Beaucaire, un maire à poigne

L’infatigable Christine Tasin au stylo…

Et pan sur le bec de nos substituteurs, ceux qui préfèrent un chamelier inculte à un vrai Maître, Jésus-Christ

Philippe Boehler

Source : ripostelaique.com

lisez aussi www.resistancerepublicaine.eu

 

Beaucaire : Schiappa voudrait que Julien Sanchez remplaçât le porc par des oeufs durs…

Et un coup de chapeau à Julien Sanchez, qui, dans sa ville aux 25 pour cent d’élèves musulmans, supprime les repas de substitution.

Il en faut du courage pour défendre ses convictions, la laïcité et le refus de l’intrusion du religieux dans sa ville, et doublement si on est FN.

Certes, il se sent obligé de se défendre « non, je ne suis pas islamophobe« , on ne voit pas trop pourquoi, et encore, si cela lui permettait de passer à travers les gouttes… mais nier que l’on n’aime pas l’islam est une posture inutile quand on a l’étiquette FN et qu’en sus on s’attaque au communautarisme musulman.

« Non je ne veux exclure personne ». Là il a raison, ce sont ceux qui veulent des menus spéciaux qui s’excluent tout seuls. D’autant que, dans une cantine, il n’y a pas de porc tous les jours, alors le jour où il y a du porc, ça n’a rien de dérangeant que l’enfant laisse le porc et se contente du reste du repas (entrée, légumes, fromage et parfois dessert en plus, en se calant avec une ou deux tranches de pain supplémentaires si besoin ). Il semble qu’à Beaucaire il y ait du porc le lundi soit dans l’entrée, soit dans le plat. Facile à gérer pour tout gosse et tout parent qui peut ajouter de la viande le soir pour compenser.

« Quel est le problème avec le porc ? C’est un problème religieux, l’école est un sanctuaire, on ne doit pas faire entrer le religieux dans l’espace scolaire. » Il a tout dit avec cette phrase.

Seuls les problèmes de santé, d’allergie, doivent être pris en compte à l’école…

On a beau se tuer à le dire, à le répéter, le démontrer…  Les articles sur le sujet sont innombrables sur notre site.

http://resistancerepublicaine.eu/search/repas%20sans%20porc

Les imbéciles heureux sont en ébullition, protestations, accusations… manifestations..

Bref, la routine habituelle.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/01/09/01016-20180109ARTFIG00109-beaucaire-le-maire-fn-supprime-les-menus-sans-porc-dans-les-cantines-scolaires.php

On peut s’attendre à voir plaintes, référés… tomber sur le courageux maire. 

Un gigantesque pique-nique pour les réfractaires le lundi, jour du cochon ? Ma foi grand bien leur fasse, surtout en hiver. Et si tant de parents sont libres une journée en semaine pour manifester, c’est que bien peu d’entre eux travaillent… Ils n’ont donc pas besoin de la cantine. Mais la cantine coûte moins cher que le repas à la maison, subventionnée par le con-tribuable. Mais la cantine permet aux fainiasses de regarder leurs feuilletons débiles au lieu de cuisiner pour leurs rejetons… sans cracher sur les allocations familiales.

Pique-nique et pétition organisés  par Anne Moiraud, représentante des parents d’élèves ( allez, ma main à couper que c’est une FCPE ).

Plainte déposée au Tribunal administratif de Nîmes par Laure Cordelet qui préside l’association Rassemblement citoyen de Beaucaire  qui n’existe que pour lutter contre le FN et donc son Maire…

Que du classique…

Allez le meilleur pour la fin, Schiappa la gourdasse pleure sur les oeufs durs de son enfance. 

Interrogée par BFM TV lundi, Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, a pour sa part estimé qu’il s’agissait d’«un exemple typique de quelqu’un qui brandit la laïcité comme une arme politique anti-musulmans, ou anti-juifs au demeurant». Elle a souligné que dans l’école qu’elle fréquentait dans son enfance à Belleville, un quartier de Paris, les élèves «qui n’aimaient pas le porc pouvaient avoir deux œufs durs». «Je pense que ça peut être faisable sans trop de difficultés», a suggéré Marlène Schiappa.

