Tags

Related Posts

Share This

GJ Paris Acte 9. Avenir de la France ?

Après neuf  samedis de manifestations partout en France, les Français se demandent s’ils ont encore un homme à la barre…avec 84’000 GJ dans le pays , alors que le ministère de l’intérieur minimise ce chiffre à 30’000 GJ:

Un président soucieux de son peuple aurait déjà pris des mesures , comme une intervention en direct aux Etranges Lucarnes, en disant:

“MES CHERS COMPATRIOTES,

JE VOUS AI COMPRIS. JE ME SUIS TOTALEMENT TROMPé.

LES MESURES PRISES AU DEBUT DU QUINQUENNAT PAR L”ASSEMBLEE NATIONALES SONT ABROGEES.

J’AI NOTE QUE LE DESIR DES FRANçAIS EST DIFFERENT DE CE QUE ME DICTENT LES CHEFS EXTERIEURS QUI ONT MANOEUVRE POUR ME PLACER à L’ ELYSEE.

SACHANT QUE JE NE PEUX ALLER CONTRE  L’OPINION POPULAIRE, JE DONNE MA DEMISSION IMMEDIATE  EN TANT QUE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE.

L’ASSEMBLEE NATIONALE EST DISSOUTE. LA 5 èME REPUBLIQUE EST ABROGEE.

J’APPELLE LE DUC D’ANJOU , HERITIER LEGITIME  DES CAPETIENS-BOURBON A PRENDRE LA DIRECTION DU PAYS.

VIVE LA FRANCE ET LA MONARCHIE RETROUVEE.

………………………………………….

OUPS…Cela risque de n’être qu’un rêve, dans la bouche de M Macron .

Et pourtant on ne peut pas continuer dans cette voie.

Le grand débat prévu est un formidable moyen de masquer les vrais problèmes.

La FRANCE DOIT CHANGER ET SE RETROUVER .

 LES premières MESURES IMMEDIATES sont les suivantes :

Suspension du programme Schengen.

BLOCAGE DE L’IMMIGRATION VENANT DU SUD.

ARRET DES ALLOCATIONS OFFERTES A TOUS LES ARRIVANTS. y compris celles dont le statut n’est pas encore accepté.

ACCEPTATION DES VRAIS REFUGIES

EXPULSION DES FICHES *S* , Y C DES BI.NATIONAUX ET RETRAIT DE LA NATIONALITé FRANçAISE

DUR ?  OUI, mais c’est le prix à payer pour la sauvegarde de l’identité culturelle française

Philippe Boehler.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………….

PARIS 20 H LE SAMEDI 12.01.2019

https://fr.sputniknews.com/france/201901121039614432-gilets-jaunes-manifestation-boulevard-haussmann/

Lacrymogènes, des Gilets jaunes courant: la situation dégénère boulevard Haussmann à Paris

© Sputnik .

France

18:26 12.01.2019(mis à jour 19:25 12.01.2019) URL courte

Dossier:

Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (382)

91610

La situation a dégénéré ce samedi soir boulevard Haussmann à Paris où une manifestation non autorisée a eu lieu en marge de l’acte 9 des Gilets jaunes, a signalé le correspondant de Sputnik présent sur place. Comme on peut le voir sur une vidéo, la police a fait usage de gaz lacrymogène contre des manifestants qui se sont mis à courir.

En marge de l’acte 9 des Gilets jaunes, une manifestation non autorisée a eu lieu ce samedi soir boulevard Haussmann à Paris, informe le correspondant de Sputnik. Dans une vidéo qu’il a filmée, les forces de l’ordre ont eu recours au gaz lacrymogène contre des protestataires. Ces derniers tentent de s’enfuir.

À trois jours du débat national, la colère des Gilets jaunes ne s’atténue pas. Pour le neuvième samedi consécutif, les manifestants se rassemblent dans plusieurs villes à travers la France.

Selon le dernier bilan du parquet, 74 personnes ont été placées en garde à vue à Paris sur 102 interpellées.

1610

Dossier:

Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (382)

Lire aussi:

Premières tensions place de l’Étoile lors de l’acte 9 des Gilets jaunesMinistère de l’Intérieur: 32.000 Gilets jaunes manifestent en France dont 8.000 à ParisLCI indique que son équipe a été «agressée» en marge de la mobilisation à Rouen

Tags:

gilets jaunes, gaz lacrymogènes, manifestation, police, Paris, France

Règles de conduiteDiscussion

Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

Actualités

Toutes les actualités

Ailleurs sur le web

A ne pas manquer

……………………………………………………………………

de www.ripostelaique.com

Macron, il faut revenir devant le Peuple de France !

