Le Dr. Sami Aldeeb, un sage, à suivre avec confiance, même si….

S’il vous plaît, pas d’anathème contre notre ami Sami Aldeeb !

Je partage volontiers cet appel, même si on peut *discuter* de certains sujets, comme celui d’un seul Etat en Terre Sainte…

Merci de votre confiance à notre ami Sami que je connais personnellement et dont j’apprécie la franchise et l’honnêteté.

Philippe Boehler.

______________________________________________________

source: www.ripostelaique.com

Publié le 15 avril 2018 – par – 15 commentaires – 697 vues

Les derniers articles de Sami Aldeeb sur les frappes occidentales en Syrie suscitent une série de réactions passionnées dans les colonnes de RL et RR.

https://ripostelaique.com/les-criminels-qui-bombardent-la-syrie-ont-soutenu-al-qaida-et-daesch.html

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/14/syrie-sami-aldeeb-deconne-et-cest-peu-dire-revoltant-et-effrayant/

La politique de liberté d’expression de ces médias fait que des opinions opposées se heurtent parfois avec vivacité.
Les guerres du Moyen-Orient sont fort complexes, leurs données sont souvent sujettes à mensonges, propagande et manipulations, d’où les avis basés sur des émotions et les a priori de courants politiques.

De plus, en Syrie, il n’y a pas de « bon camp ». Il n’y a que des intérêts frelatés en jeu et rien d’humanitaire, chacun traitant les autres de criminels.

Sami est un ami sincère, indéfectible. J’ai partagé de riches moments d’échanges d’idées, mêlés d’humour, de gaieté, de finesse. C’est un travailleur-né, auteur d’une trentaine d’ouvrages de grande qualité et d’érudition exceptionnelle sur l’islam qu’il connaît parfaitement. Il a reconstitué le coran dans son ordre chronologique et personne ne peut imaginer un instant qu’il puisse être complaisant à ce totalitarisme.

Il n’est en rien « bisounours », n’imaginant pas une réforme possible à terme de la religion mahométane. Ses prises de position ne visent jamais le politiquement correct, et, sans doute personne n’a, comme lui, fait autant pour éclairer nos contemporains sur les dangers qui menacent notre Occident.

Sami n’est pas un homme de haine, il n’insulte jamais personne, même si sa plume peut être particulièrement incisive.

Le supposé renvoi dos-à-dos des musulmans et des juifs dans leurs conflits n’a rien à voir avec un quelconque soupçon de parti-pris, voire de racisme. Je connais suffisamment Sami pour savoir que sa position rejoint l’idée que les religions sont un des principaux facteurs de haine et de destruction, et que, si elles étaient abandonnées, le monde se porterait mieux.
On peut ne pas être d’accord avec cette hypothèse, et l’argumenter, mais on ne peut faire ce faux procès à Sami.

En outre, les divergences d’opinion et de position entre les personnes qui considèrent l’islam comme le danger du siècle s’avèrent tristement contre productives. Elles ne profitent qu’à l’éparpillement de nos efforts pour le contrecarrer.

Alors, élaborons des arguments choisis contre les opinions opposées aux nôtres plutôt que de lancer des anathèmes définitifs aux meilleurs soutiens de nos luttes déjà bien difficiles. S’il vous plait…

Guy SAUVAGE

PS : pour ceux qui ne seraient pas convaincus de la qualité de ses travaux et pour ceux qui ne les avaient point visionné, regardez ces quelque vidéos riches d’informations et d’analyses.

https://www.youtube.com/watch?v=Q2O9qwRuK4E&list=PLwMcFCuewSBwaFSJ45mkWZy_JYuWZaLGZ&index=5

https://www.youtube.com/watch?v=elxS9ntsZ9c