Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, 
vus sous la loupe d'un super senior.

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Douces rêveries ! Le renseignement français est hors course !

com
Le renseignement  français recherche l'ennemi intérieur. Est-ce simplement le christianisme?

Le renseignement français recherche l'ennemi intérieur. Est-ce simplement le christianisme?

source www.ripostelaique.com

 

"Patrick Calvar, chef du Renseignement français, craint davantage ce qu’il appelle l’ultra-droite que les islamistes…

L’inquiétant Centre Français de Recherche sur le Renseignement 

Pour le think tank spécialisé dans l’étude du renseignement et de la sécurité internationale « l’ennemi intérieur n’est pas l’islam ». Son dernier édito fait état de « la montée en puissance de groupes de l’ultra-droite prêts à passer à l’action violente » en riposte aux attentats terroristes. Cerise sur le détonateur : « le climat totalement anxiogène dans lequel nous vivons aujourd’hui n’est pas illégitime, mais il est décuplé par la couverture excessive qu’accordent les médias aux terroristes et à leurs actes, leur offrant la publicité qu’ils recherchent. »

Un propos qui a de quoi étonner lorsqu’une certaine presse qui peine désormais à parler de loups solitaires ou de déséquilibrés, est placée devant la réalité des faits.

COMMENT AMÉLIORER L’EFFICACITÉ DE LA LUTTE ANTI-TERRORISTE, L’ÉDITORIAL D’ERIC DENÉCÉ (1)

Des évaluations bourrées de contradictions

A commencer par celle-ci : « Le terreau favorable à ce terrorisme est particulièrement fertile et le restera à moyen-terme : vigueur de l’islam radical soutenu par les monarchies du Golfe persique, chaos des sociétés du monde arabo-musulman, frustration des populations immigrées des pays occidentaux, crise économique rendant leur intégration de plus en plus erratique, sentiment exacerbé de victimisation de la part de certains musulmans, etc. »

Mais, quelques lignes plus loin : « La menace principale menace contre notre pays est davantage celle de l’islam radical que celle du terrorisme à proprement parler » (sic)

« La France est le pays de l’Union européenne qui compte la plus forte proportion de musulmans (10 à 12%. Elle n’est devancée que par la Bulgarie).

Si 90% d’entre eux sont des citoyens respectables pratiquant un islam modéré, une minorité très active, forte de plusieurs centaines de milliers d’individus, a décidé de déstabiliser la République en tentant d’imposer ses règles. Cette population prône un islam archaïque, intolérant, et véhicule un discours de haine qui encourage certains jeunes… »

Et cette surprenante déclaration empruntée à Tarik Oubrou, donnée en exemple !  

« … l’ennemi intérieur. « Ce n’est pas l’islam. Ce ne sont pas les musulmans. Ce sont les salafistes, les wahhabites et les Frères musulmans. Ils représentent une véritable cinquième colonne sur notre territoire, infiltrant la société française, notamment la population de confession musulmane. Nous devons les combattre avec la plus grande fermeté : en fermant, tous les pôles de diffusion de l’idéologie islamiste en France (mosquées, associations, centres et librairies radicales) ; en imposant l’interdiction des signes extérieurs du radicalisme en bonne intelligence avec nos compatriotes musulmans. Le niqab et la burqa sont des signes explicites d’affirmation de l’appartenance à ces mouvances fondamentalistes haineuses qui rejettent ouvertement nos valeurs.

Comme l’a exprimé Tarik Oubrou, l’imam de Bordeaux, « Quand un habit devient ostentatoire, on n’est plus dans l’éthique, car se montrer pour se montrer, c’est ridicule. L’habit ne fait pas le (la) musulmane».

Pire : « En réaction aux attentats terroristes et à la radicalisation rampante de notre société, on observe la montée en puissance de groupes de l’ultra-droite prêts à passer à l’action violente en riposte, ce qui ne ferait qu’aggraver la situation. »

L’officine CF2R ne craint donc pas de se répandre en supputations alors qu’aucun fait sérieux ne démontre l’existence de tels réseaux. Et encore moins dans une chimérique « extrême droite » qui n’existe plus.

Le sombre passé des Renseignements Généraux

Si ces prétendus « groupes de l’ultra-droite » sont un hochet facile à agiter contre la quiétude et face à l’inquiétude populaire, c’est de toute évidence pour tenter de juguler la légitime défense d’un peuple pour sa survie. Et là, les méthodes policières ont du savoir-faire, comme nous l’a détaillé le journaliste Frédéric Couderc dans   Les R.G. sous l’occupation : Quand la police française traquait les résistants, Paris, Ed Orban, 1992.

