Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Boehler

source: www.bdvoltaire.fr

Voilà comment la plus haute instance musulmane française réagit après l’attentat de Barcelone

Ancien officier de Gendarmerie


Diplômé de criminologie et de criminalistique

 

La Grande Mosquée de Paris a dénoncé, vendredi, l’« ignoble acte terroriste » qui a coûté la vie à au moins 14 personnes, jeudi, à Barcelone (Espagne), et condamné le « déferlement de haine porté par une horde de nihilistes » :

« Après Londres, Paris et d’autres villes, la barbarie vient encore de frapper cette fois-ci à Barcelone. La Grande Mosquée de Paris condamne fermement cette violence aveugle qui s’attaque toujours à ce qui symbolise la tolérance et le vivre ensemble, »

​‌”

écrit, dans un communiqué, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur.

« Cet ignoble acte terroriste doit renforcer tous ceux qui luttent contre l’obscurantisme et le radicalisme dans leur détermination à éradiquer les ferments qui nourrissent cette dérive, »

​‌”

poursuit-il, en adressant son soutien au peuple espagnol, aux victimes et à leurs proches.

Voilà comment la plus haute instance musulmane française réagit après l’attentat de Barcelone. En premier lieu, parler des Ramblas comme d’un symbole du vivre ensemble sans parler tourisme et commerces est un non-sens. En second lieu, vous avez remarqué qu’il n’y a pas un seul mot se référant à l’islam ou à l’islamisme. Certes, il y a un couplet sur l’obscurantisme et le radicalisme, mais Dalil Boubakeur refuse de définir le radicalisme, de le nommer expressément et religieusement.

Pourtant, le 29 juin 2017, le recteur de la Mosquée n’avait pas les mêmes pudeurs lorsqu’un homme à bord d’un 4×4 heurta, l’après-midi, « à plusieurs reprises », les barrières de sécurité protégeant la mosquée de Créteil, au sud-est de Paris, sans faire de victimes parmi les fidèles sortant de l’édifice. La Grande Mosquée de Paris avait alors réagi vivement. Dans une note pour la presse, Dalil Boubakeur, avait dénoncé « une agression criminelle… et un acte islamophobe ».

Or, une source proche du dossier indiquait qu’il s’agissait d’un Arménien d’une quarantaine d’années, connu des services de police pour un fait mineur et qui faisait l’objet d’un suivi psychologique. Selon cette source, l’homme aurait tenu des « propos confus en référence aux attentats » djihadistes ayant frappé la France depuis 2015.

 

Lors du drame de Nice, le 14 juillet 2016, dans un autre communiqué publié de manière identique par le recteur de la Grande Mosquée de Paris, celui-ci avait exprimé « son immense émotion et sa consternation » et appelé à « l’unité de tous les citoyens dans cette nouvelle terrible épreuve qui endeuille toute la communauté nationale ». Là non plus, pas un mot sur le rôle tenu par l’islam dans l’acte de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel.

Vous me direz qu’il est difficile, pour un imam, de condamner, même a minima, des actions en ajoutant dans le texte le mot « islam ».

Eh bien, vous vous trompez car l’autorité la plus respectée des sunnites, le cheikh Ahmed el-Tayeb, recteur de la mosquée Al-Azhar au Caire (Égypte), dans sa déclaration appelant à l’unité pour « débarrasser le monde du terrorisme », précisait : « Ces attaques terroristes abominables contredisent les enseignements de l’islam. »

Oui, il avait osé dans son texte associer les deux mots « terroristes » et « islam ». Il avait même été bien plus loin en 2015 en proposant « la mort, la crucifixion ou l’amputation de leurs mains et de leurs pieds » pour les membres de l’État islamique.

En face, ces communiqués successifs du recteur de la Mosquée de Paris présentent une ambiguïté générant un malaise dans la société française non musulmane.

En effet, il est difficile de comprendre ces imams français parlant des terroristes sans dire que ceux-ci sont des adorateurs d’Allah, alors qu’à chaque attentat, les partisans se réclamant de Daech meurent en criant « Allahou Akbar ! »

Et je viens d’apprendre que dans la cellule démantelée en Catalogne figurerait…un imam.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article