Tags

Related Posts

Share This

Pierre Cassen à propos de Médine au Bataclan

Pierre Cassen , dans www.ripostelaique.com  nous propose  ici   une excellente description de l’affaire Medine  au Bataclan et de ce qui entoure ce sujet.

Le silence des autorités, si promptes à censurer toute critique de l ‘islam   est  tout simplement inacceptable.
Ce soit-disant spectacle est une insulte aux familles des victimes de la tuerie du Bataclan , tuerie faite  faut-il le rappeler au nom d’Allah, de l’islam ,

cette idéologie-religion monstrueuse qui sévit en France et en Europe!

Philippe Boehler.

—————————————————————————————————

La programmation du rappeur islamiste Médine au Bataclan, en octobre 2018, juste trois ans après les assassinats musulmans, suscitent de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, et un grand silence dans les médias officiels.

Etant cité dans la chanson (à partir de 3’23), je souhaiterais, plus de trois ans après la diffusion de ce clip, me livrer à quelques commentaires, pour compléter le texte de Paul Le Poulpe (en fin d’article), publié le 3 janvier 2015.

 

Etant cité dans la chanson (à partir de 3’23), je souhaiterais, plus de trois ans après la diffusion de ce clip, me livrer à quelques commentaires, pour compléter le texte de Paul Le Poulpe (en fin d’article), publié le 3 janvier 2015.

Ce clip (déjà vu par 2 millions d’internautes) est sorti le 1er janvier 2015. Il déclare ouvertement la guerre aux laïques, avec de nombreux gestes d’égorgement du rappeur, que je n’appellerai pas chanteur. Il appelle ouvertement à crucifier les « laïcards », à une époque où l’Etat islamique multipliait ces actes de barbarie, partout en Irak et en Syrie. Sept jours plus tard, les dessinateurs de Charlie Hebdo, l’équipe rédactionnelle et quelques autres victimes comme le policier garde du corps de Charb étaient exécutés par les frères Kouachi.

Puis vinrent le massacre du Bataclan, celui de Nice, et un ensemble d’attentats musulmans qui, depuis l’édition de ce clip, ont fait 250 morts et des milliers de blessés. Sur ce bilan, non mis à jour depuis août 2017, Maxime Lepante avait fait un relevé de tous les actes djihadistes commis en France.

https://ripostelaique.com/le-vrai-bilan-des-attentats-musulmans-en-france-2015.html

————————————————————————————————————————————————

Dans un registre complémentaire, le journaliste israélien Zvi Yehezkeli a réalisé, en se faisant passer pour un islamiste, un documentaire effrayant, dont le titre résume tout :

Le djihad silencieux.

Nous avons la confirmation, tout au long de ce remarquable travail, que la France est la cible première des islamistes, et que ceux-ci se félicitent de faire à peu près ce qu’ils veulent dans notre pays, de manière inespérée, en détournant nos principes laïques.

Or, que s’est-il passé depuis la diffusion de ce clip ? Les plaintes se sont accumulées contre… moi !

J’ai subi une quinzaine d’interrogatoires policiers, six interrogatoires de juges d’instruction.

J’ai été victime d’une perquisition policière, où mon ordinateur et mon téléphone portable ont été confisqués par la police, sur réquisition du juge Batoz, suite à une plainte d’Anne Hidalgo, grande prêtresse de « Je suis Charlie », mais mécontente d’avoir été dessinée en train de lécher une babouche musulmane.

Je suis déjà passé trois fois devant la 17e Chambre, et trois fois devant la Cour d’Appel de Paris. Nombre de procès m’attendent, sans parler d’autres mésaventures et intimidations que j’ai décidé de rendre publiques.

Ce mercredi, je serai en appel. J’ai été condamné à une lourde amende, suite à une plainte du préfet socialiste Clavreul, proche de Manuel Valls, longtemps président de la Dilcrah, fondateur du Printemps républicain, qui n’a pas apprécié, sur Riposte Laïque, de lire « qu’il se rêvait en kapo de la toile ». Ce Clavreul défend la liberté d’expression, mais seulement celle de ses amis !

Le 27 juin, je serai encore en appel, suite à une condamnation de 3 mois de prison avec sursis, effectuée par la 17e Chambre, qui m’avait pourtant relaxé, trois mois plus tôt, pour le même article. Précision : ni mon avocat, ni moi n’étions présents à ce procès, n’ayant pas reçu les informations.

