Eclipse totale de lune du 21 janvier 2019

source: www.futura-sciences.fr

C’est vers la fin de nuit, ce 21 janvier, que vous pourrez admirer la seule et unique éclipse totale de la Lune de l’année. Comme lors de la belle et inoubliable éclipse du 27 juillet dernier, le teint de notre satellite naturel va s’assombrir et rougir à mesure qu’il entre puis ressort de l’ombre projetée de la Terre. La totalité ne durera cette fois que 62 minutes (contre 103 minutes pour celle de l’été dernier).

Zone de visibilité de l’éclipse totale de Lune du 21 janvier. © Xavier Jubier

Quand le phénomène sera visible, nous serons 15 heures environ avant le périgée (le point de son orbite le plus proche de la Terre). La Lune sera alors à seulement 357.715 kilomètres de la Terre, autrement dit beaucoup plus proche de nous qu’en juillet 2018 où elle était à 404.295 kilomètres. Aussi, dans cette configuration, beaucoup ne manquent pas de qualifier la Pleine Lune du périgée de superlune (mais bon, elle n’apparaîtra pas beaucoup plus grande que d’habitude), et certains – surtout les Américains -, désignent l’évènement comme « l’éclipse de la super Lune de sang de loup » (SuperBloodWolf Moon eclipse). Les Américains de tout le continent justement pourront suivre l’évènement quasiment du début à la fin, à la différence des Européens et des Africains qui, eux, ne pourront en voir qu’une partie (une grosse partie quand même).

Déroulement de l'éclipse totale de Lune du 21 janvier, en temps universel (TU). © Xavier Jubier

À quelle heure pourra-t-on voir l’éclipse totale de Lune ?

Pour bien en profiter, il faudra donc se lever dans la nuit. C’est à 3 h 36 que le phénomène débutera. Notre satellite mettra alors un premier « pied » dans la pénombre. À partir de ce moment, la Pleine Lune éclatante, haut perchée dans le ciel (à la limite entre le Cancer et les Gémeaux), va blêmir progressivement. Il sera 4 h 33 quand elle s’enfoncera progressivement dans l’ombre, lui donnant une coloration plus ou moins sanguine, selon la teneur des aérosols qui seront présents à ce moment-là dans l’atmosphère, quand les rayons du Soleil la traverseront. Le milieu de la totalité se déroulera à 6 h 12 quand les pieds des Gémeaux toucheront l’horizon. Et quand elle sortira de l’ombre de la Terre, à 7 h 50, la plupart des étoiles seront déjà « éteintes » par les lueurs de l’aube. Puis la Lune en déclin commencera à s’enfoncer sous l’horizon et c’est à 8 h 48 que l’éclipse prendra fin. En France métropolitaine, la Lune aura déjà disparu sous l’horizon.

Rendez-vous ensuite le 16 juillet pour une éclipse partielle de la Lune. Pour une éclipse totale de Lune, il faudra patienter mai 2021.