Tags

Related Posts

Share This

Migrations: Voix discordantes même au Vatican

La voix du Vatican est terriblement discordante.( Reprise d’article)

Merci au Cardinal Robert Sarah de rendre de l’espoir à ceux qui sont fidèles à Rome.

LIsez svpl un extrait ce qu’il a écrit :
“L’Eglise ne devrait pas soutenir “cette nouvelle forme d’esclavage” car l’Occident, avec son faible taux de natalité, risquait de disparaître, a-t-il déclaré. “Si l’Europe disparaît et avec elle les valeurs inestimables du Vieux Continent, l’Islam envahira le monde et nous changerons complètement la culture, l’anthropologie et la vision morale.”

En ce jour de la Pentecôte, demandons à l’Esprit-Saint d’ agir à Rome en vue de concilier des positions fort opposées.
Celle que défend  lucidement  le sage Cardinal africain semble être la bonne, mais celle de l’Evêque de Rome parait contraire à la logique

PAX DOMINI SIT SEMPER VOBISCUM.

Philippe Boehler.

…….

« Cher peuple de France, ce sont les monastères qui ont fait la civilisation de ton pays ! Ce sont les hommes et les femmes qui ont accepté de suivre Jésus jusqu’au bout, radicalement. » Cathédrale de Chartres, homélie du lundi 21 mai 2018.

………………………………………………………………………

“C’est une fausse exégèse d’utiliser la parole de Dieu pour promouvoir

la migration. Dieu n’a jamais voulu ces chagrins Card. Sarah

Le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, a déclaré que la défense de la migration était une interprétation erronée des évangiles par les prêtres et les évêques « ensorcelés » par des questions politiques et sociales.

Son interview avec le magazine français “Valeurs Actuelles” a été publiée le week-end dernier, à peu près au même moment où le pape François avait pris la parole pour les migrants lors de sa visite au Maroc et avait déclaré que les politiciens qui construisent des murs pour les empêcher d’entrer seraient prisonniers de ces barrières.

“Il est préférable d’aider les gens à s’épanouir dans leur culture que de les encourager à venir dans une Europe en pleine décadence”, a-t-il déclaré. « C’est une fausse exégèse d’utiliser la parole de Dieu pour promouvoir la migration. Dieu n’a jamais voulu ces chagrins d’amour. ”

Le cardinal guinéen, l’une des voix les plus conservatrices du Vatican, a déclaré que les prêtres, les évêques et même les cardinaux craignaient aujourd’hui de proclamer l’enseignement divin.

« Ils ont peur d’être mal vu, d’être perçus comme des réactionnaires. Alors ils disent des choses floues, vagues et imprécises pour échapper à la critique, et ils épousent l’évolution stupide du monde », a-t-il déclaré.

Les migrants arrivant en Europe étaient stationnés quelque part sans travail ni dignité, a-t-il ajouté. « Est-ce ce que l’Eglise veut ? » A-t-il demandé.

L’Eglise ne devrait pas soutenir “cette nouvelle forme d’esclavage” car l’Occident, avec son faible taux de natalité, risquait de disparaître, a-t-il déclaré. “Si l’Europe disparaît et avec elle les valeurs inestimables du Vieux Continent, l’Islam envahira le monde et nous changerons complètement la culture, l’anthropologie et la vision morale.”