Et une dizaine d’autres procédures m’attendent. J’ajoute que, pourtant, les faits sont clairs, et qu’il est établi que je ne suis plus le directeur de publication de Riposte Laïque, tout en continuant à contribuer à ce site. J’ai pourtant été relaxé par la 17e Chambre, et par la Cour d’Appel, mais l’acharnement se poursuit.

Je suis convoqué et jugé à chaque fois pour avoir, paraît-il, en tant que directeur de publication, « incité à la haine contre une personne ou un groupe de personnes (en l’occurrence les musulmans) en raison de leur appartenance à une religion ». Pourtant, aucun lecteur de Riposte Laïque, depuis plus de dix ans, n’a agressé le moindre musulman, suite à la lecture d’un des 20.000 articles publiés.

Par contre, des coreligionnaires de Médine passent quotidiennement à l’action, au nom de l’islam, comme le notait Maxime Lepante dans son relevé. A ma connaissance, le rappeur n’a subi aucune convocation judiciaire, aucune plainte des antiracistes, aucune enquête du Parquet.

Encore pire, pour le récompenser de son oeuvre, on le fait venir au Bataclan, là où des islamistes ont massacré des infidèles, trois ans après la boucherie. Une façon de tuer les victimes une deuxième fois, et de briser encore davantage leurs familles. Il est vrai qu’au bout d’une année, on y avait joué une chanson d’un nommé Sting, « Inchallah », et au bout de deux ans la pièce « Djihad ». Sur les lieux du crime ! Qu’est-ce qu’ils doivent se marrer, les islamistes, surtout quand ils entendent leur copain Médine parler de la musique et de l’islam !

La venue de ce rappeur islamiste, dans ce contexte, n’est qu’un acte de soumission de plus des dirigeants français à ceux qui égorgent et massacrent ses enfants. Un scandale encore pire que la présence programmée de Black M. à Verdun, que la mobilisation de la réinfosphère avait fait annuler.

Le fait que Médine, qui bénéficie d’une impunité totale (Christine Tasin, au nom de Résistance républicaine, avait fait un signalement au procureur, en vain), ait balancé mon nom à ses coreligionnaires, en compagnie de celui de Morano et de Copé, doit-il m’inquiéter, maintenant que cette vidéo remonte à la surface ?

Ma regrettée mère me disait toujours que « la peur n’évite pas le danger ». En assumant un combat, à visage découvert, contre l’islamisation de la France, avec ma complice Christine Tasin, je sais pertinemment que je suis juste un peu plus exposé que la majorité de mes compatriotes. Il n’empêche que dorénavant, à cause de l’invasion migratoire et de ses conséquences, l’islamisation de notre pays, n’importe qui, n’importe où, peut se faire égorger par un « déséquilibré », se faire écraser par « une voiture folle », tomber sous une rafale de kalachnikov, ou perdre un proche.

Je dois prendre, naturellement, dans ma vie quotidienne, quelques précautions. J’ai même abandonné mon domicile de toujours, parce que trop de personnes savaient où j’habitais. Christine a dû, elle aussi, sur conseils de policiers anti-terroristes, déménager de toute urgence, il y a quelques années. Je sais que les islamistes de Forsane Alizza avaient commencé des repérages au domicile de quelques organisateurs de l’Apéro saucisson pinard…

Donc, les paroles, que je dois considérer comme menaçantes, du rappeur Médine ne sont pas plus effrayantes, pour moi, que le quotidien dans lequel nous vivons. Elle n’ont rien changé à mes habitudes, ne m’empêchent pas de dormir, mais m’obligent à quelques précautions supplémentaires.

Dois-je par ailleurs en être flatté ? En quelque sorte oui, car à travers mon nom, c’est un hommage à l’ensemble du travail effectué par Riposte Laïque depuis bientôt onze ans. Médine sait qui combat réellement l’islam, dans ce pays, et qui fait semblant… D’autre part, il me met au niveau de personnalités de premier plan comme Nadine Morano ou Jean-François Copé. Quelle promotion !

