Pour qui vous prenez-vous donc, Monsieur Macron ?

Pour un grand Français, pour un homme d’État, pour un président, peut-être pour Dieu ?!

Vous savez, notre monde et notre système politique, aujourd’hui, montrent clairement que n’importe quel imbécile ou psychopathe tel que vous, avec une vague tête de jeune premier de cinéma et beaucoup de maquillage (on sait ce que ça nous a coûté), une langue bien pendue et un bon budget de campagne, peut gagner des élections présidentielles. Il faut dire que les candidats imbéciles ne manquent pas !

Et lorsqu’on découvre le niveau moral et intellectuel de ceux qui composent notre Assemblée nationale et notre Sénat, on perd définitivement toute illusion et toute confiance dans notre système électoral et dans nos institutions.

Non, Monsieur Macron, vous n’êtes pas Dieu, croyez-moi, ni même un petit dieu de province, ni même un chef d’État et sûrement pas un président. Vous n’êtes même pas un Français, car depuis le premier jour où vous avez commencé à insulter les Français et à salir notre pays et la mémoire de nos ancêtres, vous avez perdu ce droit d’être français. Et pour ma part, je vous déchois aujourd’hui de la nationalité française en tant que criminel contre la France et son peuple.

Non, Monsieur Macron, vous vous êtes peut-être pavané et avez joué votre pièce de théâtre à cette douloureuse commémoration de deux de nos frères de combat, mais vous n’auriez même pas été digne de cirer leurs Rangers, ni de faire leur vaisselle, ni de repasser leur tenue de sortie.
Vous n’arrivez pas à leur cheville.
Eux étaient des hommes d’honneur, des hommes d’engagement, des hommes de devoir et des hommes de combat.
Et vous ne leur ressemblez en rien.
Vous n’êtes rien.

Vous êtes un simulateur. Rien n’est vrai en vous de ce que vous êtes, ni de ce que vous dites. Vous êtes un menteur pathologique, compulsif.
Vous êtes un homme de haine et de mépris de l’autre.
Vous êtes un être sans cœur, sans âme et sans esprit. Vous n’avez aucune spiritualité. À la place du cœur vous avez un bloc de glace ou de marbre. Vous ignorez probablement tout du mot aimer. Vous n’aimez rien ni personne. Vous convoitez, vous possédez, mais vous n’aimez pas.
Ou plutôt si, vous vous aimez vous-même passionnément. Et vous vous seriez probablement épousé vous-même si ça avait été possible.
Mais non. Alors, vous avez épousé une de vos profs de 24 ans votre aînée, car cela vous mettait au centre des regards et des conversations, ce qui est votre grand plaisir. Mais vous ne l’avez jamais aimée, cette femme. Et d’ailleurs elle était déjà mariée, aimée et avait des enfants.
Les enfants, vous les avez en horreur, car ils attirent les regards et l’intérêt des autres et donc vous les retirent à vous.
Vous êtes donc bien un psychopathe, un sociopathe, un pervers narcissique, un inverti ou un asexué et un pauvre type paumé, largué et désespéré.

Votre seule présence à cette cérémonie a été une insulte à leur mémoire, vous qui vous êtes précipité pour accueillir les deux crétins libérés par nos deux héros.
Car vous, Monsieur Macron, vous êtes un lâche, un pleutre, un trouillard, une larve, un minable, un traître à la patrie et je souhaite vraiment qu’un jour vous serez arrêté, emprisonné, jugé et lourdement condamné pour vos crimes.
Tôt ou tard, un homme doit payer sa dette à la société lorsqu’il s’est mal comporté. Et vous paierez la vôtre, soyez-en sûr. Car demain est très incertain pour les peuples des pays européens, mais aussi pour leurs dirigeants qui auront comploté en vue de détruire leurs propres pays.
Vous vous croyez à l’abri, pour l’instant. Mais la roue tourne et à la révolution française beaucoup se croyaient aussi intouchables, jusqu’au jour où leur tête est tombée dans la corbeille de son…

Mais je ne me fais pas d’illusions, car ce sont des gens de votre race qui créent les lois qui vous protègent et vous rendent intouchables.
Et puis, vous avez un gros magot, au moins 500 millions d’euros qui vous ont été donnés pour « détruire ce qu’est la France » par vos amis musulmans et mondialistes.

Alors, par pitié, Monsieur Macron, cessez de prononcer des mots qui ne sont que galvaudés et souillés dans votre bouche, « Ensemble, honneur, courage, devoir, patrie, république, etc. »
Personne ne vous croit et vous donnez envie de vomir à tout le monde.

Une autre contributrice de Riposte Laïque semble partager un peu mon point de vue, d’ailleurs :
« Hommage à nos héros : Macron, quand cela vient de vous, cela sonne faux ! »
https://ripostelaique.com/hommage-a-nos-heros-macron-quand-cela-vient-de-vous-cela-sonne-faux.html

« Macron est un psychopathe » : l’analyse d’un psychiatre italien »
https://www.youtube.com/watch?time_continue=531&v=NNDgsw39m9s

La traduction :
« Macron est un psychopathe »
https://www.youtube.com/watch?v=FzmoWVj4eQU&feature=share

Macron a été mandaté ou missionné par les puissances mondialistes pour provoquer la ruine de la France…
« Pour Macron, détruire ce qu’est la France est une mission »

https://www.youtube.com/watch?v=otMG_fFZVuE&feature=youtu.be

« La vraie histoire de l’imposture Macron »

https://www.youtube.com/watch?v=P5hv1QUghis

L’avis d’un groupe de généraux français sur Macron :
« Macron Trahison – Telle est l’accusation d’un groupe de généraux de l’armée française »

https://www.youtube.com/watch?v=5c0jIskL9Ig&feature=youtu.be

Laurent Droit