Tags

Related Posts

Share This

Tommy Robinson attaqué par des musulmans à Oldham, sous l’oeil de la police

Tommy Robinson attaqué par des

musulmans à Oldham. Le traitement

médiatique lunaire de la presse

anglaise [Vidéo]

La presse mainstream française est de pire en pire en matière d’idéologie et de militantisme pour « la société inclusive » et contre toute forme de « populisme ». Mais de l’autre côté de la Manche, la presse anglaise est sans doute ce qui se fait de pire en Europe, en matière de voyeurisme, de dénonciation, et de propagande idéologique parfois lunaire.

Extrême gauche et gangs musulmans unis contre les patriotes anglais

Ce fût le cas ce week-end, à Oldham, ville de 100 000 habitants dans la banlieue de Manchester, où les Blancs ne représentaient plus que 55 % de la population lors du dernier recensement de 2011 (25 % de musulmans à l’époque, le chiffre doit avoir grossi depuis). Tommy Robinson, dissident politique qui mène actuellement campagne dans toute l’Angleterre à l’occasion des élections européennes, y tenait un meeting, comme tout candidat qui se présente démocratiquement devant le peuple peut le faire.

C’était sans compter sur la mobilisation d’un mélange de militants d’extrême gauche et de musulmans pakistanais, qui, armés et accompagnés (on le voit sur une vidéo) par une police totalement passive, a pu approcher le meeting, lancer des pierres, des bouteilles, et tenter d’attaquer les partisans de Tommy Robinson, dont des femmes et des enfants (dont on peut tout de même se demander ce qu’ils faisaient à un meeting politique).

Plutôt que d’évoquer la violence et les origines des manifestants qui voulaient s’en prendre physiquement à Tommy Robinson et à ses soutiens, The Guardian, la BBC, le Manchester evening et tous les autres organes de presse (de propagande ?) ont titré sur « des incidents en marge du meeting de Tommy Robinson », ou sur des « affrontements en groupe rivaux », comme si ce qu’il s’est passé à Oldham se résumait à un phénomène de bandes.

En France, la presse mainstream fait souvent de même lorsqu’un évènement, organisé par le Rassemblement national ou par un mouvement dit « nationaliste » ou « identitaire » se retrouve attaqué et violenté par des contre-manifestants antifas ou d’extrême gauche (qui ne voient eux a contrario jamais de demande d’interdiction de manifestation, ou de contre-rassemblements violents).

Problème désormais – et cela gène les médias mainstream qui ne peuvent plus distiller totalement les mensonges ou les interprétations habituelles – les dissidents ont leurs propres médias. Les témoins filment. Les vidéos sont diffusées (quoique les GAFA tentent là aussi, à la demande des États, de contrôler ce qui est diffusé, la suppression des comptes sociaux de Tommy Robinson démontrant qu’il gène particulièrement les autorités anglaises).

Voici la vidéo diffusée par Tommy Robinson qui relate (en anglais, images à l’appui) ce qui s’est réellement passé ce week-end à Oldham. Ces incidents, loin d’être isolés, interviennent fréquemment désormais durant la campagne de Tommy Robinson, fondateur de l’English Defense League (mouvement contre l’islamisation du Royaume-Uni).

Nous ne pouvons que vous conseiller de suivre régulièrement les vidéos – en anglais, diffusées via le média The Rebel Media – pour vous rendre compte à quel point la police anglaise semble craindre les musulmans en Angleterre, tout en menant une répression de fer vis-à-vis des patriotes anglais. L’Angleterre est aujourd’hui un pays que l’on peut clairement considérer comme attaqué, peut-être à un stade plus avancé que la France, par une forme de gangrène, qui conduira, si rien n’est fait dans les prochaines années, à la disparition des Anglais de souche, ou à leur relégation au second plan des activités de ce pays qui domina le monde par le passé.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

%d blogueurs aiment cette page :