Publié le 11 janvier 2019 – par – 13 commentaires – 1 226 vues

Share

« Vous débattrez uniquement des sujets que j’ai décidés et le résultat de cette consultation n’aura aucun impact sur ma politique car ce qui a déjà été décidé restera, et le cap que j’ai choisi et les décisions que je suis décidé à prendre seront maintenus ! »

Tel est le discours macronien à propos du pseudo-débat national qu’il veut lancer pour étouffer les demandes des Gilets jaunes… discours que mettent en forme et le mal rasé de Matignon, ex-habitué des magouilles d’Areva, et l’histrion pestilentiel qui sert de porte-parole à ce gouvernement de nantis prébendiers…

Discours que répète à l’envi la valetaille journaleuse des médias privés, propriétés du CAC 40, et publics, petits toutous du freluquet de l’ Élysée.

Mais personne n’est dupe : 70 % des Français interrogés savent aujourd’hui que ça ne servira à rien, et 77 % ne font nullement confiance au pouvoir en place (1)…

Tandis que la caste politicienne au pouvoir (et dans l’opposition parlementaire) est honnie tout comme est dérisoire la confiance dans les médias !(2)

Complètement largué dans l’opinion avec 23 % d’opinions favorables (3), le freluquet de l’Élysée joue son va-tout :

– violence de la répression contre les Gilets jaunes (tandis qu’il protège la racaille islamisée des banlieues et libère 350 djihadistes) ;

– matraquage médiatique pour déconsidérer les Gilets jaunes et se donner le rôle de protecteur des institutions alors qu’il en viole en permanence le fonctionnement, qu’il injurie et méprise le « Peuple Profond » et que ses photos perverses avec des éphèbes colorés ont dénaturé la fonction présidentielle ;

– enfumage avec un pseudo-débat national qu’il est incapable d’organiser matériellement et dont il veut, par avance, se donner les moyens de vider le contenu chaque fois qu’il ne lui sera pas favorable ;

– magouilles politiciennes pour diviser le mouvement « populiste » qui, seul, peut le remplacer efficacement en essayant de créer des listes de Gilets jaunes aux Européennes (qui pourraient d’ailleurs signer sa capitulation)…

Macron et sa troupe de « godillots » en marche vers la mangeoire publique où elle se goberge allègrement, s’ils sont légaux, ne sont plus légitimes…

Il faut revenir devant le peuple, retourner devant les urnes par une dissolution de l’Assemblée nationale, un vote à la proportionnelle, et par la mise en place d’un référendum d’initiative citoyenne dont 3 contenus s’imposent aujourd’hui : sur la justice sociale, sur l’équité fiscale, sur l’immigration et l’islamisation.

C’est pour cela que, paradoxalement, les Gilets jaunes, et tous ceux qui les soutiennent, doivent investir les mairies, participer à tous les débats, à toutes les initiatives, en créer eux-mêmes afin que leur voix puisse s’imposer et pousser sur le devant de la scène leurs revendications et leurs options globales…

Des initiatives ont déjà été prises, des consultations ont déjà été lancées : on voit qu’il est possible d’y faire apparaître ce que le peuple de France veut vraiment : progression du pouvoir d’achat des petits salaires et des pensions de retraite, justice fiscale, refus de l’immigration, refus de la PMA y figurent en bonne place ! (4)

Dans la commune où j’habite, en attendant l’ouverture officielle du « débat » et l’ouverture attendue de la mairie aux citoyens, les Gilets jaunes qui ont squatté les péages et ronds-points du secteur ont décidé de faire passer une plateforme d’orientation politique et de revendications qui peut donner des idées à tous ceux qui souhaitent s’engager (voir ci-dessous -5 ).

Une nouvelle étape de l’affrontement entre un peuple écrasé et aliéné jusque dans sa liberté d’expression et un pouvoir macronien au service des féodalités financières apatrides qui pilotent la mondialisation est en cours : il nous faut la gagner !

