Tags

Related Posts

Share This

ISLAM à l’université de Fribourg…UN cancer instillé à la barbe de NOS z’érudits..

En Suisse, le Centre Islam et Société, installé naïvement à l’Université de Fribourg est un cancer islamique que d’aucuns nient.

Je suis certain que mon titre va créer un tsunami chez les bien-pensants partisans d’un islam acceptable.

Je vais développer ce sujet ici au cours du week-end et reporter des textes explicatifs, dont certains émanant de mes amis de l’ASVI

 

Philippe Boehler.Voici une vidéo enregistrés sur le VIF, à l’instant, brute de publication.

Bonne écoute!

 

…………………………………………………………………………

Philippe Böhler Mme BG EST SOIT aveugle, SOIT sourde.
Elle DEVRAIT être mise à la retraite, CAR SA méconnaissance…calculée DE l’islam en fait UNE ennemie de NOS VALEURS judéo-chrétiennes.

1

Association Suisse Vigilance Islam Elle est peut-être sourde ET aveugle. Tous n’ont pas bon pied bon œil comme vous! ?

……………………

lisez svpl. ce billet de Maurice Vidal dans www.ripostelaique.com

“Faire entrer l’islam sur notre sol, en croyant qu’il s’agit d’une religion comme une autre, capable de respecter la loi de 1905 et, par suite, les autres confessions, c’est ne rien savoir de l’islam – dont le rêve est d’islamiser la terre entière !

Résultat : nous avons désormais dans nos murs EN FRANCE, une authentique force politique qui augmente au rythme d’une immigration toujours plus importante, ce qui n’empêche nullement nos élites de penser qu’une force aussi sûre d’elle et de sa vérité peut toutefois adopter nos modes d’existence !

Mais enfin, quel mariage peut-il y avoir entre notre modèle laïque et républicain et la Charia ? Nos responsables politiques ont-ils seulement lu le Coran ?

La vérité, la voici : en introduisant l’islam dans tous les interstices de la République, nos gouvernants ont créé les conditions d’un scénario-catastrophe. Et s’ils pensent l’éviter en construisant toujours plus de mosquées, qu’ils sachent qu’ils ont trouvé la meilleure solution pour renforcer le communautarisme islamique… et l’antisémitisme par-dessus le marché !

Que veut donc l’État français en autorisant ce qu’il aurait dû interdire d’entrée de jeu ? Bâtir la paix sociale ?

C’est oublier qu’on ne bâtit pas la paix sociale en courbant l’échine, mais en défendant fièrement ses valeurs face à ceux qui les refusent ou les combattent !

Maurice Vidal

………….

Philippe Béguin MBG

dit de Mme FBG qu’elle est une  sorte de Belloubet helvétique, est l’une de ces anguilles visqueuses niant l’évidence-même pour sauver leur vision du monde. Le mensonge devient vérité lorsqu’il sert le mensonge semble être la logique de fonctionnement du socialisme menteur. Et certaines ‘y trouvent a l’aise !

6

Franç Ungricht Elle qui avait à l’époque congédié Hani Ramadan pour ses propos sur la lapidation des femmes adultères, quelle déception !
1

Association Suisse Vigilance Islam Il ne faut pas oublier que cette affaire a quand même coûté aux contribuables genevois. Avec recul, on se rend compte que cette dénonciation n’a servi à rien. Le sinistre peut continuer de distiller son idéologie de haine sur les blogs de la Tribune de Genève. Certains vous diront que c’est la liberté d’expression.
1

Vincent VanHalen Soros et le prince d’Arabie!
1
Association Suisse Vigilance Islam Voire des 57 pays membres de l’OCI et de l’ISESCO. Comment expliquer un tel aveuglement?
L’Histoire la jugera si ce n’est la justice des hommes.
3

Rika Rak Je rajouterai a côté de lâche ,complice , toute personne sensée sait qui sont ceux qui déteste le plus les juifs ! Mais c’est plus facile de mettre l’extrème droite en cause ! Des femmes comme elle malheureusement il y en a beaucoup trop ,et ca perçoit un salaire mirobolant pour nous détruire ?

