Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, 
vus sous la loupe d'un super senior.

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Las Vegas... l' étau se resserre enfin autour de Macron et Pénicaud. Favoritisme en ligne de mire ??

com

Macron à Las Vegas : le parquet de Paris ouvre une information judiciaire

 
Par
Auteur
/ Vendredi 7 juillet 2017 à 11:48 4
Emmanuel Macron, dans la tourmente ? © PDN/SIPA
 

Favoritisme. Le parquet de Paris estime avoir recueilli suffisamment d'éléments concernant la soirée organisée à Las Vegas pour Emmanuel Macron pour ouvrir une enquête pour favoritisme

L'étau se resserre autour d'Emmanuel Macron et de Muriel Pénicaud, sa ministre du Travail. Selon des informations recueillies par France Info, le parquet de Paris a décidé vendredi midi d'ouvrir une information judiciaire sur l'affaire Business France. En janvier 2016, l'agence, alors dirigée par Muriel Pénicaud, avait attribué à l'agence de communication Havas l'organisation d'une soirée en l'honneur du ministre de l'Economie, qui n'avait pas encore officialisé sa candidature à la présidentielle. Une soirée qui avait coûté plus de 380.000 euros, dont “100.000 rien que pour l'hôtel”, rapportait en mars le Canard enchaîné.

Soupçons de favoritisme

Cette attribution, sans passer par un appel d'offre, fait l'objet depuis plusieurs mois de soupçons de favoritisme. Mais la justice est passée à la vitesse supérieure ces dernières semaines. Le 20 juin, le parquet a effectué des perquisitions chez Havas et Business France et, le lendemain, la directrice de la communication et de la promotion de l'organisme public, Fabienne Biothy-Chesneau, avait été entendue par les enquêteurs.

Ces investigations se seraient avérées “fructueuses”, rapporte une source à France Info, et aurait permis d'obtenir suffisamment d'éléments pour étayer la thèse du délit de favoritisme.

Print
Repost

Commenter cet article