Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VIGILANCE SUPER-SENIOR

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Basta, ça suffit cette compromission avec l'envahisseur au détriment des *indigènes* de la république

Monsieur le Monsieur le président de la République,
Madame le maire de Paris,

Oui, je sais monsieur Macron, vous êtes en vacances… mais vous êtes-vous aperçu que les terroristes, petits soldats de cet islam que vous répugnez à nommer, et pour lequel des citoyens sans reproche, sont poursuivis parce qu’eux ont le courage de le citer… n’en prennent pas de vacances ?

Quant à vous, après un peu plus de cent jours, où vous n’avez pas vraiment brillé si l’on en juge les sondages, avez-vous réellement besoin de déjà vous reposer, en pleine situation de guerre ?

Mais qu’est-ce que vous foutez bordel ?

L’islam attaque l’Europe de toutes parts et vous vous contentez d’aller jouer à la baballe avec les joueurs de l’OM ? Etes-vous sûr d’ailleurs, qu’il n’y ait rien d’autre de plus urgent à faire à Marseille ?

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/metropole-aix-marseille/marseille/marseille-emmanuel-macron-joue-au-football-contre-joueurs-om-1311901.html

https://ripostelaique.com/marseille-macron-a-prefere-le-palace-du-prefet-que-la-richesse-des-quartiers-nord.html

Pensez-vous que de Gaulle, Napoléon, ou Jupiter… comme vous-même ou vos proches tentez de vous assimiler, ne seraient pas déjà « sur le pont » jours et nuits dans un tel contexte de catastrophe mondiale imminente ?

D’autre part, même en vacances, pense-t-on à vous remettre chaque matin avec vos croissants, un journal qui ne soit pas uniquement axé sur vos louanges (ou les états d’âme de madame), et où vous auriez eu connaissance de l’horreur perpétrée par un hypocrite sadique (aussitôt taxé de dépression par les bisounours, puisque malgré le brouillage il aurait un rapport avec l’islam) dans une pizzeria en Seine et Marne ?

Vous auriez ainsi pu, ainsi que viennent de le faire le Roi et la Reine d’Espagne, consentir à déplacer votre auguste personne au chevet des victimes !

http://www.msn.com/fr-fr/video/actualite/espagne-le-roi-et-la-reine-se-rendent-%c3%a0-lh%c3%b4pital-del-mar/vi-AAqkBOX?ocid=spartandhp

Ah mais j’oubliais, vous vous êtes bien manifesté ; vous avez immédiatement adressé votre soutien aux victimes et aux forces de l’ordre !


http://www.francesoir.fr/politique-france/emmanuel-macron-rend-hommage-aux-victimes-de-sept-sort-et-adresse-ses-condoleances-voiture-belier-pizzeria-jeune-fille-morte-blesses-seine-et-marne

Mais pour un Président qui a tant manigancé pour être élu, ce n’est même pas le minimum syndical !

Et contrairement à tout ce qui est déversé par les journaleux qui persistent encore, malgré toutes les preuves dont nous disposons, à maquiller la hideuse vérité, cela leur fait « une belle jambe » aux victimes et leurs proches, que vous les « souteniez » avec des paroles qui ne sont JAMAIS suivies d’actes en réelle adéquation avec la situation !

Parce qu’il est plus que certain que parmi elles, toutes n’ont pas comme seul et unique réflexe de clamer « vous n’aurez pas ma haine », comme tant d’autres l’ont déjà fait, avec l’aval de la bien-pensance !

Votre insipide prédécesseur s’était précipité au chevet du prétendu sodomisé Théo (à la couleur adéquate !), bien qu’il ait été largement démontré depuis (sauf pour certains journaleux qui persistent à diffuser la légende) que ledit Théo avait menti et n’était pas du tout l’innocent enfant de chœur décrit !

Est-ce pour cela que vous ne vous êtes pas déplacé (ou encore parce que les photographes accrédités n’étaient pas disponibles), bien qu’ici il s’agisse de véritables victimes… ou est-ce parce que le fondement d’un individu utile à la légendaire oppression « sales blancs racistes contre innocents noirs », vous semble plus important que la vie d’une fillette de 12 ans, ou d’un petit garçon de trois ans héliporté dans un état grave ?

Autre chose : les migrants !

Et c’est là qu’intervient madame Hidalgo, maire de Paris, au même titre que vous-même monsieur Macron !

Pensez-vous que nous soyons dupes des simagrées officielles consistant à démanteler un camp de migrants (à Calais, Paris ou n’importe où, ils sont partout inadmissibles !)… pour mieux les répartir ensuite dans d’autres endroits, où ils resteront à la charge du contribuable… à qui vous ne demandez jamais son avis avant de prendre toutes vos insipides décisions, dans l’unique but de vous attribuer une générosité personnelle, quand il s’agit uniquement du dépouillement d’un peuple qui pourtant vous nourrit, et plus que généreusement !

C’est ainsi qu’après l’évacuation ce 18 août (35ème en deux ans dans la capitale d’après la Préfecture), du camp de migrants installé Porte de La Chapelle, deux collectifs d’aide aux migrants « Solidarité migrants Wilson » et « Utopia 56 » s’offusquent que dès le lendemain des CRS les ont empêchés de distribuer des petits déjeuners aux migrants à nouveau présents !