Le lecteur attentif pourra s’imprégner, page 131, de « Les RG contre les policiers résistants » ou de « Bilan des RG : 5 000 arrestations de résistants » ( les RG de la préfecture de police de Paris). Et au chapitre 33 : « Les sociétés passent, les polices demeurent ». De quoi suggérer à l’auteur de se saisir de l’actuelle affaire Sébastien Jallamion  http://ripostelaique.com/author/sebastien-jallamion

Un inventaire à la Prévert (extraits) (1)

« Le terrorisme islamique est une menace de long terme. Il est actif depuis le début des années 1990 et rien ne permet de prédire qu’il disparaîtra au cours de la prochaine décennie. Il s’agit donc d’une menace présente pour longtemps encore. Il est essentiel d’intégrer cette temporalité. 

Pour mémoire, les Britanniques luttent contre l’IRA depuis 1916 et n’en sont venus à bout que récemment ; les Israéliens sont confrontés au terrorisme palestinien depuis 1948 ; l’insurrection marxiste des FARC en Colombie dure depuis un demi-siècle; etc. Rappelons qu’Al-Qaïda a déclaré la guerre aux États-Unis en 1996, il y a 20 ans, et qu’en dépit des moyens considérables mis en oeuvre par l’Amérique et ses alliés, ce mouvement n’a pas disparu. Au contraire, la lutte a donné lieu à un accroissement sans précédent des individus et des groupes candidats au djihad, partout dans le monde. »

Cependant le CF2R a quelques éclairs de lucidité

« Le danger provient davantage de nos banlieues que de l’étranger. La très grande majorité des auteurs des attentats de 2015 et de 2016 sont des Français, ayant ou non reçu une formation à l’étranger. Nous sommes donc bien face à une problématique de sécurité intérieure. »

« Il est légitime qu’une partie de l’opinion s’inquiète des atteintes aux libertés fondamentales en raison des nouveaux pouvoirs accordés aux forces de sécurité au nom de la lutte antiterroriste. Mais, il faut être pleinement conscient que nous sommes dans une situation où le danger est réel. Il est donc essentiel d’agir pour le réduire. Toutefois, nous vivons encore dans un système libéral et démocratique et le danger ne vient pas de la police ou des services de renseignement, mais bien du salafisme et du djihadisme ».

« La lutte contre le terrorisme ne peut être efficace que si elle couvre un large champ d’action, allant de l’application des lois (code pénal adapté à la situation, état d’urgence) à la formation de la population à la détection des comportements à risque (ce qui n’a jamais été fait, à la différence d’Israël) »

« Procéder à la reconquête sécuritaire, économique et sociale des « territoires perdus », ces zones de banlieue qui échappent à l’autorité et à l’action des forces de l’ordre et des services publics,. Ce sont des espaces « hors droit » dans lesquels délinquance, trafics et islam radical se développent en toute impunité. 

 Rétablir les contrôles aux frontières pour maîtriser notre territoire et gêner la mobilité de terroristes.  Faire appliquer nos lois. En effet, en dépit d’un dispositif législatif assez complet et approprié, tout se passe comme si le principe même d’autorité était tabou et nos dirigeants sont extrêmement réticents à l’appliquer… ce qui affaiblit le pays et démotive les forces de l’ordre. Il revient aux politiques de faire preuve de courage et de donner l’ordre à la police et à la gendarmerie de faire le nécessaire pour faire respecter les lois. 

Appliquer les articles du code pénal et du code de sûreté militaire relatifs à la trahison et à l’intelligence avec l’ennemi ». 

Sur ce point, il ne faudra pas oublier :

http://ripostelaique.com/pour-se-faire-mousser-florence-parly-a-mis-en-danger-la-vie-de-nos-soldats.html

http://ripostelaique.com/le-violeur-du-secret-defense-et-son-suppot-valls-candidats-en-2017.html

http://ripostelaique.com/islamo-collabos-de-commission-defense-nationale-doivent-demissionner.html

http://ripostelaique.com/valls-accuse-melenchon-detre-mouille-avec-les-islamistes-cest-la-guerre.html

http://ripostelaique.com/viry-chatillon-pour-cazeneuve-les-assassins-de-policiers-sont-de-simples-sauvageons.html

http://ripostelaique.com/votre-epargne-pour-gaver-les-migrants-et-les-quartiers.html

http://ripostelaique.com/islam-de-france-largent-coule-a-flots-pour-lallahicite-francaise.html

http://ripostelaique.com/amf-il-faudrait-accueillir-22-millions-de-nouveaux-migrants.html

Le Renseignement, et après ?

