Le Saint -Esprit est le Consolateur, le PARAKLETOS, en grec, annoncé par le Christ , et non Mahomet, le faux-prophète annoncé ,le PERIKLITOS , en grec.

Qui est ce donc  ce Consolateur dont parle le Christ à ses Apôtres lors de l’Ascension ?

“Évangile selon saint Jean15,26-27.16,1-4.

26 En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples :

Lorsque le Consolateur que je vous enverrai d’auprès du Père,

l’Esprit de vérité qui procède du Père, sera venu, il rendra témoignage de moi.

27 Et vous aussi, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement.”

1 Je vous ai dit ces choses, afin que vous ne soyez pas scandalisés ;

2 Ils vous chasseront des synagogues ; et même l’heure vient où quiconque vous fera mourir, croira faire à Dieu un sacrifice agréable.

3 Et ils agiront ainsi, parce qu’ils n’ont connu ni mon Père, ni moi.

4 Mais je vous l’ai dit afin que, lorsque l’heure sera venue, vous vous souveniez que je vous l’ai annoncé.

 

source: Extrait de la Bible catholique traduite par le chanoine Crampon

 

Ce Consolateur ?

C’est le St-Esprit, qui arrivera 10 jours après.

L’islam a tenté  de *récupérer* cet envoyé annoncé par le Christ.

Il l’ a  fait  afin de  revendiquer  le droit d’ être  le successeur   des deux grandes religions, Juive et Christianisme.

____________________________________________________________________

Textes de la FSSPX :

 

Pages spirituelles

LUNDI 18 MAI 2009 :

LUNDI 6° SEMAINE DE PAQUES
1° Livre des Actes des Apôtres 16,11-15 :

Nous avons pris le bateau à Troas, et nous avons gagné directement l’île de Samothrace, puis le lendemain Néapolis, et ensuite Philippes, qui est une cité romaine, la première de cette région de Macédoine. Nous avons passé là quelques jours et, le jour du sabbat, nous sommes allés hors de la ville, au bord de la rivière : nous pensions y trouver l’endroit où les Juifs venaient prier. Nous nous sommes assis, et nous avons parlé aux femmes qui étaient réunies. Il y avait parmi elles une certaine Lydia, une commerçante en tissus de pourpre, originaire de la ville de Thyatire, qui adorait le vrai Dieu. Elle nous écoutait, car le Seigneur lui avait ouvert l’esprit pour la rendre attentive à ce que disait Paul. Elle se fit baptiser avec tous les gens de sa maison, et elle nous adressa cette invitation : « Puisque vous avez reconnu ma foi au Seigneur, venez donc loger dans ma maison ».  Et nous avons été forcés d’accepter.

2°Psaume 149(148),1-2.3-4.5.

Alléluia ! Chantez au Seigneur un chant nouveau,
Louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !
En Israël, joie pour son créateur ; dans Sion, allégresse pour son Roi !
Dansez à la louange de son nom, jouez pour lui, tambourins et cithares !
Car le Seigneur aime son peuple, il donne aux humbles l’éclat de la victoire.
Que les fidèles exultent, glorieux, criant leur joie à l’heure du triomphe.

3° Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 15,26-27.16,1-4 :

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples :
« Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur.
Et vous aussi, vous rendrez témoignage, vous qui êtes avec moi depuis le commencement. Je vous dis tout cela pour que vous ne risquiez pas de tomber On vous exclura de la synagogue.
Et même, l’heure vient où tous ceux qui vous tueront s’imagineront offrir ainsi un sacrifice à Dieu. Ils le feront parce qu’ils ne connaissent ni le Père ni moi. Mais voici pourquoi je vous dis tout cela : quand cette heure sera venue, vous vous souviendrez que je vous l’avais dit. Je ne vous l’ai pas dit dès le commencement, parce que j’étais avec vous ».

4° Commentaire du jour : Saint Cyrille d’Alexandrie (1) « Vous aussi, vous rendrez témoignage » :

Tout ce que le Christ avait à faire sur la terre était maintenant accompli ; mais il fallait absolument que nous « devenions participants de la nature divine » du Verbe (2P 1,4), c’est-à-dire que nous abandonnions notre vie propre pour qu’elle se transforme en une autre …
En effet, aussi longtemps qu’il demeurait dans la chair auprès des croyants, le Christ leur apparaissait, je crois, comme le donateur de tout bien. Mais lorsque viendrait le moment où il devrait monter vers son Père des cieux, il faudrait bien qu’il soit présent par son Esprit auprès de ses fidèles, qu’il « habite par la foi dans nos coeurs » (Ep 3,17).
 
      Les hommes en qui l’Esprit est venu et a fait sa demeure sont transformés ; ils reçoivent de lui une vie nouvelle comme on peut facilement le voir par des exemples pris dans l’Ancien et le Nouveau Testament. Samuel, après avoir adressé tout un discours à Saül, lui dit : « L’Esprit du Seigneur fondra sur toi et tu seras changé en un autre homme » (1S 10,6). Quant à saint Paul : « Nous tous qui, le visage dévoilé, reflétons la gloire du Seigneur, nous sommes transfigurés en cette même image, de gloire en gloire, comme il convient au Seigneur qui est Esprit. Car le Seigneur, c’est l’Esprit » (2Co 3,18).

      Vous voyez comment l’Esprit transforme pour ainsi dire en une autre image, ceux en qui on le voit demeurer. Il fait passer facilement de la considération des choses terrestres à un regard exclusivement dirigé vers les réalités célestes ; d’une lâcheté honteuse à des projets héroïques. Nous constatons que ce changement s’est produit chez les disciples : fortifiés ainsi par l’Esprit, les assauts des persécuteurs ne les ont pas paralysés ; au contraire, ils se sont attachés au Christ par un amour invincible. C’est absolument indubitable. Elle est donc bien vraie, la parole du Sauveur : « C’est votre intérêt que je retourne au ciel » (Jn 16,7). Car c’est le moment de la descente de l’Esprit.

 


1- (380-444), évêque et docteur de l’Église Commentaire sur l’évangile de Jean, 10 (trad. bréviaire)

 

Cet article a été publié il y a un an dans mon ancien blog chez Over-blog. (  adresse web: <www.philippeboehler.over-blog.com  )

Je le *reposte* ici quelques semaines avant la Pentecôte, avec un brin d’avance, afin de permettre à ceux qui doutent entre le Paraclet, Esprit de Vérité et le Périklitos, Mohamed, le bien aimé , le bien loué puissent faire  un choix …

La Pentecôte…c’est de cet événement que semble dater une controverse à propos du nom de l’Envoyé annoncé par le Christ lors de son Ascension, il y a 10 jours
Nous chrétiens,appelons aussi le St-Esprit, PARACLET ,en grec PARAKLETOS,
Dans l’ islam ,les musulmans le recherchent en grec PERIKLITOS*
Le codex Sinaiticus vous propose plus loin une explication très détaillée de cette comparaison, qui, je le appelle montre que les voyelles étant absentes en arabe et en hébreu…on se retrouve avec le même mot , en consonnes…
” P R K L T S. “

 

suite sous <https://www.super-senior.ch/parakletos-ou-periklitos-tout-est-la/

 ———————————————————————–