Israël est en état de légitime défense, ce que la Bobosphère oublie de dire

Israel // Gaza…Egypte

Les dirigeants  occidentaux ont dans leur grande majorité  pris fait et cause pour les terroristes du Hamas, cette organisation qui contrôle la bande de Gaza et qui a pour objectif de *jeter les Israéliens à la mer*.

Le battage médiatique aidant, nos braves concitoyens suivent le mouvement et crient au scandale.

Puis-je modestement  rappeler que lorsque vous êtes dans votre maison ou logement, vous fermez en général à clef.

Que se passerait-il si des intrus, tentaient de forcer votre porte ?

Seriez-vous d’accord de les laisser entrer et prendre le contrôle de votre propriété ?

C’est exactement ce qui se passe là-bas.

Israël ne veut pas se laisser détruire, ni permettre à ces fous d’ Allah de mettre le coran en pratique en les laissant égorger leurs ressortissants …

L’armée israélienne agit simplement selon le droit international en sommant d’abord les agresseurs de rester chez eux. Il les avervit qu’en cas de non-respect de ces sommations , des tirs seront faits pour protéger le pays.

J’ajoute que les agresseurs sont payés pour agir. En cas de mort, la famille touche des rentes de la part du Hamas..

Philippe Boehler.

*Il est nécessaire de préciser que la frontière sud de Gaza touche l’Egypte, Pays à majorité musulmane.

Cette frontière est dotée d’un mur  fait  par l’Egypte.

PERSONNE  n’ose en parler…_____________________________________________________________

Morts à Gaza: les États-Unis jugent le Hamas responsable de la mort de dizaines de Palestiniens tués par l’armée israélienne

“La responsabilité de ces morts tragiques repose entièrement sur le Hamas.”

 

Amir Cohen / Reuters
Morts à Gaza: les États-Unis jugent le Hamas responsable de la mort de dizaines de Palestiniens tués par l’armée israélienne

ÉTATS-UNIS – La Maison Blanche a imputé lundi 14 mai au Hamas la “responsabilité” de la mort des 55 Palestiniens tués par l’armée israélienne dans la bande de Gaza lors de manifestations contre le transfert à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël.

 

“La responsabilité de ces morts tragiques repose entièrement sur le Hamas”, a dénoncé Raj Shah, le porte-parole adjoint de l’exécutif américain.

La Maison Blanche s’exprimait pour la première fois à cette occasion sur ces violences survenues lundi et au cours desquelles ont péri “huit enfants de moins de 16 ans”, selon l’ambassadeur palestinien à l’ONU. Ni le président américain Donald Trump ni son vice-président Mike Pence ne se sont pour l’instant exprimés sur ce sujet.

 

“Le Hamas provoque intentionnellement et cyniquement cette réponse” israélienne, a développé Raj Shah lors de son point de presse, avant d’ajouter que le mouvement islamiste était “une organisation qui s’est engagée dans des activités cyniques qui ont conduit à ces morts”. “Cela fait des semaines que le gouvernement israélien essaie de gérer cela sans violence”, a-t-il également déclaré, en évoquant la “propagande” du Hamas.

 

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

Les images des heurts entre Palestiniens et armée israélienne

Le club de foot de Jérusalem change de nom en hommage à Trump

52 Palestiniens tués en marge de l’inauguration de l’ambassade américaine

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook


 

La Suisse s’y met également…hélas ..

Condamner l’usage de la force équivaut à se passer de clefs  qui ferment une clôture,  ou de l’armée qui protège les frontières

PhBoehler.

ci -dessous: capture d’écran TXT de la RTS

 

 

…………………………………………………………………….

du mur FB de mon fils en Israël:

10 h

député des Français d’Israël.

“STOP A LA DESINFORMATION ! CERTAINS MEDIAS NOURRISSENT LA HAINE D’ISRAEL ET PRÉPARENT LE TERRAIN A UN NOUVEL ATTENTAT ANTISEMITE !!!

Ecœuré par la couverture biaisée de la crise de Gaza, j’accuse certains grands médias français de faire le jeu du Hamas et d’alimenter la haine d’Israël.

Quand je suis invité, j’essaie de rétablir un peu de vérité sur ce tsunami de haine qui assaille Israël et défendre bec et ongle ce minuscule Etat

Près de 500 000 morts en Syrie dans un silence assourdissant.

Pendant des années, rien sur le clavaire des Chrétiens d’Orient, rien sur le génocide des Yézidis, rien sur le massacre des Kurdes.

Quand 50 Palestiniens sont neutralisés pour en stopper des dizaines de milliers qui déferlent les armes à la main à l’assaut des villes et villages d’Israël, on pousse des cris d’orfraie.

Ça suffit ! Oui, Israël a le droit de se défendre.

Je suis très déçu par la réaction du Président de la République.

Ouvrons les yeux : on est en train de préparer doucement mais sûrement le prochain attentat antisémite en France…

Pour un peu de vérité, je partage avec vous le témoignage de ce jeune soldat de Tsahal de retour du front.

« Je viens de rentrer à la base dormir un peu avant d’y retourner… Je suis tellement écœuré par la France, j’ai tellement envie de vomir quand je lis les articles… aujourd’hui, j’y étais, j’étais a la barrière de Gaza, j’ai tout vu.

J’ai vu les Palestiniens manifester «pacifiquement” je les ai vu me jeter des pierres, non pas avec les mains, mais avec des frondes, j’ai vu des enfants de 10 ans, au milieu de la fumée provoquée par les pneus brûlés, du gaz, dans l’espoir d’être blessé pour pouvoir m’accuser.

J’ai vu un homme, qui aurait pu être mon grand-père, peut-être 80 ans, pousser les femmes et les enfants vers la barrière avec des pierres, dans l’espoir qu’un d’entre eux soit tué, j’ai vu des centaines de palestiniens, la haine dans les yeux, essayer de traverser la barrière dans l’espoir de me lyncher, de me kidnapper, ou de faire un attentat dans une des villes derrière moi.

J’ai vu un palestinien essayé de me tirer dessus avec une Kalashnikov, j’ai vu les Palestiniens essayer de transporter par le biais de cerfs-volants, des explosifs, des cocktails Molotov, où des objets enflammés dans le but de m’atteindre, d’atteindre des civils, ou brûler ma Terre…

Et moi avant ça, je les ai prévenus, j’ai envoyé des tracts dans tout gaza pour leur demander de ne pas faire ça, j’ai passé en boucle au microphone un enregistrement, en arabe, pour leur demander de ne pas faire ça, je les ai presque suppliés de ne pas m’obliger à tirer sur eux, mais eux l’ont quand même fait… et pire, m’ont envoyé leurs femmes et les enfants…

Et après tout ça, c’est eux qui “manifestent pacifiquement” et moi le terroriste. »

Il y a près de 50 ans, en 1969, Golda Meïr prononçait ces mots qui gardent toute leur actualité : « Nous pouvons pardonner aux Arabes de tuer nos enfants. Nous ne pourrons jamais leur pardonner de nous forcer à tuer les leurs. »