Tags

Related Posts

Share This

France, remaniement, en direct : CASTANER ? Premier flic de France ! Bof

EN DIRECT – Remaniement : Christophe Castaner remplace Gérard Collomb comme ministre de l’Intérieur.

Un sacré copinage! Macron se moque des Français..Avec lui, c’est les copains d’abord!

Philippe Boehler

Philippe Böhler a partagé une publication.

Ma VIDEO Nature de CE jour

Gepostet von Philippe Böhler am Dienstag, 16. Oktober 2018

À l’instant

4 vues

Philippe Böhler

France, de la Castagne dans l’air…à Beauvau
La liste des nouveaux ministres Macro-compatibles

 

 

…………………………………………………………

il y a 8 minutes

Ce même qui a tenté d’étouffer le scandale et méprisé les parlementaires, a été incapable d’expliquer la présence d’armes au siège de et qui a fait du chantage à la démission pour avoir ce poste. Avec , les copains avant la sécurité des Français !

 

EN DIRECT – Remaniement : Christophe Castaner remplace Gérard Collomb comme ministre de l’Intérieur

EN DIRECT - Remaniement : Christophe Castaner remplace Gérard Collomb comme ministre de l'Intérieur

EN DIRECT – Ce remaniement donne lieu à plusieurs autres changements au sein de l’exécutif. Franck Riester est ainsi nommé ministre de la Culture à la place de Françoise Nyssen. Jacqueline Gourault arrive quant à elle à la tête d’un grand ministère des Territoires.

EN COURS : Mis à jour

Marc Fesneau (Modem) aux Relations avec le Parlement

Sébastien SORIANO / Le Figaro

Marc Fesneau (Modem) a été nommé ministre auprès du premier ministre, en charge des relations avec le Parlement, en remplacement de Christophe Castaner, nouveau ministre de l’Intérieur. Marc Fesneau, 47 ans, proche de François Bayrou et Jacqueline Gourault, était jusqu’alors chef de file des députés MoDem.

» LIRE AUSSI – Marc Fesneau, un pilier du MoDem au gouvernement

Christophe Castaner nommé à l’Intérieur

JOEL SAGET / AFP

Christophe Castaner a été nommé mardi ministre de l’Intérieur en remplacement de Gérard Collomb. Il sera épaulé par le patron du renseignement Laurent Nuñez, désigné secrétaire d’Etat. Christophe Castaner, proche d’Emmanuel Macron, occupait jusque-là le poste de secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement. Quant à Laurent Nuñez, il était jusqu’à présent à la tête de la Direction générale de la Sécurité intérieure.

» LIRE AUSSI – Castaner, un fidèle du président promu à l’Intérieur

La composition du nouveau gouvernement

L’Élysée vient d’annoncer par communiqué la composition du nouveau gouvernement.

Chistophe Castaner est nommé ministre de l’Intérieur, épaulé par Laurent Nuñez.

Didier Guillaume remplace Stéphane Travert comme ministre de l’Agriculture. 

Jacqueline Gourault est nommée à la tête d’un grand ministère des Territoires. 

Franck Riester est nommé ministre de la Culture à la place de Françoise Nyssen. 

Marc Fesneau (Modem) remplace Castaner aux Relations avec le Parlement.

Les autres ministres et secrétaires d’État restent à leur poste.

Le casse-tête du rééquilibrage

Dimanche dernier sur LCI, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, souhaitait que le remaniement pérennise «l’équilibre hommes-femmes» et qu’il comprenne «des gens de droite, de gauche, du centre, des gens de la société civile et des gens qui sont davantage marqués par le politique».

La composition de cette nouvelle équipe fait en effet figure de casse-tête pour l’exécutif qui a vu en l’espace de 17 mois partir des figures du MoDem (centre), comme François Bayrou, Sylvie Goulard ou Marielle de Sarnez, de la société civile avec Laura Flessel ou écologiste comme Nicolas Hulot, dont la démission surprise fin août a ébranlé un Emmanuel Macron à peine remis de l’affaire Benalla.