Assez d’hypocrisie : l’antisémitisme est musulman et gauchiste ! 13 février 2019 – par Jacques Guillemain dans RIPOSTE LAIQUE

.

Forte hausse des actes antisémites en France ?

.

Assez d’hypocrisie !

.

Oui, l’antisémitisme est un poison qu’il faut combattre sans relâche.

.

Oui, les tags d’une croix gammée sur l’effigie de Simone Veil sont une ignominie.

.

Oui, le tag  « Juden »  sur la vitrine d’un restaurant est intolérable.

.

Oui, le tag  « Macron’s jews bitch », ( Macron pute à juifs ), sur une porte de garage, est inacceptable dans notre démocratie.

.

Et que dire des arbres plantés en la mémoire d’Ilan Halimi, sciés à la veille du 13e anniversaire de son assassinat…

.

Tout cela est le signe indéniable que l’antisémitisme est toujours bien vivace dans notre pays.

.

Mais ce tollé général de toute la classe politique, en plein mouvement des Gilets jaunes, ne cible curieusement que « l’extrême-droite », oubliant l’antisémitisme de l’extrême-gauche et surtout l’antisémitisme musulman.

.

« N’atteint pas Simone Veil qui veut. Sa grandeur est inaccessible aux nazillons », nous dit Jean-Pierre Raffarin.

.

« Des moments de l’histoire de France que l’on aimerait oublier. C’est insupportable ! « , dit Benjamin Griveaux, le même qui voit des chemises brunes sous les gilets jaunes…

.

Alors, remettons les pendules à l’heure.

.

Primo, si les actes antisémites ont augmenté de 74 %, passant de 311 en 2017 à 541 en 2018, on est bien loin des chiffres du passé.

.

744 actes antisémites recensés en 2000, 936 en 2002, 974 en 2004, 832 en 2009, 851 en 2014 ou encore 808 en 2015 !

.

Et je ne me souviens pas que la classe politique, au cours de la dernière décennie, ait dénoncé le retour aux années 30 à chaque hausse des statistiques !

.

Secundo, rappelons à cette classe politique, qui voit un nazi derrière chaque arbre, qu’elle n’a jamais eu le courage de dénoncer clairement l’antisémitisme musulman qui ne cesse de gangréner le pays.

.

Entre 2005 et 2018, il y a eu 11 personnes assassinées parce qu’elles étaient juives. Toutes ont été tuées par des musulmans.

.

Ce n’est pas l’extrême-droite qui a torturé Ilan Halimi, c’est le « gang des barbares ».

.

Ce n’est pas l’extrême-droite qui a tué Gabriel, Arié, Myriam et Jonathan, âgés de 4, 5, 7 et 30 ans, à Toulouse en 2012. C’est Mohamed Merah.

.

Ce n’est pas l’extrême-droite qui a tué Yohan, Yoav, Philippe, François-Michel, dans un Hyper Casher en 2015. C’est Amedy Coulibaly.

.

Ce n’est pas l’extrême-droite qui a battu sauvagement et défenestré Sarah Halimi en 2017 à Paris. C’est Kobili Traoré.

.

Ce n’est pas l’extrême-droite qui a lardé le corps de Mireille Knoll de 11 coups de couteau, chez elle en 2018. C’est Yacine Mihoub qui est le principal suspect de ce crime barbare.

.

Par conséquent, quand tous nos preux chevaliers de l’antisémitisme auront le courage et l’honnêteté de dénoncer les principaux auteurs d’actes antisémites, au lieu de nous bassiner avec le retour aux années 30, ils gagneront en crédibilité.

.

Car les mêmes qui montent au créneau aujourd’hui pour des tags antisémites, n’ont jamais manifesté la moindre compassion pour les centaines de familles juives chassées du 9-3 par les musulmans de nos cités.

.

C’est la folle politique d’immigration musulmane menée depuis 40 ans qui a attisé la haine anti-juifs.

.

Dès 2004, le rapport Obin tirait la sonnette d’alarme sur l’islamisation de l’école et l’antisémitisme qui en découle. Mais le courageux ministre de l’Éducation nationale de l’époque, François Fillon, a jugé bon de l’enterrer…

.

Si l’avenir des Juifs de France est menacé, ce n’est certainement pas à cause de l’extrême-droite.

.

Et les ignominies commises par quelques crânes rasés ne doivent pas faire oublier que la plupart des victimes juives assassinées ces dernières années, l’ont été au cri de Allahu akbar.

.

Ce sont les politiques au pouvoir depuis 40 ans qui sont responsables et coupables de l’antisémitisme musulman. Ils ont importé en France le conflit israélo-palestinien.

.

Le mouvement des Gilets jaunes n’a rien à voir avec l’extrême-droite et l’antisémitisme. Profiter du mouvement pour agiter le spectre des années 30 est aussi grotesque que malhonnête.

.

Avec Macron, qui a peur de perdre les élections européennes, la droite identitaire et patriote, c’est l’extrême-droite ! Tout est bon pour diaboliser le mouvement des GJ et le RN.

.

Jacques Guillemain.

 

 

Publicités