Si le CF2R préconise d’ : « accroître les effectifs des services de renseignement et de sécurité qui demeurent insuffisants au regard de la menace » et  «  d’améliorer la connaissance de l’islam les services, où elle est insuffisante », les vraies questions restes posées :

A quoi sert d’identifier des réseaux islamistes sans jamais désigner clairement l’ennemi, tout en déclarant la France en guerre mais seulement en état d’urgence ?

« Monsieur Le Président » (de la République) « : Le terrorisme d’aujourd’hui n’est pas lié au réchauffement climatique : il est lié à l’Islam, et à son djihad, c’est-à-dire la guerre sainte que le monde musulman veut faire à l’Occident et au monde entier pour imposer la loi islamique : la charia. » vient d’écrire un contributeur, Albert Nollet, à l’adresse du Chef de l’Etat, Emmanuel Macron : http://ripostelaique.com/m-macron-le-terrorisme-cest-lislam-pas-le-rechauffement-climatique.html

Un autre contributeur, le Lt-Colonel Jean-François Cerisier a, lui, été le premier à exposer dans son livre les spécificités d’une guerre asymétrique : http://ripostelaique.com/preparation-combat-extraits-de-guerre-a-loccident-guerre-occident.html En 100 articles, le militaire a livré toute son expérience de la question.

Citons aussi l’ouvrage du journaliste  Jean-Loup Izambert : http://ripostelaique.com/jaccuse-56-dirigeants-francais-davoir-pactise-terroristes-islamistes.html

A quoi sert de tolérer des zones de non droit républicain en France en cédant toujours plus aux revendications coraniques dans tous les pans de la vie quotidienne ?

A quoi sert le Renseignement sans l’arrêt de toute construction de nouvelles mosquées et la fermeture des lieux de prêche foncièrement tournés vers les appels aux meurtres des non musulmans ?

A quoi sert de continuer à vouloir dorloter des assassins qui n’ont rien à craindre des démocraties dont ils utilisent les faiblesses pour imposer leur Coran et le génocide desdits mécréants ?   http://ripostelaique.com/trevidic-face-au-terrorisme-il-faut-adopter-des-reflexes-a-lisraelienne.html

Qui plus est, on s’étonnera que le Renseignement tant mis en avant depuis la présidence Sarkozy en soit encore à ses dysfonctionnements et fasse l’objet de projet de réorganisation sous le quinquennat Macron balbutiant.

Ayant étudié les ouvrages La guerre secrète, le rempart des mensonges. Anthony Cave Brown, ed Pygmalion, 1975 et Services discrets, Vernon A.Walters, Plon 1979, ces nombreux dysfonctionnements ne datent pourtant pas d’hier.

Pour le premier livre cité, j’ai encore en mémoire les noms des services secrets, des opérations codées et… de quelques téléscopages :  S.O.E, SHAEF, ULTRA, FORTITUDE, MI-6, SD, ABWER, commission XX…

J’ai étudié également avec grand intérêt D-Day et la bataille de Normandie, Antony Beevor, Calmann-Lévy, 2009. 600 pages passionnantes et son glossaire sur : BCRA, ORA, SAS, et à nouveau : S.O.E, SHAEF…et… de quelques téléscopages

Pour autant, si un service de Renseignement peut être amélioré (voir :  http://ripostelaique.com/le-mossad-a-la-pointe-du-combat-anti-terroriste.html ), à quoi sert-il en l’absence de volonté politique de mettre un frein aux arrivées massives de migrants islamisés qui s’ajoutent à la 5ème colonne sur le sol national infiltré ?

Enfin, à quoi sert le Renseignement en l’absence d’une  politique de remigration ?

Dernière minute, le Budget Défense attendra

« Alors qu’Emmanuel Macron, le président, a promis une augmentation du budget militaire pour atteindre les 2 % du PIB en 2025, la situation déficitaire globale du pays perturbe cette promesse de campagne »  http://fr.euronews.com/2017/07/11/restrictions-budgetaires-en-france-la-defense-impactee

Un autre point de vue stratégique

C’est celui de Caroline Galactéros, Docteur en Science politique et colonel au sein de la réserve opérationnelle des Armées. Elle dirige le cabinet d’intelligence stratégique «Planeting». Auteur du blog Bouger Les Lignes, elle a publié Manières du monde. Manières de guerre (Nuvis, 2013) et Guerre, Technologie et société (Nuvis, 2014).

