Tags

Related Posts

Share This

BLOG du Mesnil-Marie, maître -Chat Lully

Remarquable…

l’essayer, c’est l’adopter. Le BLOG, BIEN sûr, PAS LE chat..

http://leblogdumesnil.unblog.fr/2018/09/13/2018-83-ou-le-maitre-chat-vous-invite-a-une-petite-visite-dans-la-principaute-monastique-du-mesnil-marie/

Lully - 12 septembre 2018

« Suivez-moi ! Je vais vous servir de guide… »

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Hier, à l’occasion de la fête du Saint Nom de Marie (cf. > ici et > ici), j’ai demandé à Frère Maximilien-Marie de profiter de ce que la journée était radieuse pour réaliser une vidéo avec laquelle je pourrai permettre à tous mes amis lecteurs qui ne sont pas encore venus nous rendre visite au Mesnil-Marie, de visualiser, encore mieux que par des photographies, dans quel cadre merveilleux nous vivons et de mieux comprendre la disposition des lieux de ce que, entre nous, nous nous plaisons à appeler la « Principauté monastique du Mesnil-Marie ».
En effet, toutes proportions gardées bien sûr, il nous plaît d’établir quelque analogie entre notre manière de vivre et celle des moines de la Sainte Montagne : le Mont Athos.

Ainsi, sur la mini-vidéo que vous allez trouver ci-dessous, en partant des bords de l’Eysse – la rivière qui borde nos terres -, en remontant vers le hameau à travers notre prairie – portés par la musique de Mozart – et en saluant au passage nos sœurs les poules, vous aurez une vue de la façade sud de notre Mesnil-Marie, construit à même le rocher en surplomb de la route.
Vous apercevrez, à main gauche de cette façade, la terrasse Saint-Constantin, ainsi dénommée en l’honneur du premier empereur romain chrétien, sur laquelle a été érigée et bénite il y a cinq ans (le 14 septembre 2013) la grande Croix jubilaire marquant le dix-septième centenaire de l’Edit de Milan (cf. > ici).
Ensuite, vous gravirez avec nous le chemin escarpé qui passe sous les noyers, pour atteindre la passerelle (Frère Maximilien-Marie eût préféré que ce fût un pont-levis !) qui enjambe le ruisseau et permet de prendre pied sur la terrasse Saint-Charlemagne.
Vous vous avancerez jusqu’aux pieds de la statue de la Vierge à l’Enfant (arrivée le 8 décembre 2009 cf. > ici) après laquelle un petit dénivelé donne accès à la terrasse Saint-Louis, juste devant l’entrée principale de la maison. C’est sous l’auvent de cette terrasse que, ces jours-ci, Frère Maximilien-Marie range, avec uné méticulosité de joueur de Tétris, des stères de bûches qui alimenteront le poêle pendant la saison froide. Ce que vous apercevez ici correspond à environ la moitié de ce qui nous est nécessaire pour « passer l’hiver », puisque ici il nous faut chauffer les maisons pendant au moins sept mois…

Pour visionner ce petit film, faites un clic droit sur l’image ci-dessous puis « ouvrir le lien dans un nouvel onglet » (je vous recommande en outre de la regarder en mode plein écran).

 

J’achève ces lignes en vous signalant que ce samedi 8 septembre Frère Maximilien-Marie a célébré le 38ème anniversaire de son entrée dans la vie religieuse ; le 4 septembre, c’était le 35ème anniversaire de ses premiers vœux ; et le 24 septembre prochain ce sera le 29ème anniversaire de sa profession perpétuelle.
Vous le voyez, ce mois de septembre au Mesnil-Marie est rythmé par de très riches moments de ferveur spirituelle et de grâces.
Merci de vous unir à nous par l’amitié et la prière.

Lully.

Blason du Refuge Notre-Dame de Compassion

Publié dans : Chronique de Lully |le 13 septembre, 2018 |5 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 13 septembre 2018 à 22 h 26 min Daniel C. écrit: Merci Frère! Magnifique video, supporte très bien le plein écran (c’est rare!).

