Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Boehler

www.lesalonbeige.blogs.com

C’est arrivé un 5 octobre…

Posted:

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 5 octobre : fête de sainte Sœur Faustine Kowalska.

Cette religieuse polonaise, a été chargée par le Christ d'annoncer au monde la Divine miséricorde.

  • le 5 octobre 816 : le Roi Louis Ier, dit Le Pieux, est sacré à Reims par le pape Etienne IV.

Louis Ier, fils de Charlemagne, est couronné et sacré par le pape Étienne IV à Reims. Il est le premier monarque sacré à Reims, pratique suivie par presque tous les Rois de France après lui.

 

Le Roi Louis le Pieux, est sacré du vivant de Charlemagne. Il est son troisième fils et est roi des Aquitains depuis 781. Il est le seul héritier survivant des 19 enfants de l'empereur Charlemagne.

  • le 5 octobre 965 : décès d'Aymard, abbé de Cluny de 942 à 954.
  • le 5 octobre 1285 : décès du Roi Philippe III, le Hardi.

     

    Gisant du Roi Philippe III le Hardi à Saint Denis.

Fils de Saint-Louis, il monte sur le trône après la mort de son père à Tunis. Tristan le fils aîné de saint Louis étant mort en croisade de la dysenterie devant Tunis, C'est Philippe qui devient Roi de France.

Son fils, Philippe IV dit Le Bel, lui succède. Voir les chroniques du 1er mai et des 15, 25 et 30 août.

  • le 5 octobre 1398 : décès de Blanche de Navarre.

Reine de France, car seconde épouse de Philippe VI de Valois, elle donne naissance à une fille Jeanne, en mai 1351, peu de temps après la mort du Roi.

  • le 5 octobre 1465 : Traité de Conflans.

Par ce traité, Louis XI renouvelle la donation de la Somme à Philippe III Le Bon, Duc de Bourgogne. Le 5 octobre 1465 met aussi fin à la révolte de la Ligue du Bien Publique qui était depuis 4 ans une révolte de Princes contre l'accroissement des pouvoirs du Roi de France.

  • le 5 octobre 1606 : décès de Philippe Desportes, poète français.

    Né à Chartres en 1546 Philippe Desportes meurt à l'abbaye Notre-Dame de Bonport. Ce poète baroque français est surnommé le « Tibulle français » pour la douceur et la facilité de ses vers. Il a été abbé de Tiron, lecteur de la chambre du Roi et conseiller d'État.

 

  • le 5 octobre 1625 : naissance de Jacqueline Pascal, sœur sainte-Euphémie en religion.

Elle est la sœur de Blaise Pascal, enfant prodige et poétesse dans sa jeunesse. Ardente janséniste elle s'incline en 1661 et meurt le 4 octobre 1661.

  • le 5 octobre 1641 : naissance de Madame de Montespan.

Maîtresse du Roi Louis XIV, elle est, de 1667 à 1679, la favorite en titre; elle lui donne sept enfants, parmi lesquels six sont légitimés et quatre atteignent l'âge adulte.

  • le 5 octobre 1789 : Louis XVI signe la "Déclaration des droits de l'homme et du citoyen", sous la pression populaire.

Alors que les révolutionnaires multiplient la pression sur le Roi (des cortèges de plus en plus violents viennent de Paris à Versailles), le 5 octobre la garde nationale est annoncée ; le Roi cède à la force d'un :

« "J'accepte purement et simplement les articles de la Constitution et la Déclaration des droits de l'homme que l'Assemblée nationale m'a présentés".

  • le 5 octobre 1795 : massacre de l'Eglise Saint Roch à Paris.

Alors que la Convention, devant le réveil royaliste, vote fin aout 1795, le décret des deux-tiers, qui vise à assurer aux élections prochaines le succès des républicains en maintenant en place les deux tiers des conventionnels (500 sur 750 élus) quel que soit le résultat des élections (censitaires, rappelons-le, alors que sous la monarchie les élections étaient universelles). Les Royalistes marchent sur les Tuileries, siège de la Convention.