Jean des Entamures

1- http://www.lefigaro.fr/politique/2019/01/10/01002-20190110ARTFIG00331-grand-debat-national-les-francais-sont-sceptiques.php

2 – http://www.lefigaro.fr/politique/2019/01/10/01002-20190110ARTFIG00322-un-tsunami-de-defiance-contre-les-institutions-politiques.php

3 – https://www.lepoint.fr/politique/politiques-medias-syndicats-la-defiance-des-francais-au-plus-haut-11-01-2019-2285045_20.php
4 – https://www.lepoint.fr/societe/gilets-jaunes-la-consultation-lancee-avant-le-debat-national-sabotee-05-01-2019-2283498_23.php
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2019/01/10/25001-20190110ARTFIG00103-fiscalite-immigration-elites-decouvrez-les-premieres-doleances-du-grand-debat.php

5 – PLATEFORME POUR LES CAHIERS DE DOLÉANCES
( les GJ signataires ont été présents, dès le 17 novembre, au péage de La Barque (A 8) et au rond-point de Pas de Trest (A 56 / N 96)

Revendications exprimées :
En matière de justice sociale : revalorisation du SMIC, des bas salaires et des petites pensions de retraite, indexation des salaires et des pensions de retraite sur l’inflation, valorisation du travail (salaires, conditions de travail et protection des salariés, formation, lutte réelle contre le chômage…).

En matière d’équité fiscale : baisse des impôts, progressivité réelle, lutte contre l’évasion fiscale et les paradis fiscaux, effacement des niches fiscales, rétablissement de l’ISF pour les richesses immobilières, mobilières et les œuvres d’art… fiscalisation du capital, fin du CICE… baisse de la TVA sur les produits de première nécessité…

En matière économique : lutte contre les délocalisations, protection du « fabriqué français », taxation des produits d’importation, fin de la main d’œuvre immigrée, fin des travailleurs détachés, lutte contre le travail clandestin, maintien et développement du service public à la française…

En matière d’économies budgétaires : diminution drastique du coût du fonctionnement de l’État, des collectivités territoriales et des communes et ce, dans tous les domaines (nombre d’élus, niveau des indemnités, suppressions des centaines d’agences budgétivores, limitation du niveau de rémunération des hauts fonctionnaires, … etc …etc !) ; remise en cause du mille feuilles administratif ; fin de l’assistanat social envers les immigrés de toutes sortes, fin des subventions aux associations allant à l’encontre de la politique décidée par les représentants du peuple ; fin du déséquilibre lié au budget européen (7 milliards de débours par an) ; rigueur de gestion écartant tout gaspillage…

En matière d’expression démocratique : référendum d’initiative citoyenne ; élections à la proportionnelle après dissolution de l’Assemblée nationale ; limitation du nombre et de la durée des mandats des élus de tous niveaux ; renforcement du contrôle politique et administratif des élus et valorisation du rôle des oppositions ;

En matière du mode d’organisation et de fonctionnement de notre société : fin de l’immigration de peuplement et d’accueil ; fin du regroupement familial ; révision du droit du sol ; éradication des illégaux ; respect strict de la loi de 1905 ; refus de tout communautarisme et de tout multiculturalisme allant à l’encontre de notre Histoire et de nos valeurs ; valorisation de la famille et refus de toute marchandisation de l’humain sous quelque prétexte que ce soit…

Jean des Entamures

……………………………………………………………..

Rappel du message de Mgr le Duc d’Anjou aux Gilets Jaunes ( mi-décembre 2018)

 Français, mes chers compatriotes,

Alors que se développe de semaine en semaine sur toute l’étendue du territoire national, le mouvement de protestation et de contestation des « Gilets Jaunes », je tiens à exprimer ma solidarité et ma profonde compassion pour ceux qui souffrent, dénués de ressources, écrasés de charges, humiliés et privés d’Espérance, et qui n’ont d’autre moyen d’expression que de se lever comme un seul homme pour manifester leur déception, leur angoisse et leur colère. Ces Français, c’est la majorité silencieuse qui se tait depuis des décennies et dont certains avaient oublié l’existence. Aujourd’hui c’est le peuple de France qui se dresse pour défendre son mode de vie et sa dignité.

Il est essentiel de l’entendre, essentiel de prendre en compte ses légitimes aspirations.

Bien sûr, il faut condamner et bannir le recours à la violence de certains groupes extrêmes qui cherchent à exploiter ce mouvement profondément populaire pour déstabiliser l’Etat. Cette violence coupable et stérile ne peut que favoriser la cause de ceux qui ne veulent pas entendre le cri de tout un peuple.

En ce jour de l’Immaculée Conception, je confie la France à Notre Dame qui est la vraie Reine de France.

Que Dieu protège la Fille aînée de Son Eglise, que Dieu vienne en aide aux Français malheureux, démunis et souffrants. Qu’Il leur rende l’Espérance et la foi en l’avenir de notre pays qui doit se relever et renouer avec tout ce qui en a constitué la grandeur autant que la paix des cœurs et la douceur de vivre.

Louis,
Duc d’Anjou