L’Europe a décidé qu’elle voulait se placer du mauvais côté de l’histoire

Elle risque fort de regretter son choix.

L’ Europe? Laquelle ?

Philippe Boehler

_____________________________________________

https://www.dreuz.info/2018/05/14/leurope-a-decide-quelle-voulait-se-placer-du-mauvais-cote-de-lhistoire/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

De nombreux diplomates de l’Union Européenne ont décidé de boycotter l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, parce qu’ils ne peuvent supporter que l’histoire (encore) ne va pas dans leur sens.

La République Tchèque, la Hongrie et la Roumanie ont récemment bloqué l’adoption d’une déclaration européenne critique menée par la France face au transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem.

L’Europe a décidé qu’elle voulait se placer du mauvais côté de l’histoire (se rallier à l’Iran n’est que la dernière décision fatale) à un point tel qu’il est presque certain que cette vieille Europe finira par se retrouver complètement soumise à l’Islam.

Pays représentés à la cérémonie d’ouverture : Albanie, Angola, Autriche, Cameroun, Congo, République Démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, République Tchèque, République Dominicaine, El Salvador, Ethiopie, Géorgie, Guatemala, Honduras, Hongrie, Kenya, Macédoine, Burma, Nigeria, Panama, Pérou, Les Philippines, Roumanie, Rwanda, Serbie, Sud Soudan, Thaïlande, Ukraine, Vietnam, Paraguay, Tanzanie et Zambie.

En revanche, Israël se trouve vraiment au milieu de l’histoire. Quoi qu’il en soit, ce petit pays ne fait que gagner en importance.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

On dit souvent que l’existence d’Israël est un miracle.

Avec la compréhension de ce qu’Israël vit et de ce qu’il doit endurer quotidiennement, le terme «miracle» peut en fait être un euphémisme.

C’est un terme souvent utilisé qui diminue la profondeur de sa signification, mais, à coup sûr, au cours des dernières semaines seulement, la nation juive a expérimenté ce qui ne peut être décrit comme la grandeur de D. qu’avec l’occultation du miracle.

Nous vivons dans des temps incroyables où D. montre manifestement sa main.

C’est impossible à ignorer.

En un court instant, un clin d’œil, si vous voulez, nous avons été témoins de ce qui suit :

  • Les Etats-Unis, sous la direction du président Trump,  transfèrent leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem le 14 mai, soutenant ainsi la reconnaissance par le gouvernement américain de Jérusalem comme capitale d’Israël.

  • Le Mossad localise et réussit à voler une demi-tonne de fichiers originaux de l’Iran sur son projet d’armes nucléaires. L’équipe rentre à la maison en toute sécurité.

  • Le président Trump se retire de l’accord nucléaire iranien et rend malheureux les soumis Européens avides de business avec l’Iran.

  • Les forces iraniennes en Syrie tirent de 20 à 30 missiles sur Israël, tous manquant leur destination avec 4 missiles détruits par le dôme de fer. Aucun Israélien tué ou blessé.

  • Israël riposte et frappe avec succès des cibles militaires iraniennes à l’intérieur de la Syrie, notamment en frappant leurs approvisionnements en munitions, ce qui affaiblit efficacement l’infrastructure militaire et les infrastructures militaires de l’Iran en Syrie. Tous les pilotes israéliens rentrent chez eux en toute sécurité.

  • Netanyahu reçoit tous les honneurs à Moscou et convainc Poutine de ne pas armer le Hezbollah avec des missiles sol-air S-300, ce qui réduit le danger pour les pilotes israéliens lors de missions aériennes défensives.

  • Tsahal a détruit un autre tunnel de terreur, le neuvième de cette année.

  • Depuis un mois, les forces de Tsahal à la frontière sud d’Israël tiennent bon contre les attaques terroristes du Hamas et les tentatives d’infiltration.

  • Ce dimanche 13 mai nous célébrons les 51 ans de la libération et l’unification de notre capitale bien-aimée Jérusalem, la Judée et la Samarie.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le Hamas à Gaza est si désespéré pour gagner l’attention du monde qu’il se détruit littéralement tous les vendredis, brûlant même ses propres lignes d’approvisionnement depuis Israël.

Il arrive un moment où tout le monde doit faire face à la vérité, qu’il croit ou non à ce concept. Et la vérité est qu’être contre Israël signifie soutenir le terrorisme, la mort, la destruction et la cupidité matérialiste simple sur la décence de base.

Ce n’est pas Israël qui a besoin de s’expliquer. Vraiment, Israël est trop occupé par son existence – de vraies questions de vie et de mort, de bien et de mal, de liberté et de vérité – pour s’expliquer devant ceux qui ne veulent pas et ne peuvent pas comprendre, tout en marchant comme des aveugles marqués par la peur et la couardise.

Ceux qui sont contre Israël sont ceux qui finiront par s’expliquer – non pas à Israël, mais à leurs propres enfants et petits-enfants : pourquoi ils ont soutenu le terrorisme, le mort et la destruction plutôt que la vérité et la liberté.

Après le Giro et son 1 milliard de téléspectateurs de part le monde qui a fait sensation en démarrant à Jérusalem est venu l’Eurovision.

Et comme l’a si bien dit Neta, vainqueur de l’Eurovision 2018 « Merci beaucoup d’avoir choisi la différence, merci beaucoup d’accepter les différences entre nous, merci de célébrer la diversité… La prochaine fois à Jérusalem ! »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.