3

A l’attention des naïfs et des idiots utiles de l’islam.

youtube.com
? Le #djihad, un combat non-violent ? La réponse en moins de 2 minutes ?? Sources ➡️ https://bit.ly/2WQYoex ? Society | Culture | Influence ? Twitter…

“Le pire c’est la biographie du prophète, ce manipulateur, ce vicieux, ce menteur, ce barbare… Édifiant simplement. J’ai décidé de quitter totalement l’islam même si l’islam me suis, et oui même à plus de 35 ans mes parents me font des rappels de temps en temps mais je ne peux pas leur avouer que je ne crois en rien, ils seraient tellement triste et surtout on leur a dit que si leurs enfants n’étaient pas de bons musulmans, malgré tous leurs efforts ils iraient en enfer. “

Afficher la suite

Témoignage libre d’une jeune ex-musulmane française!

 

la-voie-de-la-raison.blogspot.com
Je suis l’aînée d’une superbe famille marocaine, première à être née…

“Les macroniens demandent aux Gilets jaunes, avec raison, de se désolidariser de ces intrus. Toutefois, les donneurs de leçons ne font rien, eux-mêmes, pour désigner les vrais antisémites. Ils se contentent de pointer paresseusement un « fascisme » et un « néo-nazisme » devenus marginaux, s’ils existent encore.”

Ah, la fameuse maxime des faux-culs, “Faites comme je dis, pas comme je fais!”

“Les coucous étaient dans la manifestation parisienne de samedi. Ils sont les « vrais f

Afficher la suite

J’aimeAfficher plus de réactions

Commenter

CommentairesVotre commentaire…

“Nous n’y sommes pas encore mais il semblerait bien que l’Europe s’y achemine à petits pas. La faute à une Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) sans colonne vertébrale, qui a perdu de vue le sens du bien commun et surtout l’essence de ce qui fait l’unité européenne, à savoir une même histoire et une même culture. A une époque où l’individualisme est en train de s’ériger en religion d’Etat, il devient de plus en plus difficile de fixer une ligne directrice générale souvent considérée comme discriminatoire envers certaines communautés.”

lesobservateurs.ch
Nous n’y sommes pas encore mais il semblerait bien que l’Europe s’y achemine à petits pas. La faute à une Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) sans colonne vertébrale, qui a perdu de vue le sens du bien commun et surtout l’essence de ce qui fait l’unité européenne, à savoi…

 

Philippe Béguin En démocratie, la ligne directrice générale est celle de la majorité, non ? Voila pourquoi les droits de l’hommiste-et-de-la-femmistes sont viscéralement opposés a la démocratie !
4
Marcella Ackermann Mais la faute aussiaux suisses bobo quiont voté pour donner le pouvoir à cette pourriture. L’ UDC ÉTAIT CONTRE
1

 

J’aimeAfficher plus de réactions

Répondre4 h

A se demander si notre Conseil fédéral n’est pas l’allié objectif des barbare moyenâgeux islamistes et l’ennemi de la Liberté.
Souvent je me pose la question.

Yvan Perrin

21 février, 11:57

La Suisse, pays merveilleux

A ce moment précis, un citoyen suisse comparaît devant le Tribunal militaire, accusé d’avoir servi dans une armée étrangère. L’homme se nomme Johan Cosar, sergent dans l’armée suisse. On lui reproche d’avoir aidé les chrétiens menacés par l’Etat Islamique en Syrie. Afin de lutter contre les égorgeurs, il a participé à la création de la milice Syriac Military Council, petite armée visant à combattre les djihadistes.

Hélas, notre homme n’avait pas obtenu l’accord du Conseil fédéral. Grave erreur. Son engagement en faveur des chrétiens serait susceptible de remettre en cause la neutralité helvétique. J’avoue être très attaché à notre neutralité mais je ne vois pas là le moindre problème. Un homme a choisi de défendre les siens attaqués par des barbares tout droit sortis du Moyen-Age. Respect !

Entendre qu’on lui reproche la mise en péril de notre neutralité à l’heure où le Conseil fédéral passe son temps à s’associer à toutes les sanctions internationales voulues par l’Union Européenne, l’ONU ou les Etats-Unis ne manque pas de saveur.

Tout comme les combattants de la Guerre d’Espagne qui ont pris les armes contre le fascisme, Johan Cosar est un héros de la liberté. Il a mis son courage au service de chrétiens que le fascisme vert voulait exterminer. Il a sauvé des vies, les vies de personnes dont le seul tort était de ne pas être musulmanes.

Il a certes violé la loi mais il l’a fait pour une bonne cause. Et il se retrouve devant ses juges. En attendant, Abu Ramadan, l’imam de Bienne qui appelait Allah au massacre des chiens de chrétiens entre autres, coule des jours heureux aux frais du contribuable bernois. La Suisse, pays merveilleux.

