Tags

Related Posts

Share This

Guerre totale contre tous les soldats de l’islam

Ouvrons enfin les yeux en Europe, dans nos pays minés par un chancre dont on n’ose pas dire le nom, sous peine d’être la risée des collabos modernes. L’ennemi, comme dit justement M Macron, c’est l’hydre islamique.

Le Président s’est bien gardé de parler de la maman de l’hydre qui est comme vous le savez l’ islam!

Le menu est tout tracé. Il faut supprimer le mal à la racine. Voilà le programme.

Philippe Boehler.

……………………………………………………………………………..

 

Guerre totale contre tous les soldats de l’islam

Publié le 21 octobre 2019 – par – 8 commentaires – 2 716 vues

FacebookTwitterLinkedInVKWhatsAppSMSFacebook Messenger

Les choses avancent, témoin le titre de cet article issu non pas des unités combattantes de Riposte laïque ou de Résistance républicaine, mais de l’Association de soutien à l’armée française. L’ASAF qui d’ordinaire marche sur des œufs sur la question de l’islam en France, vient de franchir un petit pas.

La tuerie à la préfecture de police de Paris et le nombre de fichés S dans des secteurs ultrasensibles (1) effraient quelque peu dans les casernes.

Bien sûr, l’obéissance à un chef d’État traître à la France n’est encore pas remise en question (2), mais à force de secouer le cocotier, l’élite de l’Élysée pourrait bien tomber.

D’autant plus que l’officier de réserve Patrice Francheschi nous annonce le pire du plus pire sur le sol national par la faute de l’État-Macron et de son gouvernement :

« La menace est devenue mortelle. Pourtant, la classe politique hésite à parler de guerre pour ne pas effrayer la population. Les terroristes ne souhaitent pas susciter de riposte organisée. Ils préfèrent infiltrer, terroriser, discréditer pour saper, affaiblir, neutraliser avec l’appui des inévitables « idiots utiles » et collaborateurs conscients ou pas. ».

La riposte ne peut plus tarder sauf à devenir impossible

La guerre s’inscrit plus que jamais dans le temps long nécessité par l’éducation et la démographie – soit  plusieurs décennies -, mais la riposte ne peut plus tarder sauf à devenir impossible.

La situation exige non seulement une vigilance des citoyens, comme le demande le président de la République, qui passe d’abord par une connaissance et une compréhension de l’ennemi ainsi que par une mobilisation de l’ensemble des capacités de l’État. Il ne s’agit pas de faire face à un phénomène marginal et ponctuel  mais de mener une guerre totale contre tous les hommes et les femmes imprégnés de cette idéologie islamique tout à la fois  « religion et État, foi et loi, doctrine et mode de vie ». À l’instar de ce qui est advenu dans les années 30 où les démocraties, en particulier la France, n’ont pas voulu voir la menace nazie ni comprendre son idéologie, tout se passe aujourd’hui comme si les nations européennes refusaient de regarder la réalité de cette menace prégnante.

Le soldat ne peut l’occulter car il sait que tôt ou tard cette menace amènera son engagement comme c’est déjà le cas au Sahel. Mais pour vaincre, le peuple doit lui aussi être lucide, connaître son ennemi et rejeter les propos consensuels et annihilant du politiquement correct. 

Bref, il est urgent qu’une élite responsable, courageuse et combative s’impose pour dénoncer la situation inacceptable du lent démembrement de notre territoire, pour exiger avec toute la rigueur nécessaire l’application stricte des lois françaises et imposer les valeurs portées par notre pays. Elle doit être prête à utiliser tous les moyens nécessaires pour détruire ce que le Président a appelé récemment « l’hydre islamique », source : https://www.asafrance.fr/item/decouvrez-la-nouvelle-lettre-d-information-de-l-asaf-19-10.html , https://www.asafrance.fr

Autre extrait de la lettre urgente de l’ASAF 

« L’origine de cette situation remonte à plus de 40 années avec l’autorisation du regroupement familial pour les immigrés et l’afflux important, parmi ceux-ci, d’individus  de culture musulmane, venus d’Afrique du Nord mais aussi de l’Afrique subsaharienne, que la France n’a pas pu, su ou voulu assimiler, trop soucieuse qu’elle était du respect de la culture de l’étranger. 

À cause de cette situation non maîtrisée et acceptée, parfois portée par nos responsables politiques, se sont créées en France des zones étrangères de non-droit, abandonnées par l’État, inaccessibles aux forces de l’ordre et dans lesquelles se sont développés les trafics et multipliées les exactions amplifiant encore la communautarisation de ces « quartiers ».

