Tags

Related Posts

Share This

France-Islam ? Le vent semble tourner en faveur des nouveaux CHARLES MARTEL.

source: Christine Tasin dans www.ripostelaique.com

……………………………………..

Le nouveau Poitiers, c’est toute la France parce que l’ennemi est disséminé partout.

Les nouveaux Charles Martel , nous, sommes partout afin de gagner la bataille.

ISLAM ASSASSIN   ISLAM DEHORS

Philippe Boehler.

…………………………………………………………………….

Share

Joyeux Noël, amis Résistants, le vent tourne… en notre faveur ! Charles Martel, le retour !

Que nous célébrions le solstice d’hiver, parce que païens ou un peu païens sur les bords, que nous célébrions la naissance de Jésus parce que chrétiens, que nous célébrions juste une tradition familiale en nous retrouvant autour d’un bon repas accompagné de bons vins, Noël est un moment magique, un des rares moments où l’on se laisse aller au plaisir de la madeleine de Proust, ayant dans l’inconscient les doux Noëls de notre enfance.

Alors, avant tout, je voudrais souhaiter à tous un joyeux Noël, des moments heureux qui vous ressourceront et vous permettront de repartir au combat.

Oui, il faut déjà, et plus que jamais, penser au combat… La trêve des confiseurs, c’est fini.

D’abord, fêter Noël, qui l’eût dit il y a 30 ans, est devenu un acte de Résistance, une façon d’arborer haut et fort, le sapin à la main et la crèche au pied de celui-ci, notre appartenance à la civilisation occidentale. LA civilisation menacée dans son âme, dans son existence, par l’islam et ceux qui veulent à tout prix l’installer chez nous.

Ensuite, l’islam qui nous a déclaré la guerre sans le dire, se croit déjà en terrain conquis, c’est une guerre insidieuse qui gagne peu à peu du territoire au point qu’un ancien président de la République a pu évoquer sa peur de la partition et qu’un ancien ministre de l’Intérieur a fui les affaires, épouvanté par le choc des civilisations. Guerre menées conjointement par les terroristes musulmans qui nous égorgent et par les Frères musulmans et leurs sbires subventionnés par l’État, comme le CCIF.

Voir et revoir sans cesse l’enquête menée par un journaliste israélien, Zvi Yehezkeli, le Djihad silencieux, dont nous ferons paraître la quatrième partie en janvier.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/06/video-choc-terrifiante-enquete-dun-journaliste-israelien-sur-lislam-en-france/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/24/video-choc-israelienne-deuxieme-partie-quand-merah-a-ete-tue-les-prisons-ont-tremble/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/09/27/video-choc-israelienne-n-3-erdogan-nenvoie-en-europe-que-les-migrants-capables-de-lislamiser/

Enfin, Macron accélère les choses, il nous a déclaré, lui aussi, une guerre totale en ratifiant le pacte de Marrakech, en préparant une « révision » de la loi de 1905 pour donner à l’islam un statut privilégié, officiel en notre beau pays gaulois.

Mais les choses ne sont pas aussi simples et faciles qu’il le pensait…

Les Gilets jaunes sont entrés en action.

Les Français crient leur haine de Macron…

L’heure de la révolte, voire de la révolution, peut-être de la guerre se rapproche.

La guerre, si elle doit avoir lieu, sera terrible, terrifiante… Nous ne la souhaitons pas. Et si elle arrive, ce sera parce que nous aurons été poussés à bout, considérés comme quantité négligeable, des lépreux à mater. Et elle n’arrivera que si nos prétendues élites refusent de nous entendre et continuent d’en faire à leur tête, de prétendre détenir la vérité et de nous imposer un monde et un mode de vie dont nous ne voulons pas.

En tout cas, tous les signaux sont au rouge pour Macron et ce qu’il représente, mondialisation, européisme, immigration, islamisation.

Et les Gilets jaunes ont envoyé au gouvernement français et à toutes les élites de Bruxelles et du monde un message très clair : il suffit d’être quelques milliers, simplement armés-revêtus d’un gilet jaune, pour que la face de la France soit changée.

Et les dernières sottises-provocations du gouvernement aux abois permettent de penser qu’à partir de janvier, tout va repartir de plus belle. Il faudra plus que les miettes dédaigneusement jetées à la tête des smicards pour que nous rentrions chez nous.

La hausse des taxes a mis au jour tout ce qui dysfonctionne dans ce pays et dont Macron est à la fois le représentant et le complice actif. Derrière les revendications de RIC, on retrouve l’envie de voir Macron dégager, de voir le monde changer, ou plutôt la France changer et le peuple retrouver sa souveraineté.

Car c’est bien cela, le vrai problème, dont les médias aux ordres ne parleront pas… des fois qu’ils donnent des idées à ceux qui n’auraient pas encore compris.

Demander le RIC, c’est dire à Macron que le peuple est mené par le bout du nez, privé de ses pouvoirs pourtant garantis par la Constitution.

Et ce n’est pas un débat piloté depuis Matignon qui pourra apporter des solutions.

Les seules et vraies solutions passent par le Frexit, la sortie de l’UE, la dénonciation des traités qui nous lient, Maastricht, Lisbonne, CETA et tant d’autres. Mais c’est aussi dénoncer le pacte de Marrakech et tous les textes signés en notre nom par l’UE avec les pays musulmans, nous engageant à accepter et à accueillir une culture mortifère incompatible avec notre civilisation.

La lutte sera ardue mais elle aura lieu.

C’est le principal message d’espoir envoyé par les Gilets jaunes.

Tôt ou tard, dans deux semaines, deux mois ou deux ans, tout basculera en France. C’est le sens de l’Histoire.

Nul ne peut savoir quand, comment, qui en seront les principaux protagonistes, mais le basculement aura lieu et, quel que soit le prix à payer, nous gagnerons, parce que nous n’avons pas d’autre choix. Parce que vivre dans une France devenue musulmane serait pire que la mort et que les GJ nous ont montré à quel point ils aimaient la France.

Non, les Français ne sont pas ces consommateurs et ces esprits faibles avachis devant TF1 que regardent d’un air dédaigneux les Macron, les Castaner, les Aphatie et autres Bourdin.

Les Gilets jaunes ont redécouvert le plaisir d’être ensemble, de vivre la camaraderie des compagnons de combat. Ils n’auront pas peur de repartir à l’attaque.

Charles Martel est de retour, c’est nous.

Nous sommes tous des Charles Martel.

Passez une bonne soirée ce soir, avec ceux que vous aimez, reprenez des forces.