Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, 
vus sous la loupe d'un super senior.

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Pour réussir ce pari il faudrait SUPPRIMER DES versets du coran et des hadits. Impossible.

com

Magnifique.........exemple de la Thakya

Ce langage est faux, parce que les imams savent parfaitement que leur coran est immuable parce qu'incréé selon les dires du prophète.

Cette démarche est un leurre pour nous endormir......et continuer à vouloir nous détruire patiemment par petits bouts.

Philippe Boehler

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

FRANCE TOURNÉE D'IMAMS CONTRE LE TERRORISME

Les religieux francophones ont débuté à Paris une tournée pour appeler à «ne pas associer les musulmans aux crimes commis au nom de l'islam».

Venus de France, de Belgique, du Royaume-Uni et de Tunisie, les imams sont partis des Champs-Elysées, à Paris.

Venus de France, de Belgique, du Royaume-Uni et de Tunisie, les imams sont partis des Champs-Elysées, à Paris.Image: Keystone

 

Plusieurs dizaines d'imams sont partis samedi en autobus des Champs-Elysées, à Paris, pour une tournée européenne contre le terrorisme, qui les conduira dans des villes touchées par des attentats. Ils appellent à «ne pas associer les musulmans aux crimes commis au nom de l'islam».

Venus de France, de Belgique, du Royaume-Uni et de Tunisie, ils avaient choisi pour point de départ l'endroit où le policier Xavier Jugelé a été abattu le 20 avril par un islamiste radical, lui-même tué dans la fusillade.

«Ce sont des courageux, ce sont des musulmans (...) qui disent non à la barbarie, non à la haine, non à la terreur. Ça, c'est le symbole fort. Ça, c'est le message qu'on a besoin de donner», a dit à la presse l'imam de Drancy, Hassen Chalgoumi, à l'initiative de cette tournée.

Découverte d'un autre islam

Ils seront au total une soixantaine, avec plusieurs représentants d'autres religions, à voyager dans un autobus affichant sur ses flancs, en français, arabe et anglais : «Marche des musulmans contre le terrorisme.» Parmi eux, l'écrivain juif Marek Halter, co-organisateur de ce périple avec Hassen Chalgoumi.

«Je pense que pour le non-musulman ce sera une découverte, une découverte d'un autre islam. Et pour les musulmans, ils auront un exemple, ils auront des gens à suivre», a-t-il expliqué à la presse.

«Si aujourd'hui ils sont 63, demain ils seront 1000. Et après-demain ils seront des dizaines de milliers qui descendront dans la rue, des dizaines de milliers de musulmans pour dire non aux assassins», a ajouté l'écrivain.

«Pas en notre nom»

L'imam de Lisbonne, David Munir, a salué «une initiative historique en Europe»: «Certains personnes commettent des crimes au nom de l'islam, nous sommes ici pour dire 'pas en notre nom'. Pas pour dire que l'islam est une religion de paix, ce que vous savez, mais pour dire que nous cherchons ici notre identité, une identité européenne».

La tournée conduira les imams dans des villes touchées par des attentats ces dernières années, pour rendre hommage aux victimes, condamner les violences, rencontrer des représentants des Etats et de tous les cultes.

Ils seront ainsi dimanche à Berlin, où ils espèrent rencontrer la chancelière Angela Merkel. Puis ils iront à Bruxelles, avant de revenir en France pour aller à Saint-Etienne-du-Rouvray, où un prêtre a été tué à l'arme blanche, Toulouse et Nice. Ils termineront à Paris le 14 juillet. (ats/nxp)

Pour réussir ce pari il faudrait  SUPPRIMER  DES versets du coran et des hadits. Impossible.Pour réussir ce pari il faudrait  SUPPRIMER  DES versets du coran et des hadits. Impossible.
Print
Repost

Commenter cet article