Tags

Related Posts

Share This

Quand Boubakeur vomit Jérusalem, Athènes et Rome : les trois piliers de notre civilisation

Quand Christine Tasin met Boubakeur à nu par le texte, comme ici, c’est parfait.

Bravo Christine, vous qui avez osé braver les mâles de Momo en proclamant courageusement .

ISLAM ASSASSIN……………..ISLAM DEHORS.

Philippe Boehler

source www.resistancerepublicaine.eu

Quand Boubakeur vomit Jérusalem, Athènes et Rome : les trois piliers de notre civilisation …


Quand Boubakeur vomit Jérusalem, Athènes et Rome : les trois piliers de notre civilisation …

Quand Boubakeur tirait à tout va sur les chrétiens, les Juifs et les philosophes grecs.

Un article d’Aurélien Marcq, publié dans Causeur l’année dernière et intitulé « Islam, le dangereux discours de la mosquée de Paris ».(https://www.causeur.fr/mosquee-paris-dalil-boubakeur-religions-145197), nous offre un florilège de perles pondues par le sieur Boubakeur.

Il s’agit d’arguments de ventes de l’Islam, dont le ressort est assez gros : puisque l’Islam peut difficilement se vendre (c’est une litote) comme acteur majeur du développement humain (ce qu’il n’est évidemment pas, puisque la plupart des pays musulmans sont sous-développés) et comme facteur de progrès en général, M. Boubakeur a une approche marketing qui consiste à dénigrer les religions et systèmes de pensée concurrents.

Boubakeur contre Rome: 

Aurélien Marcq commence par rappeler un article attaquant le catholicisme, sous des airs faussement innocents :

https://www.mosqueedeparis.net/le-coran/connaissance-de-lislam/

« le paganisme, les absolutions de péchés, sont frappés par l’Islam d’une condamnation majeure en tant qu’imposture flagrante. (…) Il n’y a pas de place en Islam pour les confessions ».

Avez vous avez bien noté ?
1/ les absolutions de péchés sont mis au même plan que le paganisme
2/ les absolutions de péchés sont une imposture flagrante.

Bien parti dans sa lancée, il s’en prend aussi à la confession.

Les catholiques apprécieront…

Dans un autre texte, les apôtres de Jésus sont présentés comme des neuneus desquels Jésus prenait ses distances pour se retrouver avec les trois moins lamentables :
« Jésus avait naturellement ses préférences, en particulier pour Jacques et Jean (…) Avec Simon Kaïfa (le futur Pierre) ils formaient une sorte de comité intime parmi ses adeptes, lesquels étaient d’une naïveté et d’une ignorance extrêmes. ».

 

Boubakeur contre Athènes :

Les philosophes grecs en prennent pour leur grade ainsi que les scolastiques du Moyen-Âge :
« Ces raisonneurs impénitents qu’étaient les docteurs grecs, (…) et des dissertations filandreuses de la scolastique médiévale, surchargée de mythes, de superstitions, de subtilités, de mystères inutiles et de contradictions « .

 

Boubakeur contre Jérusalem:

Quant aux Juifs, comme d’habitude, ils ont décroché le gros lot :
« les légendes immorales, les invraisemblances et les niaiseries de la Bible doivent être sinon acceptées, du moins jugées de bon cœur et avec une indulgence souriante. »

Cette phrase m’amuse beaucoup, pas tant du fait de sa condescendance, ou de sa charge très agressive (« immoralité, invraisemblances et niaiseries » pour parler de la Bible), mais du narcissisme profond dont elle témoigne : si un site du Consistoire Israélite de Paris osait en dire autant du Coran, ce serait un scandale, des attaques de synagogues et des procès pour islamophobie : quand on est musulman, il est tout à fait normal d’attaquer les autres religions, mais attention, s’en prendre à l’Islam est en revanche, tout à fait inacceptable et témoigne d’une grande perversité.

On continue, avec la circoncision :
« L’islam rejette comme grossièrement naïve et prétentieuse toute idée d’alliance avec Dieu fondée sur l’écoulement du sang des parties génitales »

(ah bon ? On se demande bien pourquoi les musulmans se circoncisent : par souci esthétique ?)

