Certains l’aiment bien, l’orange du Matin

 

Belle trouvaille, l’ Orange ,  cher www.lematin.ch

pourvu qu’elle ne soit pas trop amère

Bravo pour votre classement concernant l’influence des médias sur le public romand

Vous battez vos concurrents *papier* 24 heures et la TdG…

“La SSR la plus influente

Concernant les groupes de médias, la SSR est l’entreprise de médias la plus influente, suivie de Tamedia. Au niveau des médias proprement dits, le journal gratuit 20 minutes a le plus d’influence au niveau national, devant les programmes de radio et de télévision de la SSR. En Suisse romande, RTS Un arrive en tête devant 20 minutes, La Première, TF1, RTS Deux, M6, France 2, Le Matin, 24 heures et la Tribune de Genève.”

Philippe Boehler.

il y a 8 heures

 

 

https://www.lematin.ch/23084225

 

Modifié hier à 13:13

La TV est le média qui influence le plus la formation de l’opinion

Les Suisses se forgent leur opinion principalement grâce à la télévision.
La TV est le média qui influence le plus la formation de l’opinion Le 12h30 / 1 min. / hier à 12:38
Les Suisses se forgent leur opinion principalement grâce à la télévision, devant la radio, la presse écrite et les médias en ligne, indique le premier monitoring des médias de l’OFCOM. La SSR est l’entreprise de médias la plus influente.

Le nouveau monitoring des médias suisse est un site interactif présenté mardi par l’Office fédéral de la communication (OFCOM). Cet outil permet d’analyser l’influence des différents médias du pays sur la formation de l’opinion et fournit ainsi une base pour évaluer le paysage médiatique suisse.

Ce sont ainsi 170 marques médiatiques qui ont été passées au crible l’an dernier par l’entreprise Publicom, sur mandat de l’OFCOM. Les données d’utilisation générale de l’information par les consommateurs, issus d’un sondage ainsi que de deux études, ont été analysées.

Paysage diversifié et performant

Il ressort de cette enquête que le paysage médiatique suisse est diversifié et performant, et ce malgré des conditions de marché difficiles et une tendance à la concentration. Le monitoring juge aussi que les Suisses disposent de suffisamment de sources pour s’instruire.

Il apparaît également que c’est la télévision qui a la plus grande influence sur la formation de l’opinion, et ce dans les trois régions linguistiques du pays. La TV, que 32% des sondés placent en tête, devance la radio (26%), la presse écrite (25%) et les médias en ligne (16%).

Un autre enseignement de ce monitoring est le fait que la concentration des médias fait souvent craindre un appauvrissement de la diversité des opinions. Or, pour l’instant, il n’en est rien, indique Bernard Maissen, chef de la division médias à l’OFCOM, interrogé mardi dans le 12h30 de la RTS.

>> Les précisions de Bernard Maissen dans le 12h30:

Bernard Maissen, chef de la division médias à l'Office fédéral de la communication.

Marcel Bieri – Keystone

Le 12h30 – Publié hier à 12:39

La SSR la plus influente

Concernant les groupes de médias, la SSR est l’entreprise de médias la plus influente, suivie de Tamedia. Au niveau des médias proprement dits, le journal gratuit 20 minutes a le plus d’influence au niveau national, devant les programmes de radio et de télévision de la SSR. En Suisse romande, RTS Un arrive en tête devant 20 minutes, La Première, TF1, RTS Deux, M6, France 2, Le Matin, 24 heures et la Tribune de Genève.

Les fournisseurs de médias privés de Suisse représentent environ la moitié de chacune des 20 principales offres médiatiques des régions. Si les plus jeunes se basent sur la lecture de 20 minutes pour se forger leur opinion, les personnes plus âgées privilégient les programmes de télévision et de radio du service public.

Le monitoring relève enfin qu’une petite poignée de programmes TV étrangers sont capables d’exercer une influence sur l’opinion notable même en-dehors de leur zone de diffusion principale.

>> Sujet développé dans le 12h30

mg/boi avec ats