Tags

Related Posts

Share This

«Impossibilité tactile» : Isabelle Adjani décrypte sans tabou la relation de Macron avec les pauvres

Ah! que c’est bien dit…

Il y a un fossé entre le Peuple de France et MMacron.

A suivre…

Philippe Boehler

《Impossibilité tactile» : Isabelle Adjani décrypte sans tabou la relation de Macron avec les pauvres https://francais.rt.com/france/57360-impossibilite-tactile-isabelle-adjani-decrypte-sans-tabou-relation-macron-avec-pauvres

«Impossibilité tactile» : Isabelle Adjani décrypte sans tabou la relation de Macron avec les pauvres

«Impossibilité tactile» : Isabelle Adjani décrypte sans tabou la relation de Macron avec les pauvres© REGIS DUVIGNAU Source: Reuters

Isabelle Adjani au 71ème Festival de Cannes, le 8 mai 2018.

Très critique envers le gouvernement pour sa gestion de la crise des Gilets jaunes, l’actrice Isabelle Adjani, interviewée par le magazine Elle, considère qu’il y a une «frilosité gênée» dans la façon de communiquer d’Emmanuel Macron.

«C’est incroyable d’être à ce point dans l’incapacité de communiquer !» Voilà ce que pense la célèbre actrice française Isabelle Adjani de la gestion de la crise des Gilets jaunes par le gouvernement, et plus spécifiquement par le président de la République.

Dans une interview accordée au dernier numéro du magazine Elle, Isabelle Adjani vilipende la politique dEmmanuel Macron, qu’elle estime perdu au milieu de la crise des Gilets jaunes. «On a quand même l’impression que l'”exécutif” – le mot qui met au pas – est un peu paumé», estime l’actrice.

Il y a en outre, selon elle, une grande «frilosité gênée» dans la façon de communiquer d’Emmanuel Macron, analyse-t-elle dans Elle. Comme si le président refusait d’être associé, d’une façon ou d’une autre, à la frange la plus pauvre de la population. «On a l’impression qu’il ne faut pas qu’il soit touché par ça, et qu’il ne faut pas toucher à ça. Une impossibilité tactile, en tout cas avec le corps du pauvre. Il ne sait pas. Il y a là quelque chose qui est complètement en réserve et qui rend les gens fous.»

Pour l’actrice, qui use de métaphores hautement imagées, les Gilets jaunes ne peuvent plus tolérer le discours aseptisé des politiques qui les gouvernent. «Ils ont mal, ils ont des échardes sur la langue à force d’avaler la langue de bois des politiques qui les assomment depuis des décennies», conclut la star française.

Lire aussi : Mathieu Kassovitz s’en prend à Philippe Poutou pour défendre Macron

Raconter l’actualité