Tags

Related Posts

Share This

Les personnes ayant entouré Macron lors d’un «bain de foule» s’étaient d’abord inscrites via le site de l’Élysée

 

Ah . .la France a donc un Président filtrant

Serait-il agarophobe ?

Philippe Boehler.

 

https://fr.sputniknews.com/france/201908161041941184-les-personnes-ayant-entourees-macron-lors-dun-bain-de-foule-setaient-L

Les personnes ayant ENTOURÉ...

Les personnes ayant entourées Macron lors d’un «bain de

foule» s’étaient d’abord inscrites via le site de l’Élysée

© AFP 2019 ERIC GAILLARD

France

URL courte
5818143

Les Français qui ont pu approcher Emmanuel Macron pour un bref échange ou un selfie, après son discours lors des célébrations du 75e anniversaire du débarquement de Provence, avaient été fouillées et contrôlées par les services de sécurité du Président. Ces personnes s’étaient au préalable inscrites via le site de l’Elysée, explique Checknews.

Les bracelets verts portés par toutes les personnes qui ont entouré Emmanuel Macron après son discours lors des célébrations du 75e anniversaire du débarquement de Provence ont fait l’objet d’une enquête par Checknews qui a révélé qu’il s’agissait d’un dispositif de sécurité. De ce fait, tous ceux qui voulaient approcher le Président ou prendre un selfie avec lui, auraient été contrôlés et leurs effets vérifiés à l’avance, avant de se voir remettre le fameux bracelet vert.

Emmanuel Macron

La mairie de Saint-Raphaël a confirmé à Check News que c’était bien le système de sécurité qui avait été introduit dans le cadre de l’événement. Elle a expliqué que pour assister à la cérémonie et se mêler à la foule qui avait pu après communiquer avec le Président, il fallait s’inscrire à l’avance sur le site de l’Élysée.

«Ce bracelet papier, de couleur bleue ou verte, permettait d’accéder à la cérémonie, et était la preuve que la personne avait bien été contrôlée par les agents de sécurité.»

«Les gens qui étaient présents lors de ce bain de foule s’étaient préalablement inscrits sur le site de l’Elysée pour indiquer qu’ils voulaient assister à la cérémonie. Il y avait une centaine de places disponibles», a précisé le service de communication de la ville à Libération.

Qui plus est, un journaliste de BFM TV en plein reportage sur place a déclaré qu’il s’agissait de personnes «qui [avaient] été filtrées, fouillées, dont on [avait] vérifié l’origine, et l’équipement, le sac», informe le quotidien.

Check News avait été sollicité par des internautes qui avaient constaté la présence de ces bracelets verts, éveillant leurs soupçons.