Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, 
vus sous la loupe d'un super senior.

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Maxime, SDF ordinaire mort sur un banc cet été.Son défaut ? Devinez..

com

Pauvre Maxime inconnu, votre défaut?

Vous n'étiez pas intéressant pour le Pouvoir...

Inutile pour ceux qui veulent installer une autre population en France.

Ah , Quand on  est adepte d'un autre dieu...que le nôtre,

TOUT devient  différent...

...Là, les alloc's arrivent à la chaîne

...Les assoc's ne  sont pas à la traîne

...Les ETRANGES Lucarnes  vous tendent leurs micros....journellement.

Des châteaux deviennent vos logis.

Les cartes bancaires s'ouvrent comme par miracle..

Hélas, pauvre Maxime, vous aviez tout sauf ça


...Reposez en Paix maintenant.

🌹 Que Dieu, le vrai, Celui que la France a presque réussi à chasser , aie pitié de vous

Amen...

Philippe Boehler

Maxime, SDF ordinaire mort sur un banc cet été.Son défaut ? Devinez..

Source: leparisien.fr   06/11/2016

 

"Son corps reposait depuis plus de deux mois dans les chambres froides de l’Institut médico légal (IML), quai de la Rappée (XIIe). Ce lundi 7 novembre, la dépouille de Maxime en partira, en convoi avec trois autres personnes, des sans domicile fixe décédés.

Maxime, 59 ans, sans famille, sera enterré au cimetière de Thiais (Val-de-Marne), propriété de la Ville de Paris. La cérémonie des funérailles se déroulera en présence des bénévoles du collectif les Morts de la Rue. « Il y aura des fleurs et on lira un texte », précise Cécile Rocca, coordinatrice du Collectif (voir encadré).

Le 26 août dernier, dans un Paris désert, en pleine canicule, Maxime est retrouvé mort, couché sur un banc public du square Cardinal-Wyszinski (XIVe) le long des voies ferrées de Montparnasse (XIVe).

Police et pompiers constatent que la victime, en arrêt cardio respiratoire, ne porte aucunes traces de violences. La piste criminelle est écartée mais une enquête décès est ouverte, confiée au commissariat du XIVe arrondissement. L’homme ne porte aucuns documents sur lui. On ne connaît ni son identité, ni son âge, ni son adresse. Il n’y a aucun témoin.

Le collectif des Morts de la rue placarde une affichette sur un tronc d’arbre, dans le square où Maxime est décédé : « Si vous le connaissez, si vous disposez d’informations permettant de lui rendre hommage, merci de nous contacter ». Les volontaires en service civique de l’association font une enquête de voisinage et recueillent quelques bribes de son histoire et de sa vie. Deux personnes qui l’ont connu se manifestent sur le site Web après l’avis de décès. « Nous n’avons pas retrouvé la famille, indique Cécile Rocca. Mais nous savons que Maxime est né à Saint-Pétersbourg à une époque où la deuxième plus grande ville de Russie s’appelait Leningrad. Il était à Paris depuis plusieurs années, sans domicile fixe ».

 

337 SDF sont morts dans la rue en 2016

Le chiffre est terrible, non exhaustif et l’année n’est pas encore terminée… L’association Les Morts de la Rue* a recensé depuis janvier 337 personnes sans domicile fixe mortes. Dont 110 rien qu’à Paris. La moyenne d’âge des victimes est de 48 ans alors qu’en France, un homme a une espérance de vie de 80 ans…

Cette association loi de 1901, créée en 2002 et domiciliée à Paris dans le quartier Gambetta (XXe), fait tout un travail avec ses quelque 150 bénévoles sur les personnes vivantes ou ayant vécu dans la rue et décédées dans la rue. Elle les recense sur son site, aide à rechercher des SDF disparus, accompagne les familles, veille à la dignité des funérailles, fédère les associations, sensibilise et interpelle les pouvoirs publics.

  leparisien.fr

Print
Repost

Commenter cet article