Commentaires

Jacky Brouze Moi, je ne me pose même plus la question ! Ce conseil fédéral semble faire tout ce qui est en son pouvoir pour se faire détester de son peuple.

En France, ils ont UN SEUL MACRON, je crois qu’en Suisse, nous en avons SEPT !Voir plus

4

Gérer

J’aimeAfficher plus de réactions

Répondre8 h

………………………………………………………………………………………

QUELQUES PENSEES D’HOMMES CELEBRES

Ce que Flaubert, Chateaubriand, Lamartine, Maupassant, Rimbaud, Hugo, Vigny… disaient vraiment de l’islam

Ce que Flaubert, Chateaubriand, Lamartine, Maupassant, Rimbaud, Hugo, Vigny… disaient vraiment de l’islam.

Qu’il est bon de pouvoir retrouver de tels textes…

Merci cher Charles Demassieux et vous, amis de RiposteLaique

Philippe Boehler

blog www.super-senior.ch.

…………………………………………………………………………………………

Grands penseurs et l’Islam

RELIGION – Face à la montée de la menace Islamiste l’opinion publique européenne, voire mondiale, est perplexe: cette cruauté et cette barbarie font elle partie intégrale de du Coran et de l’Islam, ou plutôt l’initiative de minorités?

Face à la montée de la menace Islamiste l’opinion publique européenne, voire mondiale, est perplexe: cette cruauté et cette barbarie font elle partie intégrale de du Coran et de l’Islam, ou plutôt l’initiative de minorités? Les réponses sont partagées selon les convictions des uns et des autres.Laissons donc parler certains grands penseurs à travers l’Histoire, non taxés d’islamophobie. Sans commentaires ni opinion personnelle.

ANDRÉ MALRAUX (Paru dans le “Time” le 3 juin 1956): ” C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée Islamique. Sous estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’Islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine. Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles(…) Le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l’Islam(…). Actuellement, il est trop tard”.

WINSTON CHURCHILL ( 1874-1965):

“L’influence de cette religion paralyse le développement social de ses fidèles (…)Il n’existe pas de plus puissante force rétrograde dans le monde (…)

La civilisation de l’Europe moderne pourrait tomber, comme tomba celle de la Rome antique”.

BOSSUET (1627-1704): ”L’ Islam, cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance , pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l’empire de Satan dans tout l’univers.”

CHATEAUBRIAND (1768-1848): “Tous les germes de la destruction sociale dans le religion de Mahomet.”

CONDORCET (1743-1794); “La religion de Mahomet, la plus simple dans ses dogmes,(…)

Semble condamner à un esclavage éternel, à une incurable stupidité, toute cette vaste portion de la terre où elle a étendu son empire.”

ALEXIS de TOCQEVILLE (1805-1859): “J’ai beaucoup étudié le Coran(…) Je vous avoue que je suis sorti de cette étude avec la conviction qu’il y’avait eu dans le monde, à tout prendre, peu de religions aussi funestes aux hommes(…) L’Islam, c’est la polygamie, la séquestration des femmes, l’absence de toute vie publique, un gouvernement tyrannique et ombrageux qui force de cacher sa vie et rejette toutes les affections du Cœur du côté de l’intérieur de la famille”.

ALFRED de VIGNY (1797-1863): “Si l’on préfère la vie à la mort on doit préférer la civilisation à la barbarie. L’Islamisme est le culte le plus immobile et le plus obstiné, il faut bien que les peuples qui le professent périssent s’ils ne changent de culte”.

HERMANN Von KEYSERLING (1886-1946): “Je fus impressionné par la parenté du national-socialisme avec l’Islam et cette impression n’a fait que se préciser et s’affirmer depuis”.

Et à ce propos voici ce que disent certains musulmans, des deux côtés de la barrière:

MOHAMMED AMIN AL_HUSSEINI, Grand Mufti de Jérusalem en 1943: “Les Nazis sont les meilleurs amis de l’Islam”. (Ancêtre de Yasser Arafat)

SALMAN BIN HAMED AL KHALIFA, le prince héritier du Bahrein, affirme que le terrorisme n’est pas une idéologie et que le combat doit être dirigé non contre le terrorisme mais plutôt contre “les théocrates”.

Nuance? Pas valable pour consoler les familles des victimes du Djihadisme.