Je remarque par ailleurs que les camps se mettent en place, comme avant un affrontement. Médine, déjà plébiscité par le passé par Pascal Boniface, est soutenu par l’islamiste Marwan Muhammad, l’homme qui ne cache plus sa volonté de vivre dans une France islamisée, d’ici 30 ans, par la député Danièle Obono, compagne de route des racistes Indigènes de la République qui niquent la France, et par le cinéaste bobo-gauchisant Mathieu Kassovitz. Trois personnages qui, chacun dans leur partition, mènent une guerre quotidienne à la France.

https://francais.rt.com/france/51483-vous-etes-france-futur-kassovitz-soutien-amis-belattar-medine

Par ailleurs, pour remercier Médine, avec mes amis de Riposte Laïque et, je n’en doute pas, toute la réinfosphère, nous allons tout faire pour que le scandaleux concert du Bataclan soit annulé, par respect pour les victimes et leur famille, et pour la dignité de la France. Et s’il était maintenu, nous appellerions, le jour de son passage, tous les Parisiens à venir manifester devant le Bataclan.

Enfin, s’il devait m’arriver quelque chose, je compte sur mes amis pour demander des comptes à Médine et à ses complices, qui, par cette chanson, m’a balancé à ses coreligionnaires comme une cible potentielle. Je fais par ailleurs totale confiance à mes vrais copains, dans cette hypothèse, pour gérer les lendemains au mieux.

Pierre Cassen

ARTICLE DE PAUL LE POULPE, 3 JANVIER 2015

Un islamo-rappeur appelle à crucifier les laïcards et cite Morano, Copé et Pierre Cassen

https://ripostelaique.com/un-islamo-rappeur-appelle-a-crucifier-les-laicards-et-cite-morano-cope-et-pierre-cassen.html

 

https://www.youtube.com/watch?v=E7B45h_lAEk

Parmi les meilleurs passages, retenons :

« Crucifions les laïcards comme à Golgotha » (0′ 33).

« Au croisement entre le voyou et le révérend, si je te flingue dans mes rêves je te demande pardon en  me réveillant, en me référant (révérend, révérant ?) toujours dans (sic)  le Saint Coran » (0′ 43)

« Si j’applique la charia les voleurs pourront plus faire de main courante » (allusion à la main coupée) (0′ 53)

– « Je mets des fatwas sur la tête des cons » (0 mn 53)

chretienscrucifies

Quel est le message véhiculé ? Les musulmans n’ont pas besoin de laïcité, la loi d’Allah leur suffit, avec son coran, son halal, ses voiles, sa polygamie, sa non-mixité, ses fatwas, son muezzin. Et le rappeur déclare la guerre à Marianne et à son modèle laïque, pour que la France devienne au plus vite musulmane.

L’islamo-racaille Medine appelle ouvertement à crucifier les laïcards. A une époque où, en Syrie, l’Etat islamique a multiplié les crucifixions de chrétiens, chacun appréciera la menace à peine voilée de ce passage.

Enfin, cerise sur le gâteau, il cite, à la fin de sa diatribe (3’23), trois noms qu’il balance en pâture aux siens : Nadine Morano, Jean-François Copé et… Pierre Cassen. Ces trois personnes sont censées être le diable laïque habitant le corps de Marianne, et par un exorcisme (ça existe en islam ?) elles en sont chassées et condamnées à l’exil pour l’éternité.

On ignore si notre fondateur sera ravi de figurer en aussi éminente compagnie, où s’il ne sera pas agacé d’être assimilé à deux UMP complices du bilan de Sarkozy, et de tous ses actes de dhimmitude…

On remarquera, en outre, que le chanteur, à deux reprises, au début et au milieu du clip, fait un geste de la main courant sur son cou, qui évoque l’égorgement musulman.

Dans quel contexte sort cette « création artistique » ? Quelques jours après la vidéo, diffusée sur le net, où des djihadistes français, depuis la Syrie et l’Etat islamique, encouragent les musulmans, sur notre sol, à tuer les infidèles, dans ces termes : «Tuez-les (les infidèles), tuez-les où qu’ils soient, tuez-les, ne les laissez pas vivre en paix!… Ecrasez-les avec vos voitures. Explosez leurs têtes, que ce soit avec une pierre, ou quoi que ce soit. Si t’arrives pas à te procurer un pistolet, y’a des pierres, y’a des couteaux, y’a tout ce qu’il faut».

Suite à ce message, des soldats d’Allah ont, avec des couteaux ou des voitures, agressé et tué des Français, à Joué, à Dijon (ce soir, quelques semaines après qu’un chauffard a écrasé treize passants, un malheureux de 58 ans a été poignardé à la gorge par un Afghan de 27 ans, en plein centre ville) et à Nantes. Ce clip, où on balance des noms, et où on encourage les musulmans à crucifier les « laïcards », est ouvertement dans la continuité des appels au meurtre des djihadistes de l’Etat islamique à l’encontre de nos compatriotes.