Caroline Galacteros est administratrice de l’ASAF et s’est exprimée dans ses colonnes : « …Une «démocrature islamique» ouvertement conquérante et délirante est donc en train de s’installer à nos portes, qui tient nos Etats pour quantités négligeables, simples aires d’intimidation offertes à la mégalomanie de son chef via l’instrumentalisation de communautés immigrées transformées malgré elles en armes politiques au service du grand dessein sultanesque ….

Et nous, Européens placides, iréniques et indécrottablement confiants en l’avenir, poursuivons benoîtement avec elle un «dialogue» sur son adhésion éventuelle à l’UE et, – à prix d’or -, un «partenariat» migratoire qu’elle menace de rompre à chaque instant si on ne lui passe pas tous ses dangereux caprices… » http://asafrance.fr/asaf/organisation/item/libre-opinion-de-caroline-galacteros-crise-entre-berlin-et-ankara-erdogan-defie-l-europe-en-son-coeur.html

En attendant il est une maxime à méditer : « Le drame des militaires et des civils c’est d’attendre illusoirement que les politiciens véreux tirent eux-mêmes les conclusions de leurs infamies. » (source inconnue).

Les spécialistes de chez spécialistes, la plaie des plateaux TV

« A chaque attentat, ils sont dépêchés sur les plateaux télé pour meubler l’antenne. Spécialistes autoproclamés de l’islam ou de l’antiterrorisme , ancien de la DGSE, va-t-en-guerre, djihadiste repenti… Ils traînent éventuellement quelques casseroles. Revue de détail »: http://teleobs.nouvelobs.com/actualites/20160503.OBS9765/terrorisme-la-face-cachee-des-consultants.html  (Liste non exhaustive).

Désarmer les patriotes, une obsession depuis l’audition Calvar 

L’idée que le quidam, le péquin, citoyen-contribuable puisse se défendre, défendre sa famille ou son voisin est absolument insupportable à la bien pensance d’Etat. Qu’il oscille à droite, à gauche ou se fixe au centre, le chorus anti-armes à feu n’a de cesse  de vouloir dépouiller et restreindre les détenteurs légaux de leur maigre et coûteux armement : http://ripostelaique.com/detenteurs-legaux-darmes-a-feu-un-nouveau-decret-vous-rend-hors-la-loi.html

Visiblement la légitime défense gêne beaucoup dans les hautes sphères mondialistes et immigrationnistes, comme dans les rangs de l’anti-France : « nous arrivons au fait : «Cela d’autant que l’Europe est en grand danger : les extrémismes montent partout et nous sommes, nous, services intérieurs, en train de déplacer des ressources pour nous intéresser à l’ultra-droite qui n’attend que la confrontation. Vous rappeliez que je tenais toujours un langage direct ; eh bien, cette confrontation, je pense qu’elle va avoir lieu. Encore un ou deux attentats et elle adviendra. Il nous appartient donc d’anticiper et de bloquer tous ces groupes qui voudraient, à un moment ou à un autre, déclencher des affrontements intercommunautaires » http://ripostelaique.com/audition-calvar-surtout-darmes-lhonnete-citoyen.html

Coïncidence, Calvar et le CF2R partagent le même point de vue

Ainsi en mai 2016, nous apprenions qu’il existerait « une ultra-droite qui n’attendrait que la confrontation » (sic) http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-cdef/15-16/c1516047.asp

Confrontation qui a pourtant depuis longtemps commencé avec les  agressions des prétendus loups solitaires, déséquilibrés ou stigmatisés, bien avant les attentats de masse dont cette fois-ci la com officielle ne peut plus cacher les auteurs.

Tout comme nous apprenions que la priorité des services de monsieur Calvar serait de bloquer « tous ces groupes »  http://ripostelaique.com/audition-calvar-surtout-darmes-lhonnete-citoyen.html

Jacques CHASSAING

sources : (1) http://www.cf2r.org  Centre Français de Recherche sur le Renseignement où figure l’intégralité du texte

http://www.asafrance.fr/archives/resultats-de-recherche-archives/item/lutte-antiterrorisme-comment-ameliorer-la-lutte-antiterroriste-analyse-rigoureuse-et-propositions-realistes-article-de.html

Print
Repost

Commenter cet article