Le Bataclan, Nice, Saint-Étienne-du-Rouvrais, le colonel Beltrame, jusqu’aux meurtres de fonctionnaires de la préfecture de police au cœur même du service de renseignement de la lutte anti-terroriste de Paris, marquent les étapes et sont les signes d’une véritable guerre insidieuse qui se poursuit silencieusement. Le noyautage de toutes les institutions de l’État et l’infiltration à tous les niveaux de la société sont des faits avérés. La menace est devenue mortelle. Pourtant, la classe politique hésite à parler de guerre pour ne pas effrayer la population. Les terroristes ne souhaitent pas susciter de riposte organisée. Ils préfèrent infiltrer, terroriser, discréditer pour saper, affaiblir, neutraliser avec l’appui des inévitables « idiots utiles » et collaborateurs conscients ou pas. »

Patrice Francheschi, officier de réserve, « Dans un an ou deux nous aurons des attentats islamistes de masse en France »

Cet entretien a eu lieu sur Europe 1 le 17 octobre 2019. Retenons cette date pour la postérité.

Patrice Francheschi, officier de réserve, auteur de Mourir pour Kobané, combat depuis sept ans aux cotés des Kurdes.

« Nous commettons, en abandonnant nos amis et nos alliés, à la fois une faute morale – parce qu’ils ont fait le boulot à notre place contre l’ennemi commun qu’était l’État islamique […] –, et une faute politique« , estime Patrice Francheschi. « En abandonnant ce bouclier anti-djihadiste que nous avions installé avec les Kurdes, dans le nord-est de la Syrie, sur une surface grande comme quatre fois le Liban, nous retournons sept ans en arrière, avec la réinstallation de djihadistes qui seront recyclés sous un autre nom que Daech, mais qui seront les mêmes. »

audio :  https://www.europe-israel.org/2019/10/patrice-francheschi-officier-de-reserve-dans-un-an-ou-deux-nous-aurons-des-attentats-islamistes-de-masse-en-france-video/

« Notre problème, c’est le manque de volonté » , fustige celui qui a remporté en 2015 le prix Goncourt de la nouvelle. « On ne sait plus comment faire la guerre, on ne sait plus très bien si on veut la faire, on ne sait plus comment prendre des coups en faisant la guerre, et l’on préfère repousser à plus tard les mesures indispensables que l’on devrait prendre maintenant pour notre sécurité. »

Et d’ajouter que nous serions largement plus puissants que la Turquie si nous n’en avions pas peur. Le choix est simple : ou nous nous battons maintenant dans une petite guerre que nous allons gagner ou bien nous ne faisons rien et les Kurdes perdent, et demain nous aurons en France un terrorisme conforté bien plus important, lequel pourra s’appuyer sur une cinquième colonne encore plus forte et encore plus organisée. L’affaire du voile islamique réenclenché par le traquenard du conseil régional de Bourgogne est révélatrice de la mobilisation et du rapport de force en cours (3).

(1) 21 000 individus fichés pour « radicalisation à caractère terroriste », 1 500 d’entre eux ont exercé, ou continuent d’exercer, des professions dites « sensibles » « Il n’y a qu’une seule solution : frapper le mal à la racine en mettant fin à l’islamisation » : source Guillaume Gattermann, Avenir de la Culture.

(2) Jusqu’où les forces de l’ordre doivent-elles obéir à l’État? : https://ripostelaique.com/jusquou-les-forces-de-lordre-doivent-elles-obeir-a-letat.html

(3) On peut défendre la liberté d’expression et les propos d’Éric Zemmour : https://ripostelaique.com/on-peut-defendre-la-liberte-dexpression-et-les-propos-deric-zemmour.html

Si nous voulons survivre, il faudra les virer tous ! : https://ripostelaique.com/si-nous-voulons-survivre-il-faudra-les-virer-tous.html

RMC : la Stéphanoise n’a pas pu tout dire sur le voile islamique : https://ripostelaique.com/rmc-la-stephanoise-na-pas-pu-tout-dire-sur-le-voile-islamique.html

Tuerie à la PP : politicards et hiérarchie policière doivent être sanctionnés : https://ripostelaique.com/tuerie-a-la-pp-les-politicards-et-la-hierarchie-policiere-doivent-etre-sanctionnes.html

Future guerre civile ? Macron accuse Zemmour et Odoul !

https://youtu.be/ZCFC2lEeK38

Général MARTINEZ  : « Il est pour nous hors de question de céder à cette fatalité et d’accepter de subir sans réagir. Volontaires Pour la France vous propose donc de rompre votre isolement en vous rassemblant pour défendre notre identité et reprendre en main notre destin. Soyons fiers de la France que nous ont léguée nos ancêtres et montrons-nous à la hauteur de leurs sacrifices. Le patriotisme c’est notre avenir. » Volontaires Pour la France , https://volontaires-france.fr

https://youtu.be/ASSOk89Om8c

Jacques CHASSAING