Et ceux qui n’aiment pas le boeuf, ou le veau… ils peuvent demander deux oeufs durs ? Et ceux qui n’aiment pas les oeufs, ils peuvent demander du porc ? Un monument de sottise… Créature de Macron, ne l’oublions jamais. La voix de son maître….

Quelqu’un peut me dire en quoi la gourdasse chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes est concernée par les repas de substitution à l’école ?

Quelqu’un peut me dire pourquoi BFM TV l’a interrogée ?

Quant à la laïcité, il faut reconnaître qu’elle est très bien placée pour en parler et pour donner des leçons aux autres en interprétant à sa guise et la loi de 1905 et celle de 2004 sur le voile à l’école :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/18/la-secretaire-detat-marlene-schiappa-sen-prend-a-la-loi-de-2004-sur-le-voile/

Schiappa, un monument de débilité…

http://resistancerepublicaine.eu/search/Schiappa

Mange des oeufs durs et tais-toi, ignare, usurpatrice…Et laisse ceux qui savent, comme Julien Sanchez, gérer leurs mairies à leur guise.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/09/beaucaire-schiappa-voudrait-que-julien-sanchez-remplacat-le-porc-par-des-oeufs-durs/


Dans le blog le Salon Beige de ce matin on peut lire ce qui suit à propos de Beaucaire

www.lesalonbeige.blogs.com

Posted:

Le maire FN de Beaucaire Julien Sanchez a décidé de remettre du porc une fois par semaine au menu des cantines de la ville. Il explique à Caroline Parmentier dans Présent :

DTF_d3KX4AAEC0f“[…] J’ai souhaité revenir sur les repas de substitution qui existent depuis 2008 à Beaucaire, depuis l’ancien maire en fait. Ces repas de substitution n’existent que le jour où il y a du porc. J’ai voulu mettre fin à ça parce que c’est une intrusion du fait religieux dans l’espace scolaire. Le porc n’est pas un aliment particulièrement allergène, on ne connaît pas d’allergie au porc sauf cas très rare. Je ne vois pas pourquoi et au nom de quoi on n’en servirait pas. Je me suis rendu compte également que les enfants musulmans, depuis dix ans, déjeunaient à des tables à part. Il y avait une sorte d’apartheid de fait parce que les agents de cantine ne voulaient pas risquer de donner le mauvais aliment au mauvais enfant. Avec des tables pour ceux qui mangeaient le cochon et ceux qui ne mangeaient pas le cochon. Ce qui pose aussi un problème en termes de droits de l’enfant.

Est-ce qu’il y a une grosse demande de repas confessionnels à Beaucaire, combien cela représente-t-il d’enfants scolarisés ?

150 enfants sur 600. Tout le monde est prévenu. Le porc sera au menu du lundi, c’est indiqué et connu d’avance. Ce qui permet aux familles des enfants qui ne souhaitent pas manger de porc de s’organiser ce jour-là. Les enfants qui ne mangent pas de porc pour des raisons religieuses peuvent manger ailleurs qu’à la cantine. La seule autre solution serait le self-service avec plusieurs repas proposés chaque jour. Mais le coût est impossible à assumer pour nous, nous n’avons pas les centaines de milliers d’euros nécessaires. Il y a une baisse des dotations de l’Etat en ce moment et nous avons le dédoublement des classes de CP-CE1 qui va nous coûter 200 000 euros pour lequel l’Etat ne nous donne rien. Le choix a été vite fait entre dépenser de l’argent que nous n’avons pas et supprimer les repas de substitution.

Le maire LR de Chalons-sur Saône, Gilles Platret, qui avait fait la même chose que vous, a vu sa décision annulée par le tribunal administratif. Est-ce que vous n’encourez pas la même interdiction ?

C’est en première instance et le maire de Châlons a fait appel. Il n’a pas été jugé en dernier ressort. Pour l’instant je n’ai pas trouvé de loi qui nous dit que l’on doit impérativement et obligatoirement proposer un menu de substitution. La preuve c’est qu’il y a des dizaines de communes en France qui n’ont pas de menu de substitution, essentiellement les villages. […]”