Enfin, la tirade sur les Juifs faussaires est assez longue et agressive, et je me doute bien pourquoi tant de haine 🙂 :

« Selon la Genèse, le « candidat » à l’immolation était Isaac. Selon la thèse musulmane, il s’agit d’Ismaël. Les sémitisants (…) ont souligné cette falsification et considèrent, en outre, les chapitres suivants surtout le chapitre XXII, comme transformés et pratiquement vidés de leur substance, à cause des compilateurs tardifs des traditions juives qui se sont évertués, en arrangeant les textes à leur manière, à faire d’Isaac et de son fils Jacob les seuls dépositaires de la révélation et les seuls fondateurs du culte. Pour rendre cohérente la narration biblique et leur conception de la prophétie comme un privilège exclusif d’Israël, ils ont modifié le Texte sacré et substitué Isaac à Ismaël. »

« Le faux ressort d’ailleurs du style « ton fils unique, celui que tu aimes, Isaac, etc. ». Cette insistance et ces précisions nullement indispensables trahissent à elles seules chez le faussaire anonyme, une détermination intéressée et donc obstinée, à convaincre ses lecteurs, malgré la matérialité des faits, d’une contrevérité patente. »

Bref, on le voit, les Juifs sont des très gros menteurs : « falsification », « arrangés à sa manière », « faux ressort », « faussaire », « contrevérité » et encore, je ne retiens de ce propos que l’accusation de mensonge.

Je ne suis pas dupe, il fallait bien mettre le paquet et surtout dissuader un musulman de lire le passage en question.

Il aurait bien pu découvrir le pot-aux-roses : Ismaël, tout fils d’Abraham qu’il était, n’était que …
le fils de la servante.

Et ça, c’est une sacrée blessure narcissique justement.
et au-delà de l’orgueil bafoué, concrètement, se pose le problème de l’héritage : parce que, quand il y a des enfants légitimes, ce n’est jamais le fils de la servante qui l’héritier… On comprend sa frustration à Dalil.

Pour conclure, on retiendra que Dalil Boubakeur est un piètre séducteur. Son argumentaire se résume à ça : « Ma belle, choisis moi et ne choisis pas les autres.Tu ne pourras jamais trouver mieux que moi, parce que les autres sont des tocards et des mythomanes détestables. »

Note d’Antiislam

C’est une conception commune à beaucoup de philosophes occidentaux que l’Occident est l’héritier de Jérusalem (pour la métaphysique), d’Athènes (pour la culture) et de Rome (pour le Droit, l’ingénierie).

Par sa triple attaque, Boubakeur montre ce qu’il est, ce que l’Islam (en tant que civilisation) est  : le pire ennemi, le pire destructeur de notre civilisation.

Pendant 1400 ans, l’Islam totalitaire, malgré ses constantes agressions contre l’Occident  a été maintenu aux marges des nations  européennes,  parfois lentement refoulé, sur des siècles (pensons à l’Espagne, aux Balkans).

Des gouvernants, des hommes politiques (comme Giscard) , des patrons  traitres (comme Bouygues)  totalement incultes de l’Histoire, totalement inconscients de la réalité de  l’islam l’ont introduit, l’introduisent massivement chez nous par une immigration folle.

Cette peste est maintenant sur notre sol depuis, en fait,  peu de temps (1976: regroupement familial par Giscard-Chirac) nous faudra-t-il  attendre 800 ans, comme les Espagnols, pour la refouler de chez nous ?

Macron est un criminel.

On pouvait avoir des naïvetés stupides en 1976.

(C’est grave quand même pour des dirigeants !)

En 2018, la malfaisance de l’islam en Europe est partout démontrée.

Criminalité de masse, terrorisme de masse, destruction des relations hommes-femmes, de la civilité etc etc

Un chef de l’Etat (Hollande) a même parlé de « partition » (sic) en cours de la France sous les coups de l’islamisation.

Pourtant Macron persiste et signe dans sa politique d’immigration, d’islamisation …

Il ne fait rien pour contrer l’avancée de la peste verte.

Il  devra être jugé pour sa trahison contre la France.