Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Boehler

source: www.meteosuisse.ch

Canicule – ses pièges et comment les prévoir

 
7 juillet 2017, 10 Commentaire(s)
Thèmes: Service

Cet été, la canicule a déjà fait parler d’elle. Une période caniculaire a affecté la Suisse durant plusieurs jours en juin. Si on regarde la statistique de ces dernières années, il y a de fortes indications que les vagues de chaleur deviendront de plus en plus fréquentes dans le futur en Suisse. Dans ce blog, nous nous concentrerons sur cette chaleur estivale, ce qui se cache derrière et comment nos météorologues prévoient une vague de chaleur.

Une vague de chaleur est une période de stress thermique extrême pour le corps humain, ce qui peut mettre en danger la santé. Une canicule peut aussi avoir des effets négatifs sur la nature et les infrastructures. En raison de la hausse des températures, les niveaux d’ozone augmentent, ce qui a des effets néfastes sur la santé en provoquant des irritations et des inflammations des voies respiratoires pour les personnes sensibles. Une chaleur seule ne suffit pas pour parler d’une période caniculaire. Lorsque l’humidité relative est faible, la chaleur est plus supportable que lorsque l’humidité relative est plus élevée. C’est pourquoi, les alertes canicule de MétéoSuisse sont basée sur un indice de chaleur (Heat Index – HI) qui dépend de la température et de l’humidité relative.

Outre la température, pour déterminer l’indice de chaleur, il faut soit utiliser l’humidité relative, soit le point de rosée. On prend la température maximale et l’humidité relative ou le point de rosée au même moment et cela donne l’indice de chaleur. Par exemple, par une température maximale de 32 degrés et une humidité relative de 40%, cela donne une valeur de 90.1. Si une valeur élevée n’apparaît que pendant une journée isolée, on ne peut pas encore parler de vague de chaleur. Il faut au moins 3 journées consécutives avec un indice de chaleur supérieur à 90 pour correspondre à un niveau d’alerte de degré 3. MétéoSuisse utilise 2 seuils de canicule : degré 3 pour 3 journées consécutives au moins avec HI > 90 et degré 4 avec 5 journées consécutives au moins avec HI > 93. Il n’y a pas de degré 5, car une telle chaleur de longue durée est encore peu probable dans nos contrées.

La Suisse occidentale plus concernée par la canicule

Les périodes caniculaires concernent plus souvent l’ouest et le nord-ouest de la Suisse (voir illustration 1). Les températures maximales sont plus élevées sur l’ouest et le nord-ouest de la Suisse qu’au Sud des Alpes. Cependant, au Sud des Alpes, les taux d’humidité sont nettement plus élevés qu’ailleurs en Suisse. Ainsi, même avec une température maximale moins élevée qu’en Suisse occidentale, l’indice de chaleur reste élevé. Au cours des périodes caniculaires des années 2003 et 1947, les températures maximales journalières étaient plus élevées au Nord des Alpes qu’au Sud des Alpes. Ces vagues de chaleur se produisent dans un contexte de situation anticyclonique stable avec un courant du sud-ouest qui dirige de l’air subtropical très chaud et sec de la péninsule Ibérique ou du nord de l’Afrique en direction des Alpes. Combiné avec les longues journées estivales, le réchauffement de la journée est plus important que le refroidissement nocturne. La masse d’air stagne dans une zone anticyclonique et est principalement influencée par le réchauffement diurne. Plus le sol est sec, plus le réchauffement est rapide, car moins d’énergie est utilisée pour compenser l’évaporation de l’humidité du sol.

 

Selon les illustrations ci-dessus, les vagues de chaleur sont devenues plus fréquentes au cours de ces dernières décennies. En Suisse occidentale, des vagues de chaleur se sont déjà produites dans le passé, mais les intervalles entre les périodes caniculaires se sont rapprochés. Même les régions qui étaient plus ou moins épargnées par les vagues de chaleur doivent maintenant régulièrement s’attendre à des périodes caniculaires. Selon les scénarios climatiques actuels, la Suisse doit s’attendre à une augmentation significative des vagues de chaleur extrême d’ici la fin du siècle.

Un regard quotidien sur les dangers à venir

D’une manière générale, les vagues de chaleur sont relativement bien prévisibles. Il vaut la peine de prêter attention aux prévisions météorologiques et aux informations données par les médias, notamment lorsque la température est en hausse avec une humidité élevée. MétéoSuisse évalue tous les jours le risque de canicule pour les cinq prochains jours. Si la probabilité d’un tel événement est supérieur à 40%, une veille canicule est activée et est visible sur notre site internet. La responsabilité incombe au centre régional (Zurich, Genève ou Locarno) le plus concerné par l’événement attendu. Si les régions affectées touchent également des zones affectées à d’autres centres régionaux, une veille canicule est publiée conjointement. 24 à 36 heures avant le début de la vague de chaleur, l’émission d’une alerte canicule devient nécessaire, pour autant que la probabilité d’occurrence atteint au moins 70%.

Comportement à adopter

La chaleur ne doit pas être sous-estimée. Une vague de chaleur peut rapidement conduire à un risque pour la santé, notamment pour les personnes âgées et les malades chroniques, ainsi que pour les femmes enceintes et les enfants en bas âge. En Suisse, au cours de l’été caniculaire 2003, une augmentation de 7% de la mortalité a été constatée avec 975 personnes qui sont décédées des suites de la chaleur. Sur l’ensemble de l’Europe, le nombre de victimes a été de l’ordre de 70'000 personnes. Depuis 2015, l’Office fédéral de la protection de la population (DDPS) considère que les vagues de chaleur sont une des plus grandes menaces au sens des dangers naturels pour la Suisse. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a publié une liste de mesures possibles . Pour des mesures à prendre avant, pendant et après une vague de chaleur, veuillez consulter la plateforme des dangers naturels de la Confédération .

Météo Suisse BLOG.canicule et ses pièges ...
Météo Suisse BLOG.canicule et ses pièges ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article