  2. le 13 septembre 2018 à 20 h 23 min Paulin écrit: Magnifique !
    Merci Frère Maximilien-Marie pour cette jolie contemplation de notre France catholique et préservée ! Un havre de paix !
    Mais où donc est Maître Lully ? Peut-être un peu froissé d’entendre Mozart à la place de la Marche des Rois ?
    Dame Cocotte n’est pas peu fière de sa robe! A raison !
    Merci !

  3. le 13 septembre 2018 à 19 h 48 min Abbé Jean-Louis D. écrit: Joli tour de maison dans un très beau paysage qui permet de mieux situer les membres de la Principauté monastique du Mesnil-Marie.
    Merci!

  4. le 13 septembre 2018 à 19 h 31 min Peccator écrit: A visionner plusieurs fois

  5. le 13 septembre 2018 à 18 h 32 min Marie-Agnès L. écrit: C’est une bâtisse magnifique et un lieu vraiment propice à la méditation, où les poules ont l’air aussi de se plaire !
    Merci pour cette vidéo : ainsi on imagine mieux.
    Caresses à Lully.
    En union de prières.

Laisser un commentaire

  • Accueil
  • > Qu’est-ce que le « Refuge Notre-Dame de Compassion »?

Qu’est-ce que le « Refuge Notre-Dame de Compassion »?

L’ Association « Refuge Notre-Dame de Compassion », est une association régie par la loi du 1er Juillet 1901. Elle a été fondée à Paris le 21 Avril 2001, déclarée le 23 Avril 2001 à la Préfecture de Police, et sa publication au Journal Officiel eut lieu le 26 mai 2001.

Au bout de plusieurs années, profitant à la fois de certaines expériences et de conseils avisés, l’Association a procédé à un perfectionnement de ses statuts, à l’occasion de son implantation en Ardèche. Après les déclarations et vérifications d’usage, une nouvelle publication au Journal Officiel en fut faite le 26 février 2011.

* * * * * * *

Selon l’article 2 des statuts :

« L’ Association « Refuge Notre-Dame de Compassion » a pour objets :

– D’intervenir par l’assistance charitable, en portant secours, dans les domaines de la pauvreté, de la famille, de l’enfance et de la jeunesse ainsi que des personnes âgées, de l’accueil des exclus, de la prévention, des loisirs, dans un esprit d’entraide et de partage.

– De promouvoir la solidarité sous toutes ses formes notamment en développant des activités de prévention, de formation et/ou d’animation à caractère social, culturel, artisanal ou cultuel en direction de la famille, des jeunes et des personnes âgées.

– De promouvoir toute action qui contribue au bien des individus et des familles et de défendre leurs intérêts moraux et matériels ».

Et l’article 5 des mêmes statuts précise les champs d’action de l’Association :

« L’association exercera sa mission caritative auprès de laïcs, de séminaristes, de religieux, de prêtres, à l’exclusion de tous ceux relevant du domaine psychiatrique (*) et des situations irrégulières telles que définies par la législation et les règlements en vigueur.

Elle portera son attention au soutien des vocations sacerdotales et religieuses chrétiennes.

Elle soutiendra les droits de la personne humaine et la défense de sa dignité, depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle.

Elle se réserve le droit à une sollicitude particulière envers les fidèles du Christ et à ceux qui sont attachés à la spiritualité et au culte des Sacrés-Coeurs de Jésus et Marie ainsi qu’aux implications sociales, caritatives, apostoliques, culturelles, cultuelles et spirituelles qui en découlent.

Elle se réserve le droit d’agir afin de réunir des fidèles de l’Eglise Catholique ».

(*) note : parce que leur suivi et leur soin demandent des compétences professionnelles particulières.

