Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Boehler

comme la plupart des pays d'Europe, sauf ceux que les combattants d'allah ont conquis, et qu'il faudra ...reprendre pour les rendre au Dieu Trinitaire des chrétiens.

comme la plupart des pays d'Europe, sauf ceux que les combattants d'allah ont conquis, et qu'il faudra ...reprendre pour les rendre au Dieu Trinitaire des chrétiens.

PER IPSUM

« Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. » Jn 6, 68

 

dimanche 27 août 2017

Douzième Dimanche après la Pentecôte


Saint(s) du jour : Saint Joseph Calasanz, fondateur († 1648)

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 3,4-9.

Frères, si nous avons une telle assurance devant Dieu, c'est grâce au Christ.
Ce n'est pas que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes ; mais notre aptitude vient de Dieu.
C'est lui également qui nous a rendus capables d'être ministres d'une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l'esprit ; car la lettre tue, mais l'esprit vivifie.
Or, si le ministère de la mort, gravé en lettres sur des pierres, a été entouré de gloire au point que les fils d'Israël ne pouvaient fixer leurs regards sur la face de Moïse à cause de l'éclat de son visage, tout passager qu'il fût,
combien plus le ministère de l'esprit ne sera-t-il pas entouré de gloire ?
C'est qu'en effet, si le ministère de la condamnation a été glorieux, le ministère qui confère la justice le surpasse de beaucoup.

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 10,23-37.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : " Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !
Car, je vous le dis, beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous, vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu. "
Et voici qu'un docteur de la Loi se leva, et, pour l'embarrasser, lui dit : " Maître, que dois-je faire pour posséder la vie éternelle ? "
Il lui dit : " Qu'y a-t-il d'écrit dans la Loi ? Qu'y lis-tu ? "
Il répondit : " Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit, et ton prochain comme toi-même. "
Il lui dit : " Tu as bien répondu : fais cela et tu vivras. "
Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : " Et qui est mon prochain ? "
Jésus reprit et dit : " Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho ; il tomba entre les mains de brigands qui, après l'avoir dépouillé et chargé de coups, s'en allèrent, le laissant à demi-mort.
Or, par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa outre.
De même un lévite aussi vint en ce lieu, le vit et passa outre.
Mais un Samaritain, qui était en voyage, vint près de lui, le vit et fut touché de compassion.
Il s'approcha, banda ses blessures, y versant de l'huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit dans une hôtellerie et prit soin de lui.
Le lendemain, tirant deux deniers, il les donna à l'hôtelier et lui dit : " Prends soin de lui, et ce que tu pourrais dépenser en plus, c'est moi qui te le rembourserai à mon retour. "
Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de l'homme qui était tombé aux mains des brigands ? "
Il dit : " Celui qui a pratiqué la miséricorde envers lui. " Et Jésus lui dit : " Va, toi aussi fais de même. "

 



Extrait de la Bible catholique traduite par le chanoine Crampon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article