Nous attendons donc avec impatience la réaction des prétendus antiracistes, devant ce qui s’apparente, quand on connait les traditions musulmanes, à des menaces de mort et, dans le contexte actuel, à une mise en danger délibérée de Nadine Morano, Jean-François Copé et Pierre Cassen.

Nous attendons avec intérêt ce que va être la réaction de la Libre Pensée, du GODF, de l’Ufal et tous les lèche-babouches qui se disent laïques pour mieux cibler la seule religion catholique.

Quant au Parquet, si prompt à traîner devant les tribunaux les patriotes, nous attendons également avec intérêt quelle sera sa réaction… Car nous rappelons quand même que des personnes comme justement Pierre Cassen, mais aussi Pascal Hilout, Christine Tasin, Renaud Camus, Jacques Philarchein ou Fanny Truchelut ont été traînées devant les tribunaux, et souvent lourdement condamnées, sans jamais avoir menacé, eux, de crucifier les musulmans, ou de les égorger…

Le procureur Chauvelot avait justifié sa demande de relaxe de Nicolas Bedos, qui avait qualifié Marine Le Pen de « salope fascisante », au nom du droit à l’humour. Et cette fois, va-t-elle nous faire le coup de la création artistique ?

Nous allons suivre cela avec beaucoup d’intérêt…

Paul Le Poulpe

[Couplet 1]
Dieu est mort selon Nietzsche
« Nietzsche est mort » signé Dieu
On parlera laïcité ente l’Aïd et la Saint-Matthieu
Nous sommes les gens du livre
Face aux évangélistes d’Eve Angeli
Un genre de diable pour les anges de la TV Reality
Je porte la barbe j’suis de mauvais poil
Porte le voile t’es dans de beaux draps
Crucifions les laïcards comme à Golgotha
Le polygame vaut bien mieux que l’ami Strauss-Kahn
Cherche pas de viande Halal dans les lasagnes c’est que du cheval
Au croisement entre le voyou et le révérend
Si j’te flingue dans mes rêves j’te demande pardon en me réveillant
En me référant toujours dans le Saint-Coran
Si j’applique la Charia les voleurs pourront plus faire de main courante
Ils connaissent la loi, on connait la juge
Pas de signes ostentatoires, pas même la croix de Jésus
J’suis une Djellaba à la journée de la jupe
Islamo-caillera, c’est ma prière de rue

[Refrain]
Ta barbe, rebeu, dans ce pays c’est Don’t Laïk
Ton voile, ma sœur, dans ce pays c’est Don’t Laïk
Ta foi négga dans ce pays c’est Don’t Laïk
Madame monsieur, votre couple est Don’t Laïk
On ira tous au paradis, tous au paradis on ira
On ira tous au paradis, tous au paradis incha’Allah
On ira tous au paradis, tous au paradis on ira
On ira tous au paradis, enfin seulement ceux qui y croient

[Couplet 2]
Ils n’ont ni Dieu ni maître à part Maître Kanter
Je scie l’arbre de leur laïcité avant qu’on le mette en terre
Marianne est une femen tatouée “Fuck God” sur les mamelles
Où était-elle dans l’affaire d’la crèche ?
Séquestrée chez Madame Fourest
Une banane contre le racisme, du jambon pour l’intégration
Pour repousser les nazislamistes, on
Ferme les portes de l’éducation
“Ah bon ? Pardon patron, moi y’a bon”
Vas-y Youss’, balances le billet, j’met des Fatwas sur la tête des cons
Religion pour les francs-maçons, catéchisme pour les athées
Laïcité n’est plus qu’une ombre entre l’éclairée et l’illuminée
Nous sommes épouvantail de la République
Les élites sont les prosélytes des propagandistes ultra laïcs
Je me suffis d’Allah, pas besoin qu’on me laïcise
Ma pièce de boeuf Halal, je la mange sans m’étourdir
À la journée de la femme, j’porte un Burquini
Islamo-racaille c’est l’appel du muezzin

[Refrain]

[Outro]
Que le mal qui habite le corps de Dame Laïcité prononce son nom
Je vous le demande en tant qu’homme de foi
Quelle entité a élu domicile dans cet enfant vieille de cent dix ans ?
Pour la dernière fois ô démons, annoncez-vous ou disparaissez de notre chère valeur
Nadine Morano, Jean-François Copé, Pierre Cassen et tous les autres, je vous chasse de ce corps et vous condamne à l’exil pour l’éternité
Vade retro satana