Sacrés Coeurs de Jésus et Marie

Les définitions très « juridiques » qui précèdent doivent bien évidemment être comprises dans un esprit particulier, celui d’une oeuvre d’esprit religieux au sujet de laquelle on peut apporter les précisions suivantes :

1) Spirituellement :

Le « Refuge Notre-Dame de Compassion » se place dans la spiritualité de l’ Ecole française, et tout particulièrement de Saint François de Sales. Par suite, il accorde une grande attention aux demandes du Sacré Cœur de Jésus à Sainte Marguerite-Marie (1647-1690) qu’il veut travailler à faire mieux connaître et comprendre, afin de permettre aux âmes d’en vivre.

La réparation est au centre des appels lancés par le Sacré-Coeur. Le nom « refuge« , choisi pour désigner cette oeuvre, signifie a) que l’ Association, en cherchant à répondre aux demandes du Coeur de Jésus, veut Lui offrir des coeurs qui Lui soient un refuge dans lequel Il sera consolé des ingratitudes humaines, et b) qu’elle travaille pour que les âmes aux prises avec les difficultés de cette terre reçoivent, comme en un refuge, la force et la consolation qui sont répandues par ce divin Coeur.

Le vocable Notre-Dame de Compassion souligne la place prééminente de la Très Sainte Vierge Marie dans le mystère du salut et, en conséquence, dans la vie spirituelle des fidèles : le Coeur très aimant de la Vierge de Compassion est un modèle pour les âmes réparatrices, et il est le canal par lequel les grâces du Coeur de Jésus sont répandues sur les hommes.

L’Association entend promouvoir les pratiques liturgiques, les retraites spirituelles, les récollections et pèlerinages… etc. en accord avec cette spiritualité.

2) Doctrinalement :

L’Association est en union avec le Magistère authentique de l’Eglise Catholique Romaine ; elle fait connaître la doctrine catholique traditionnelle et la défend contre les attaques ou les déformations inspirées par les erreurs modernes.

L’aspect profondément et volontairement traditionnel de l’Association n’est cependant pas un refus arbitraire de tout développement, car la Tradition authentique n’est pas une lettre morte mais un processus vivant de continuité et d’accomplissement.

3) Liturgiquement :

L’Association est attachée à la forme traditionnelle du rite romain, elle défend et promeut la liturgie latine, dite de Saint Pie V ; elle contribue aussi, selon ses moyens, à la beauté du culte divin, et participe à la conservation, à l’entretien et à la restauration d’objets et ornements liturgiques.

4) Apostolat et éducation :

Enracinée dans l’esprit évangélique, l’Association cherche naturellement à gagner au Christ, « doux et humble de coeur », des cœurs qui lui soient dévoués. Cet attachement au Divin Rédempteur et à Ses enseignements de vérité nécessite une sorte de conversion continue et des approfondissements incessants. L’ambition éducative de l’association, sans négliger les aspects humains de l’enseignement et de la formation, consiste prioritairement dans l’assistance spirituelle, pour – autant que possible – éclairer, soutenir et conseiller les âmes dans leur quête de Dieu, et les aider à atteindre leur plénitude dans la conformité aux desseins d’amour de Dieu sur chacune d’entre elles.

5) Société et culture :

Ayant conscience que le christianisme est la « religion de l’Incarnation », et que « de la forme donnée à la société, conforme ou non aux lois divines, dépend et découle le bien ou le mal des âmes » (Pie XII), l’Association défend et promeut toutes les valeurs traditionnelles de la culture et de la civilisation chrétiennes. Elle veut travailler pour que les structures de la société, les institutions, les lois et les arts soient en accord avec ces valeurs, dont la charité divine est la fin ultime.

Sacrés Coeurs de Jésus et Marie

Le « Refuge Notre-Dame de Compassion » vit essentiellement grâce aux cotisations de ses membres et aux dons manuels. Elle doit faire face à des dépenses importantes pour remettre en état et aménager d’une manière conforme à ses objectifs la vieille ferme vivaroise – « le Mesnil-Marie » – où son siège social est établi, en vue d’en faire un lieu de rayonnement spirituel et d’accueil.

Vous pouvez nous aider et faire un don en ligne >>> www.

Pour de plus amples renseignements,  vous pouvez lire ou relire ici > www et ici > www ; et pour nous contacter >>> www.

lys.gif