Tags

Related Posts

Share This

Le nouveau Parlement prend ses quartiers

Suisse:  Un nouveau Parlement vient d’être élu pour 4 ans…

On va débuter avec des fleurs pour l’entrée.

Les épines, elles, risquent de se présenter très vite, après les flons-flons folkloriques d’usage.

Madame Moret  ou  Me Moret, avocate qui va être élue au fauteuil présidentiel a tous les atouts  en mains  pour être une Présidente de charme et à poigne.

La seule inconnue de ce scrutin bien rodé réside dans le nombre*) de voix obtenues dans la matinée.

C’est le baromètre absolu . Signe de l’indice de confiance ou de popularité de l’élue.

A l’avance, vives félicitations! Et bon courage.

Philippe Boehler.

*)NB: Mme Moret a été brillamment élue par 193 voix sur 200 bulletins délivrés.

C’est un score extrêmement rare.Vives félicitations.

…………………………………………..

 

Source: https://www.lematin.ch/15405303

Le nouveau Parlement prend ses quartiers :

La 51e législature débute lundi après-midi par la prestation de serment des nouveaux élus. Le premier jour sera aussi marqué par l’élection des présidents des deux Chambres, en attendant le point fort de la session: le renouvellement du Conseil fédéral le 11 décembre.

La tradition veut que la législature commence avec les discours de la doyenne de fonction et du plus jeune élu. Cette tâche reviendra à la verte bâloise Maya Graf, 57 ans, et au PLR zurichois Andri Silberschmidt, 25 ans.

Une fois les formalités concernant les élections du 20 octobre réglées, les 200 élus du Conseil national devront prêter serment en prononçant la formule «je le jure» ou «je le promets» dans leur langue en présence du Conseil fédéral.

Une présidente pour le National

Les députés désigneront ensuite leur nouvelle présidente. La libérale-radicale vaudoise Isabelle Moret devrait accéder sans problème au perchoir. Agée de 48 ans, cette avocate de formation, qui se qualifie de «libérale progressiste», est une politicienne aguerrie. Elle siège au Conseil national depuis 2006 et a été vice-présidente du PLR suisse durant huit ans.

La première vice-présidence reviendra à l’UDC. Le parti a choisi le Bernois Andreas Aebi, en remplacement du Grison Heinz Brand, qui n’a pas été réélu. Les Verts occuperont la deuxième vice-présidence. Ils ont désigné l’Argovienne Irène Kälin à cette fonction. Un peu plus tard, les sénateurs procéderont à leur tour aux formalités du premier jour de législature. Ils éliront eux aussi leur bureau.

Hans Stöckli (PS/BE), 67 ans, deviendra président du Conseil des Etats. L’ancien maire de Bienne qui entame sa troisième législature dans cette Chambre veut représenter la force bilingue sous la Coupole fédérale. Il sera assisté d’Alex Kuprecht (UDC/SZ), premier vice-président et de Thomas Hefti (PLR/GL), deuxième vice-président. (ats/nxp)

Créé: 02.12.2019, 06h46

Votre avis

Avez-vous apprécié cet article?

Oui  84%

Non 16%

……………………………………