Tags

Related Posts

Share This

Le Pape François et le Grand imam d’al-Azhar : « les gens ne doivent pas être forcés à adhérer à une religion »

Réflexions à propos de la rencontre entre le Pape et le grand Imam Al.Tayeb de l’Université Al Ahzar.

Il ressort de cette rencontre et de la déclaration commune en faveur de la Liberté un étrange parfum de Thakya.

Je relève ces quelques textes dans les commentaires:

Philippe Boehler.

…………………………………………………………………………………………………..

  • Bis repetitas :

    On dirait une redite du « Pacte de non-agression » Hitler/Staline…

    Questions :
    Pourquoi aurait-on besoin de « dialoguer » davantage avec l’islam qu’avec le boudisme ou le taoïsme…?
    Quel « dialogue » peut-il y avoir entre des chrétiens de bonne foi et des endoctrinés pavloviens de mauvaise foi?

    Quel message envoie au monde musulman un million de chrétiens « à genoux » sur la terre (sacrée) d’allah? Un message de soumission ou de profanation?

    Quel message envoie au monde chrétien bisounours un million de catholiques « à genoux » sur la terre (sacrée) d’allah? Un même (D)ieu? Un même projet de société?
    Peut-on croire un instant qu’une célébration chrétienne publique en terre (sacrée) de l’islam transgressant tous ses tabous peut être sincère?

    Comment se fait-il que partout dans le monde, les musulmans nous chantent « exactement » le même refrain : « Vous devez faire davantage pour favoriser notre intégration (en acceptant toutes nos revandications illégitimes et destructrices, comme la charia)?

    Ne s’agit-il pas davantage d’un enfumage SOPORIFIQUE de chrétiens DÉSESPÉRÉS?
    Quel Pape pourra prendre la suite d’un pareil RÉNÉGAT? (Un qui nous dira que le Christ était LGBTQ+?)

    Comment désendoctriner dans nos villes, nos campagnes et à travers le monde plus d’un milliard de chien de Pavlov salivants, que notre candeur amusent et qui attendent LE signal d’allah?

    1400 ans d’une monoculture assassine en l’absence DE TOUTES AUTRES RICHESSES CULTURELLES peuvent-ils être modérés par des dialogues de sourds?

    Enfin, est-il CHRÉTIEN de pactiser avec le Diable et les démons qui ont pondu leur coran, leur charia, leurs haddiths… et qui font de leur adeptes de la viande aveugle soumise aux descendants de Mahomet et non à Dieu?

    Je le répète : le début de l’hégire (622 après JC) et la fin de l’Église (266e Pape) (= 888 soit, les 3 chiffres constitutifs de notre univers tridimensionnel et dans lesquels on retrouve également les fameux 666).

    « Cherchez et vous trouverez ».

  • Merci Rosaly
    Entre la perversion certaine et signée du grand imam et la crédulité aveugle du pape, on est dans la com mais la com à haut risque.
    Il aurait dû lire et relire François d’Assise ou Benoit XVI , mais ce n’est pas politiquement correct!
    Cà craint…

  • Le Grand imam d’al-Azhar : « les gens ne doivent pas être forcés à adhérer à une religion »

    Si c’est le cas, pourquoi la peine de mort pour l’apostasie existe t-elle dans l’islam ?

    1. @Ren
      C’est la logique arabe. L’Islam est écrit en arabe. Bien avant la « révélation » les arabes vivaient principalement du fruit des rezzous. La révélation les aurait plutôt conforté dans ce modèle économique, modèle qui s’est toujours bien adapté aux diverses époques. Rien de nouveau sous le Soleil depuis 14 siècles aussi, il est temps de réaliser que notre liberté n’est pas n’a jamais été et ne sera JAMAIS un « droit acquis ».

      ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

 

La liberté est un droit de toute personne : chacune jouit de la liberté de croyance, de pensée, d’expression et d’action.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

«La liberté est un droit de toute personne : chacune jouit de la liberté de croyance, de pensée, d’expression et d’action. »

Le pluralisme et les diversités de religion, de couleur, de sexe, de race et de langue sont une sage volonté divine, par laquelle Dieu a créé les êtres humains. Cette Sagesse divine est l’origine dont découle le droit à la liberté de croyance et à la liberté d’être différents. C’est pourquoi on condamne le fait de contraindre les gens à adhérer à une certaine religion ou à une certaine culture, comme aussi le fait d’imposer un style de civilisation que les autres n’acceptent pas.»

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cette très belle déclaration fait partie du «Document sur «la Fraternité humaine pour la paix et la cohésion entre les peuples» signé par le grand imam d’al-Azhar Ahmed el-Tayeb et le Pape François

Malgré la sagesse y exprimée, elle soulève des doutes quant à la sincérité de « l’ami » musulman du Pape François sur la liberté de croyance dans l’islam.

En effet, el-Tayeb déclarait en 2016 :

«L’apostasie contemporaine se présente sous la forme de crimes, d’agressions et d’une grande trahison, nous la traitons donc comme un crime qui doit être combattu et puni… Les experts en droit islamique et les imams des quatre écoles de jurisprudence considèrent l’apostasie comme un crime et s’accordent pour affirmer que l’apostat doit soit renoncer à son apostasie, soit être tué

El-Tayeb sous l’influence bienheureuse du Pape François aurait-il rejeté ce point de vue juridique islamique ? Ce serait étonnant, vu que la peine de mort pour apostasie est justifiée par le coran et fait donc partie de la loi islamique.

Bukhari 9.84.57 : «le Prophète a dit : «Si quelqu’un (un musulman) rejette sa religion, tuez-le.»

Coran 4:89

«Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah.
Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez.»

C’est d’ailleurs toujours la position de toutes les écoles de la jurisprudence islamique aussi bien sunnites que chiites.

Yusuf al-Qaradawi, l’imam le plus renommé et le plus influent au monde a déclaré :

«Les juristes islamiques sont unanimes sur le fait que les apostats doivent être punis, mais ils diffèrent sur le genre de punition à leur infliger. La majorité d’entre eux y compris les quatre principales écoles de jurisprudence (Hanafi, Maliki, Shafi’i et Hanbali) et les quatre écoles de jurisprudence chiites (Az-Zaidiyyah, Al-Ithna-‘ashriyyah, Al-Ja’fariyyah, and Az-Zaheriyya) s’accordent sur le fait que les apostats doivent être exécutés.»

Qaradawi avait également fait une déclaration restée célèbre depuis : «Si l’on supprimait la peine de mort pour apostasie, l’islam n’existerait plus aujourd’hui.»

Alors il est légitime de se poser la question suivante : el-Tayeb s’est-il écarté de l’orthodoxie islamique, au péril de sa vie ou est-il en train de leurrer ouvertement le Pape François une fois de plus et de tromper l’Occident en devenant un «agneau» de l’islam ? Ne jamais oublier : la ruse est recommandée par le coran pour faire avancer la cause d’Allah.

Il est certain qu’avec cette formidable déclaration commune, l’aveuglement de l’Occident au danger de l’islam va progresser à la vitesse de la lumière, même si nombreux sont les points de cette séduisante déclaration qui suscitent l’interrogation. Une nouvelle duperie parée de tolérance, de vertu, de fraternité ! Il serait surprenant que le monde islamique respecte cette belle déclaration islamo-chrétienne ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Pope and al-Azhar grand Sheikh: “The fact that people are forced to adhere to a certain religion must be rejected.” (Robert Spencer—Jihad Watch)