Bonaparte, alors général, a été appelé par Barras pour réprimer l'insurrection. Pendant près d'une heure il fait tirer aux canons sur la foule. Plus de 300 morts sont ramassés sur le parvis de l'Eglise St-Roch.

Bonaparte y gagne le surnom de « général Vendémiaire » et le commandement de l'armée d'Italie.

 

 

  • le 5 octobre 1864 : naissance de Louis Lumière.

Célèbre avec son frère Auguste pour leurs inventions dans le domaine du cinéma et de la photographie.

  • le 5 octobre 1880 : décès de Jacques Offenbach.

Compositeur français, mais d'origine allemande, il fixe les canons de l'opérette. Il est aussi l'auteur de l'opéra «les contes d'Hoffmann».

  • le 5 octobre 1883 : décès de Joachim Barrande, géologue et paléontologue français.
  • le 5 octobre 1914 : premier duel aérien.

Un biplace allemand est abattu à la carabine par un avion français près de Reims. Ce duel est le premier combat aérien de la première Guerre Mondiale. Avant 1914, les avions militaires n'étaient pas prévus pour le combat mais l'espionnage, pour photographier les positions adverses… ils n'étaient pas encore armés.

  • le 5 octobre 1918 : décès de Roland Garros.

Cet aviateur français, passe à la postérité grâce à la première traversée de la méditerrané, mais aussi pour ses actions de combat lors de la Grande Guerre. Abattu et capturé par les allemands, il s'évade en février 1918. Mais son avion est de nouveau abattu en Octobre, il n'y survit pas.

  • le 5 octobre 1945 : début du procès de Pierre Laval à Paris.

Il sera condamné à mort puis exécuté.

  • le 5 octobre 1972 : création du Front national par Jean-Marie Le Pen.
  • le 5 octobre 1995 : le pape Jean Paul II s'adresse à l'Assemblée générale de l'ONU.

Parmi ses propos ce trouve cet extrait de discours :

« La question fondamentale à laquelle nous devons tous faire face aujourd'hui est celle de l'usage responsable de la liberté, tant dans sa dimension personnelle que dans sa dimension sociale. Il convient donc que notre réflexion se porte sur la question de la structure morale de la liberté, qui est l'armature intérieure de la culture de la liberté.

La liberté n'est pas seulement l'absence de tyrannie ou d'oppression, ni la licence de faire tout ce que l'on veut. La liberté possède une « logique » interne qui la qualifie et l'ennoblit : elle est ordonnée à la Vérité et elle se réalise dans la recherche et la mise en œuvre de la vérité. Séparée de vérité de la personne humaine, elle se dégrade en licence dans la vie individuelle et, dans la vie politique, en arbitraire des plus forts ou en arrogance du pouvoir. C'est pourquoi loin d'être une limitation ou une menace pour la liberté, la référence à la vérité de l'homme – vérité universellement connaissable par la loi morale inscrite dans le cœur de chacun- est réellement la garantie de l'avenir de la liberté.»

L'Osservatore romano, n° 43, cité par François Marie Algoud dans Histoire de la volonté de perversion de l'intelligence et des mœurs (Editions de Chiré page 443).

  • le 5 octobre 1986: inauguration d'un nouveau séminaire en France.

 Il y a tout juste 30 ans, le dimanche 5 octobre 1986, pour la première fois en France depuis de nombreuses années, un séminaire est inauguré. Le séminaire Saint curé d'Ars à Flavigny-sur-Ozerain. Destiné à former des prêtres dans la lignée du saint protecteur, ce séminaire sui en quelque sorte la parole que le père Jean Marie Vianney a dite au petit berger : « Tu m'as montré le chemin d'Ars, je te montrerai le chemin du ciel'' Plus tard ce patron de tous les curés de l'univers (Pie XI 1929) dira : ''  Oh que le prêtre est quelque chose de grand !  Le prêtre ne se comprendra bien que dans le ciel. Si l'on comprenait bien le prêtre sur la terre, on mourrait, non de frayeur, mais d'amour. ''   Prions pour les vocations, pour les séminaristes et pour les prêtres. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article