Tags

Related Posts

Share This

Conquête spatiale au 20 ème siècle. La lune, le 21 juillet 1969.

Bientôt les 50 ans de cela …La LUNE visitée pour la première fois.

A propos de la conquête spatiale au siècle dernier.

Une lutte de prestige  entre USA et URSS.

A suivre d’ici le 21 juillet pour les 50 ans de la conquête de la Lune.

J’avais conservé jalousement  le journal spécial*  ( photos et vidéos dès demain jeudi)

de la Feuille d’Avis de Lausanne du 21 juillet 1969, pour le cas où j’atteindrais ces 50ans,,de jubilé lunaire ,qui pour moi, sont ceux des 90 ans…

Aïe…aïe

Philippe Boehler.

 

…………………………………………………………………………………………………….

De Jacques Guillemin, dans www.ripostelaique.com

Résultat de recherche d'images pour "photo neil armstrong"

.

Le 4 octobre 1957 le « bip-bip » de Spoutnik 1 sidérait le monde occidental.

.

En pleine guerre froide, les Russes venaient de mettre en orbite le premier satellite autour de la Terre, en  atteignant la vitesse de 28 400 km/h et en lançant aux Américains le plus grand défi technologique de tous les temps : la conquête de l’espace.

.

Un « Pearl Harbor » technologique écrira la presse américaine. Car pour bon nombre d’Américains, Spoutnik annonçait l’arme atomique fatale du futur. (Figmag)

.

Un second exploit soviétique allait sonner une nouvelle fois l’orgueilleuse et toute puissante Amérique, victorieuse de deux guerres en Europe et dans le Pacifique, et qui se croyait invincible. Rappelons que dans les années 50, les États-Unis produisaient 70 % de la richesse mondiale !

.

Le 12 avril 1961, Youri Gagarine, jeune pilote d’essai russe de 27 ans, était satellisé autour de la Terre pendant 1 h 30 avant de redescendre.

.

L’exploit de ce jeune pionnier de l’espace, héros de l’Union soviétique, allait galvaniser le rival américain. Le 25 mai 1961, John Kennedy lançait le programme Apollo, avec pour objectif d’envoyer un homme sur la Lune et de le ramener sur Terre avant la fin de la décennie.

.

La course aux étoiles entre cosmonautes soviétiques et astronautes américains était lancée.

.

Inondée de dollars, la NASA allait avancer à pas de géants en surmontant drames et catastrophes pour l’emporter. Et l’URSS allait se ruiner en tentant de suivre la cadence.

.

C’est ainsi que le 20 juillet 1969 Neil Armstrong, lançait un message à 400 000 kilomètres de la Terre : « Houston, ici la base de la tranquillité. L’Aigle a aluni ».

.

Posant le pied sur la Lune, il ajoutera la célèbre phrase qui fit le tour du monde occidental : « Un petit pas pour l’homme, mais un bond de géant pour l’humanité ».

.

Neil Armstrong venait d’entrer dans la légende. Mais au total, 12  astronautes auront marché sur la Lune, jusqu’à la mission Apollo 17.

.

http://www.lefigaro.fr/histoire/la-mission-apollo-11-racontee-en-infographies-20190716

.

Le 24 juillet 1969 les trois héros pénétraient l’atmosphère dans leur capsule et amerrissaient dans le Pacifique, où un porte-avions les attendait.

.

La mission Apollo 11, conduite par Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins, venait de laver l’affront de Spoutnik.

.

Les Américains, qui ont toujours eu le culte des vainqueurs, accueillirent leurs nouvelles stars comme il se doit. Par une gigantesque parade à New-York.

.

Le programme Apollo fut abandonné en 1972 et remplacé par la navette spatiale.

.

Mais ce nouveau programme, moins spectaculaire et très onéreux, connut deux tragédies avec Challenger et Columbia, qui firent 14 victimes.

.

Au total, la conquête spatiale a tué 23 membres d’équipages, russes ou américains, et davantage de personnels au sol.

.

Aujourd’hui les Chinois sont entrés dans la course. Objectif futur : Mars.

.

Une conquête lointaine qui fait beaucoup rêver.

.

Qui sera le premier pays à planter son drapeau sur la  planète rouge ? Les paris sont lancés.

.

Jacques Guillemain