Tags

Related Posts

Share This

La Fête de l’ Assomption de la Vierge-Marie. 15 août 2019

Bonne Fête de l’ Assomption de la Vierge-Marie

Philippe Boehler.

……………………………………………………………………………………………………….

Le blogue du Maître-Chat Lully

Chroniques et points de vue du Mesnil-Marie

« Vous qui avez porté la Vie, vous êtes entrée dans la vie par votre sainte Dormition ! »

Jacopo Torriti - Basilique Sainte Marie Majeure Rome 1296 - la Dormition

Rome, basilique de Sainte Marie Majeure :
la Dormition de la Sainte Mère de Dieu (Jacopo Torriti – 1296)

Strophes empruntées à la liturgie grecque :

Venez ! Depuis toutes les extrémités de la terre, glorifions la vénérable Assomption de la Mère de Dieu !
Car elle a remis dans les mains de son Fils son âme immaculée.
C’est pourquoi, par sa sainte Dormition le monde est éveillé à la vie et, dans des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels, il célèbre, en union avec les anges et les Apôtres, une fête joyeuse.

Pour glorifier votre vénérable Dormition, ô Sainte et Pure Vierge, les troupes angéliques dans le Ciel, et le genre humain sur la terre, chantent de concert.
Car vous avez été la Mère du Créateur de toutes choses, le Christ notre Dieu !
Ne cessez point d’intercéder pour nous auprès de Lui, nous qui avons, après Dieu, notre espoir fixé sur vous, ô Pure Mère de Dieu qu’on ne saura jamais assez glorifier !

Dieu le Créateur de toutes choses vous a donné ce qui surpasse la nature.
Car de même qu’à votre maternité Il vous a laissée vierge, Il a préservé votre corps de la corruption du tombeau et vous a glorifiée dans votre sainte Assomption, vous comblant de présents, comme il convient qu’un fils fasse pour sa mère.

Votre Enfant vous a vraiment, ô Vierge, cachée dans le saint des saints comme le flambeau qu’alimente un feu immortel, comme l’encensoir doré qui contient un charbon divin, comme la houlette, comme les tables écrites par Dieu, comme l’arche sainte, la table du Pain de Vie.

Vous qui avez porté la Vie, vous êtes entrée dans la vie par votre sainte Dormition, sans subir les injures de la mort ; les Anges, les Principautés, les Puissances, les Apôtres, les Prophètes et toute la création vous un fait un cortège d’honneur lorsque votre Fils reçut dans Ses mains pures votre âme immaculée, ô Vierge et Mère, Epouse de Dieu !

Jacopo Torriti - Basilique Sainte Marie Majeure Rome 1296 - Couronnement de Marie

Rome, basilique de Sainte Marie Majeure :
le Couronnement de la Sainte Mère de Dieu (Jacopo Torriti – 1296)

Vous trouverez aussi dans ce blogue pour ce qui concerne la fête du 15 août :
– La manière dont il convient de faire la procession du Vœu de Louis XIII > ici
– Une prière publiée en 1825 pour le renouvellement du Vœu de Louis XIII > ici
– Une autre belle prière pour le renouvellement du Vœu de Louis XIII > ici
– La lettre apostolique de Pie XI établissant ND de l’Assomption patronne de la France > ici
– Une prière du Vénérable Pie XII à ND de l’Assomption > ici
– La paraphrase du « Salve Regina » par Saint Bonaventuree > ici

Publié dans:De liturgia, De Maria numquam satis, Prier avec nous |on 14 août, 2019 |2 Commentaires »

2019-67. Du « Carême de la Dormition de la Mère de Dieu ».

31 juillet – 14 août

Monogramme Marie 2

Les Eglises d’Orient (catholiques et orthodoxes) ont conservé très vivant l’usage du « Carême de la Dormition de la Mère de Dieu », appelé de manière plus brève tantôt « Carême de la Dormition » tantôt « Carême de la Mère de Dieu », lequel en revanche est – malheureusement ! – quasi ignoré des catholiques latins (surtout en notre temps où une majorité de fidèles et de clercs – même à des postes élevés de la hiérarchie – sont d’une ignorance crasse).

