Centenaire de l’Armistice : la journée historique du 11 novembre 2018 en images

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/11/11/01016-20181111ARTFIG00047-centenaire-de-l-armistice-la-journee-historique-du-11-novembre-2018-en-images.php?utm_source=app&utm_medium=sms&utm_campaign=fr.playsoft.lefigarov3

Centenaire de l’Armistice : la journée historique du 11 novembre 2018 en images

11 novembre : revivez les moments forts de la matinée
Près de 70 chefs d’Etat et de gouvernement sont réunis dimanche à Paris pour célébrer le centenaire de l’Armistice de la Grande guerre. Une cérémonie a eu lieu à l’Arc de Triomphe.
Unmute
Current Time 0:31
/
Duration Time 4:01

EN IMAGES – Ce dimanche a été marqué par le centenaire de la fin de la Première guerre mondiale de 1914-1918. Voici le récit en photos de cette journée exceptionnelle.

● 9h: les premiers dignitaires arrivent à l’Élysée

Donald Trump, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Benyamin Nétanyahou, Recep Tayyip Erdogan, Justin Trudeau, Mohammed VI ou encore Denis Sassou Nguesso étaient attendus ce dimanche. La dernière fois que Paris a accueilli autant de dignitaires remonte au 11 janvier 2015 après les attentats islamistes contre Charlie Hebdo et le magasin juif Hyper Cacher. Dès 9h, les premiers invités sont arrivés un à un à l’Élysée, accueillis par le couple Macron. Seuls le président russe, Vladimir Poutine et le président américain, Donald Trump, étaient absents.

» Centenaire du 11-Novembre: revivez en direct la cérémonie à l’Arc de triomphe et à la Villette

» Centenaire de l’Armistice: vivez la journée du 11 novembre 1918 heure par heure

» 11-Novembre – le récap’ si vous n’avez pas tout suivi

Angela Merkel reçue par le couple Macron.
Le premier ministre d'Israël Benyamin Nétanyahou et sa femme Sara reçus à l'Élysée.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan et sa femme Emine reçus à l'Élysée.

● 10h50: Trump remonte l’avenue des Champs-Élysées dans sa propre voiture

Contrairement aux autres dirigeants qui se sont rendus ensemble à l’Arc de triomphe en bus, le président américain a préféré utiliser sa propre voiture «pour des raisons de sécurité».

» LIRE AUSSI – 11-Novembre: Trump critiqué pour l’annulation de sa visite au cimetière américain

Trump a utilisé sa propre voiture pour se rendre à l'Arc de triomphe.

Un peu plus tard, trois Femen ont tenté de perturber l’arrivée de Trump. Ces dernières ont réussi à passer les barrières avant d’être rapidement interpellées.

» LIRE AUSSI – 11-Novembre à Paris: trois Femen déjouent la sécurité

11 novembre : une Femen se jette sur le cortège de Donald Trump
Une Femen a fait irruption au passage du cortège de Donald Trump à son arrivée à la cérémonie du 11 novembre. Elle s’est placée au milieu des voitures sans leur barrer la route le temps d’une dizaine de secondes.
Unmute
Current Time 0:29
/
Duration Time 1:02

Une Femen se jette sur le cortège de Donald Trump – Regarder sur Figaro Live

● 11h: les chefs d’État remontent les Champs-Élysées

Sous la pluie, les dignitaires ont remonté les derniers mètres de l’avenue à pieds, vers l’Arc de triomphe. Une nouvelle fois, Donald Trump s’est démarqué en arrivant seul, accompagné de sa femme Melania, après tout le monde. Vladimir Poutine était le dernier à arriver, il a salué Emmanuel Macron puis le président américain, avant de s’installer dans la tribune.

Les chefs de l'État ont remonté les derniers mètres des Champs-Élysées à pieds. <br/><br/>
Donald Trump et sa femme Melania sont arrivés seuls. <br/>
Vladimir Poutine a été le dernier à arriver.

● 11h20: début de la cérémonie militaire

Emmanuel Macron s’est avancé au milieu de la place de l’Étoile et a passé les troupes en revue, accompagné du premier ministre Édouard Philippe et de la ministre de la Défense Florence Parly. Des élèves de lycées de Seine-Saint-Denis ont lu successivement des extraits de lettres de Poilus.

À 11h27, la sonnerie aux morts a retenti. Une minute de silence a ensuite été respectée, puis la Marseillaise.

Les chefs d'État se sont levés pour la minute de silence.

À 11h50, Emmanuel Macron a prononcé son discours pour célébrer le patriotisme des Français qui se sont battus en 1914 et rendre hommage «à tous les combattants du monde entier». La France «s’incline devant leur grandeur», a-t-il déclaré, avant de conclure: «Vive la paix, vive les nations libres, vive la France.»

» LIRE AUSSI – Macron: «Les démons anciens resurgissent, l’Histoire menace de reprendre son cours tragique»

Immédiatement après la fin du discours, l’Orchestre des jeunes de l’Union européenne joue le Boléro de Ravel.

» LIRE AUSSI – 11-Novembre: l’émouvant Boléro de Ravel, clou de la cérémonie

» LIRE AUSSI – 1914-1918: où sont tombés nos soldats?

Emmanuel Macron a prononcé son discours au milieu de la place de l'Étoile.
L'Orchestre des jeunes de l'Union européenne a jou» le <i> Boléro</i> de Ravel immédiatement après le discours du président.

Le président de la République a ensuite ravivé la flamme du soldat inconnu et la sonnerie aux morts a retenti. L’ensemble des chefs d’État s’est levé pour cet hommage. La cérémonie militaire terminée, l’ensemble des participants ont regagné l’Élysée en bus pour déjeuner, à l’exception de Donald Trump, qui a une nouvelle fois utilisé sa propre voiture.

Emmanuel Macron a ravivé la flamme du soldat inconnu, entouré des élèves de Seine-Saint-Denis.

● 13h30: les chefs d’État déjeunent à l’Élysée, les conjoints à Versailles

Au total, 130 personnes ont participé au déjeuner à l’Élysée, offert par le président de la République. Pendant ce temps, une quarantaine de leurs conjoints ont déjeuné à Versailles, dans le Salon Vénus du château. Brigitte Macron était seule cette fois-ci pour les accueillir.

130 personnes ont participé au déjeuner à l'Élysée. <br/>
Brigitte Macron était seule pour accueullir les conjoints pour le déjeuner à Versailles. <br/>
Les conjoints ont déjeuné pendant ce temps à Versailles, reçus par Brigitte Macron.

● 16h: Trump se rend au cimetière américain de Suresnes

Le président des États-Unis a prononcé un discours pour rendre hommage aux soldats américains tués pendant la Première Guerre mondiale. La veille, Trump avait annulé un déplacement prévu au cimetière américain de Bois Belleau, dans l’Aisne, en raison du mauvais temps.

11 novembre : Donald Trump prend la parole au cimetière de Suresnes
Donald Trump a pris la parole au cimetière de Suresnes, où il est venu rendre hommage aux soldats américains tués pendant la Première Guerre mondiale.
Unmute
Current Time 0:21
/
Duration Time 1:12