Questions à poser d’urgence à ces « pros de la solidarité » et à tous leurs semblables qui sévissent dans toute la France :

– D’où vient le financement de toute cette nourriture offerte journellement aux migrants chaque jour plus nombreux et agressifs, hormis le tour des boulangeries quotidiennement pour approvisionner les collectifs ? Ne serait-ce pas une partie de nos impôts, généreusement distribués aux étrangers entrés illégalement chez nous ?

– Etes-vous bien certains que parmi les citoyens français, il n’y en ait aucun digne d’être secouru par vos collectifs ? Les SDF, les chômeurs, les foyers en difficultés… vous n’en avez jamais entendu parler ?

Mais le plus révoltant est la réaction de la Préfecture de Paris :

« Nous n’avons donné aucune consigne donnant pour ordre d’interdire la distribution des associations. La pertinence de poursuivre la distribution à cet endroit est moindre puisque les migrants de Porte de la Chapelle sont partis mais rien n’empêche les associations de continuer. La seule raison pour laquelle les forces de l’ordre peuvent intervenir est l’occupation indue de l’espace public avec du matériel imposant. »

N’est-il pas évident pour toutes ces têtes pensantes que, tout comme les pigeons, les migrants ne cesseront de revenir s’installer aux mêmes endroits, tant que le couvert leur sera régulièrement servi (même s’il ne leur convient pas toujours et qu’ils n’hésitent pas à le faire savoir !) ainsi d’ailleurs que le gite puisque fleurissent un peu partout des tentes individuelles ou collectives… payées par qui ?

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/migrants-%C3%A0-paris-la-police-aurait-emp%C3%AAch%C3%A9-la-distribution-de-petits-d%C3%A9jeuners/

Monsieur Macron, Madame Hidalgo, cessez donc de prendre tous les citoyens français pour des abrutis, incapables de voir que les prétendues évacuations de camps ne sont que de la poudre aux yeux, destinée à nous faire croire que vous agissez, alors que vous faites juste semblant !

Le nombre d’attentats s’accélère, comme le clament depuis longtemps les officines ré-information, et même si vous persistez à vous acharner contre les sonneurs d’alerte, il est désormais trop tard puisque les faits parlent d’eux-mêmes : vous êtes l’un et l’autre (et tous vos complices mondialistes) dûment responsables de CHAQUE MORT que ce soit de la main des sauvages qui ont déjà tué, ou de ceux qui bien planqués parmi vos « innocents migrants » attendent patiemment leur tour !

Et ce ne sont pas vos larmes de crocodiles et vos hypocrites messages qui vous sauveront la mise !

Vous devez d’ailleurs avoir bien compris Monsieur Macron, le message qui se profilait derrière le nombre exorbitant d’abstentions, de votes blancs ou nuls, ajoutés à ceux pour votre concurrente, aux dernières élections présidentielles, qui fait que vous êtes un président élu certes, mais par une minuscule minorité ne représentant donc en aucun cas un nombre de citoyens vous donnant carte blanche pour diriger le pays !

Si malgré votre intelligence tant vantée par vos proches et les médias, vous persistez à ne pas vouloir comprendre :

– que les Français en ont marre de n’être concernés que pour « passer à la caisse » à la moindre occasion, et jamais pour leur propre intérêt,

– que l’envahissement de faux migrants, venus uniquement dans le but de se faire prendre en charge  par nos soins, eux et leurs familles qui suivront, quand rien ou presque n’est fait pour les autochtones, leur devient chaque jour plus insupportable,

– qu’en remerciements ils n’ont droit qu’à des récriminations et des insultes (y compris par vous-même), de la part de tous ceux qui leur sucent le sang… ce  leur est de plus en plus intolérable !

Vous allez tout droit vers une guerre civile… peut-être bien souhaitée par ceux qui vous ont réellement mis en place pour mieux tirer les ficelles, mais c’est vous qui serez en première ligne, et qui vous garantit que vous pourrez en sortir indemne… vos ennemis étant (et seront alors) manifestement bien plus nombreux que vos amis d’aujourd’hui !

Et puis, tenez, Monsieur Macron, puisque vous semblez avoir de l’autorité sur les journalistes, ne pourriez-vous pas également intervenir pour qu’ils nous lâchent les baskets avec tous les faits, gestes et pensées de Madame, dont le bon peuple n’a vraiment que faire, ayant déjà sa propre dose de problèmes à gérer, quand ce ne sont pas carrément des drames, tragédies, ruines… dans l’indifférence générale de ceux qui se sont pourtant approprié sans vergogne « le monopole du cœur » ?

Je n’ai rien de personnel contre elle, sauf qu’en cette période où la mort rode en Europe à chaque coin de rue, tout ceci semble extrêmement indécent :

http://www.msn.com/fr-fr/divertissement/story/brigitte-macron-jai-fait-du-mal-%C3%A0-mes-enfants-cest-la-chose-que-je-me-reproche-le-plus-video/
http://www.msn.com/fr-fr/divertissement/celebhub/brigitte-macron-%c3%a9voque-le-drame-de-son-enfance/
http://www.msn.com/fr-fr/divertissement/celebrity/brigitte-macron-ses-astuces-pour-quitter-lelys%C3%A9e-incognito/

Sincèrement, ne pensez-vous pas que, comme tant d’autres citoyens fauchés, vous auriez pu cette année, vous dispenser de vacances ?

Je sais ce qu’en pense bien des citoyens !

Josiane Filio, au nom de la Liberté de penser !

Basta, ça suffit cette compromission avec l'envahisseur au détriment des *indigènes* de la république

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article