Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VIGILANCE SUPER-SENIOR

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

La scandaleuse nouvelle plainte des juges contre...

Source. <www.ripostelaique.com

Christine Tasin va une fois de plus se trouver devant la dix-septième chambre correctionnelle. Elle commence à être habituée aux lieux. Elle sait par cœur qu’il faut se lever quand les juges entrent, puis lorsqu’on est appelé, décliner son nom, prénom, etc. Mais pas habituée du tout à l’injustice, à cela on ne s’habitue pas. Qui s’y habituerait ?

Et quel crime a commis Christine Tasin ?… Eh bien elle a écrit un livre. Professeur de lettres classiques, elle sait comment il faut faire. Donc elle a sorti un livre, avec un autre auteur, sur quel sujet ?… Mais bien sûr, sur l’islam. Le sujet qui préoccupe tant les Français mais on les empêche de le dire et on les fait taire. Le titre de ce livre c’est : Les assassins obéissent au coran. Une évidence, une lapalissade.

Déjà un certain nombre d’auteurs comme Michel Onfray, Eric Zemmour, de professeurs comme Sami Aldeeb, Anne-Marie Delcambre, ou simplement de gens de bon sens, l’ont dit et le redisent :

les assassins obéissent au coran.

Il suffit en effet d’ouvrir un coran et de le lire pour se persuader que ce livre recèle d’effroyables appels au meurtre. Pas un livre à mettre dans n’importe quelles mains, diraient certains, enfonçant une porte ouverte, d’autres demandant carrément, comme Gert Wilders, qu’il soit interdit.

Après l’assassinat absolument atroce du docteur Sarah Halimi, affreusement torturée et défenestrée par un voisin qui la haïssait en tant que juive, certains ont mis dans les boîtes aux lettres voisines le livre de Christine Tasin. Un bon et gentil musulman s’est senti offensé par les vérités qu’il contenait et, dans sa grande tolérance, a porté plainte. Et voilà Christine Tasin poursuivie pour incitation à la haine.

Mais là on croit rêver, car incriminer un livre qui cite un autre livre, au lieu d’incriminer directement le livre cité, qui diffuse, lui, vraiment de la haine, au pays de Descartes et de la logique, c’est quand même étonnant…

On incrimine un livre qui cite le coran, alors que le coran lui-même est en vente libre partout…

On incrimine un livre, alors que tous les jours des imams prêchent la haine…

On incrimine un livre, mais la presse ne dit rien de l’assassin et tortionnaire de Sarah Halimi… aucune haine dans son acte ?…

On incrimine un livre, mais on ne dit rien des mosquées salafistes, aux discours emplis de haine du monde occidental, toujours pas fermées en dépit des promesses qui nous ont été faites…

On incrimine Christine Tasin, mais on ne dit rien des hadiths du Jardin des délices de Nawawi, en librairie aussi, et facilement cité par ses adeptes, qui, entre autres, donne ce conseil effrayant : « Quand tu égorges, fais-le à la perfection, pour plaire à Allah, avec une lame bien aiguisée… »

On incrimine un livre, mais on ne dit rien sur ces appels au meurtre proférés récemment en plein Paris par des pratiquants de la grande religion d’amour, de tolérance et de paix :
https://www.youtube.com/watch?v=rnInkrYrGiE

On ne dit rien non plus sur Al Qaradawi – n’est-ce pas un haut responsable musulman ?… – qui a dit qu’il finirait de tuer tous les Juifs de ses propres mains s’il le pouvait…
https://www.youtube.com/watch?v=7P94gjDkY8w

Bref, la liste est trop longue de tous les hauts faits de cette belle religion inspirée par le coran et de tous ses zélateurs pleins d’amour. Sans parler du Bataclan, de Nice, de Barcelone, etc. Que dit-on des violences qui se produisent tous les jours sur le sol français ? Que dit-on des cités, zones de non-droit, des transports, des quartiers entiers en proie à la violence qui se répand partout avec ses vols, ses viols, ses agressions sans nom ?…

Que dit-on des attentats préparés un peu partout en France et déjoués quasiment par hasard par des particuliers ?…Que dit-on des fichés S, des djihadistes rentrés de Syrie, qu’on surveille à peine ?… Un député musulman de LREM a pu commettre une agression à coups de casque et est toujours député comme si de rien n’était. L’imam de Brest, qui a dit que nous serons tous transformés en cochons, est toujours imam. Il devait même suivre une formation d’imam dispensée par l’Institut catholique. Ah oui j’oubliais : « cépaçalislam ».

Le procureur Weil n’a donc absolument rien d’autre à faire, bien sûr, que de poursuivre Christine Tasin, qui n’a jamais tué personne ni incité personne à la haine. Elle est coupable de seulement dire tout haut ce que tout le monde sait déjà et pense déjà tout bas.

On est en guerre, Valls lui-même l’a dit l’an dernier, mais les personnes poursuivies sont celles qui essaient d’alerter les consciences et non pas celles qui nous font la guerre. C’est le monde à l’envers, l’inversion totale des valeurs.

Nul ne peut nier que tout est dans le coran. On ne va plus oser le citer, sous peine d’être poursuivi. Preuve que nous sommes déjà bien avancés dans l’islamisation : en effet les vilains kouffars que nous sommes semblent avoir reçu une interdiction totale de citer le coran. On le voit bien dans toutes les occasions de rencontres « multiculturelles ». C’est une interdiction tacite mais facilement observable en toutes circonstances, et qui nous envoie devant les tribunaux en cas de désobéissance. Comme Christine Tasin.

Exactement comme si la France était d’ores et déjà devenue le 58e pays musulman.

Sophie Durand

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article