Comme le Grand Carême de préparation à Pâques, le « Carême de la Dormition » est un temps de préparation à l’une des très grandes fêtes du cycle liturgique, celle du 15 août, et il en possède les mêmes caractéristiques :
– Prière plus intense et plus longue.
– Jeûne.
– Aumône (œuvres de charité).

De ce point de vue-là donc, on peut reprendre complètement, en les transposant à l’esprit de la liturgie propre à cette période estivale, les prescriptions et usages du Grand Carême pascal (cf. > ici et > ici).
Toutefois il n’en a pas la longueur, puisqu’il dure seulement une quinzaine de jours : le plus souvent du 1er au 15 août. Au Mesnil-Marie, nous le faisons commencer le 31 juillet, de manière à avoir véritablement 15 jours entiers de carême.
Ce chiffre 15 possède en effet une valeur symbolique très importante à nos yeux, puisque, selon la Tradition, il est celui des années que la Très Sainte Mère de Dieu a vécues encore sur la terre après l’Ascension de son divin Fils, et avant d’être élevée auprès de Lui.

Hugo van der Goes - dormition de Notre-Dame

La dormition de la Vierge (Hugo van der Goes 1440-1482)

Pendant le « Carême de la Dormition », tous les jours sont jours de jeûne (un seul repas frugal et une collation le soir) sauf :
1) le 6 août (fête de la Transfiguration de Notre-Seigneur) ;
2) les dimanches qui surviennent dans cette période ;
3) et spécifiquement pour nous, le 11 août, fête de Sainte Philomène, qui est patronne du Refuge Notre-Dame de Compassion en second (sous le rit double de 2ème classe donc).
Et tous les jours (même les dimanches et jours de fête qui font exception au jeûne mentionnés ci-dessus), sont des jours d’abstinence, c’est-à-dire qu’on n’y peut consommer rien d’origine animale (viandes, poisson, œufs, laitages et fromages), ni boisson alcoolisée, ni huile d’olive.

Et comme le 15 août est la fête patronale principale de la France, plus encore qu’à l’accoutumée en ce carême qui prépare cette seule authentique « fête nationale », nos prières et nos pénitences sont offerts pour la conversion de la France et le pour le retour de notre Royaume, jadis chrétien mais aujourd’hui apostat, à la fidélité à sa vocation (cf. discours du Cardinal Pacelli sur la vocation de la France le 13 juillet 1937 > ici) : « C’est qu’il ne s’agit plus aujourd’hui, comme en d’autres temps, de soutenir la lutte contre des formes déficientes ou altérées de la civilisation religieuse et la plupart gardant encore une âme de vérité et de justice héritée du christianisme ou inconsciemment puisée à son contact ; aujourd’hui, c’est la substance même du christianisme, la substance même de la religion qui est en jeu ; sa restauration ou sa ruine est l’enjeu des luttes implacables qui bouleversent et ébranlent sur ses bases notre continent et avec lui le reste du monde » (extrait du discours sus-cité du Cardinal Pacelli, futur Pie XII).

J’ose espérer que, même s’ils ne peuvent pas pratiquer avec toute la rigueur traditionnelle la discipline du jeûne monastique, il y aura néanmoins de nombreux amis du Refuge Notre-Dame de Compassion qui auront assez de générosité et d’amour pour marquer, en union avec nous, ce « Carême de la Dormition » et offrir à Dieu Notre-Seigneur des pénitences, des sacrifices volontaires, des privations de nourriture et de plus instantes et plus longues prières, afin de mieux préparer leurs âmes à la resplendissante fête du 15 août et de demander à Dieu la conversion et le salut de la France !

Frère Maximilien-Marie du Sacré-Cœur.

P1080750 France, Paris, «le voeu de Louis XIII» dans le fond du choeur de la cathédrale Notre-Dame; Louis XIII et Louis XIV entourent la Vierge de pitié «Pieta»

Monument du Vœu de Louis XIII à Notre-Dame de Paris.

Monogramme Marie 2