Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, 
vus sous la loupe d'un super senior.

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Riposte Laïque, Bayrou est cuit

com

La traîtrise se paie parfois CASH

Pas de POT  pour le maire de PAU

Ben v'là ...Adieu veaux, vaches cochon couvées

Le futur ex GARDE DES SOTS en saura quelque chose.

...Reste LAS VEGAS...Là où le futur Boss se faisait applaudir ..

Et c'est bien lui qui sera sur le dernier grill

Philippe Boehler

Pourquoi Bayrou est foutu, et qu’il va être répudié par Macron !

Publié le 20 juin 2017 - par Lucette Jeanpierre - 686 vues
 

__________________________________________________________________

 

On ne parlait que d’un remaniement technique, qui devait consister à ajouter deux ou trois secrétaires d’Etat, et rien d’autre. Sauf que c’est beaucoup plus compliqué pour les duettistes Macron-Philippe. Résumé des événements…

On commence par les dossiers les plus faciles. Macron n’a pas lâché Ferrand, pendant la campagne, afin qu’il puisse être élu dimanche soir. Les Bretons étant ce qu’ils sont, cela fut fait !

Donc, l’habillage fut le suivant : Ferrand quittait le gouvernement dès dimanche soir, et siégera sur le Perchoir. On s’interrogera sur l’éthique et la moralisation de la vie politique, mais c’est le compromis qui a été trouvé.

Dossier un peu plus lourd, celui de Sylvie Goulard. Macron et Philippe ont réussi l’exploit de nommer aux Armées une femme qui n’aime pas la France, et ne se sent pas française. Encore plus ennuyeux, elle est mouillée jusqu’au cou dans les dossiers des emplois fictifs du Modem, qui employait des attachés parlementaires payés par l’Union européenne. Tant qu’on n’attaquait que Marine sur le dossier, cela faisait rire Bayrou, sauf que maintenant, c’est comme quand on crache en l’air, parfois cela vous retombe sur le museau. Et donc Goulard, rendant service à la France, a démissionné ce mardi matin.

Reste le cas Bayrou. Il y a quelques mois, c’était le mariage de l’année ! Il avait apporté sa dot, à savoir les voix du Modem, à un moment où Macron plafonnait entre 12 et 15 %. Il était devenue l’incontournable béquille du futur président de la République. Mais cela, c’était avant. A présent, rien ne va plus. Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, il est celui qui doit mettre en place la réforme sur la moralisation de la vie politique. Sauf que, malgré ses fonctions, il s’est permis de prendre le téléphone, pour intimider certains journalistes. Et quand le Premier ministre lui a rappelé quelques règles élémentaires, il lui a dit qu’il disait ce qu’il voulait, et qu’il demeurait un homme libre. Façon élégante de lui dire « J’t’emmerde ».

Sauf que Bayrou, qui a pu jouer les maître-chanteurs lors des négociations avant la présidentielle, se pensait indispensable, pour que Macron ait la majorité. Or, depuis dimanche, ce n’est plus le cas. Et, à mon avis, il commence sérieusement à agacer Macron, qui n’est pas un poète. Encore plus ennuyeux, l’éviction de Sarnez, elle aussi mouillée jusqu’au cou dans le scandale du Modem, est de plus en plus annoncé.

Mais c’est le talentueux Eric Ciotti qui paraît donner le coup de grâce à Bayrou : « Il y a déjà 2 ministres au tapis : M. Ferrand et Mme Goulard, ministre de la Défense, c’est un séisme en si peu de temps ! Et ce qui est beaucoup plus grave, c’est que Mme Goulard est manifestement impliquée dans une affaire qui concerne le Modem présidé par M. Bayrou, lequel est Garde des Sceaux et a connaissance des éléments de l’enquête qui pourrait le viser. Donc on est dans un conflit d’intérêts, une confusion des genres extraordinairement scandaleuse ! ».

Là, c’est la civière pour Bayrou. On ne voit vraiment pas, après une telle charge, comment Macron et Philippe pourraient encore garder Bayrou.

Et virer ce vieux cheval de retour, qui ne sert plus à rien, permettrait de foutre davantage la pagaille chez LR, en débauchant quelques grosses bêtes de type Estrosi.

Seul problème, que faire de Bayrou, pour lui préserver une sortie digne ? Le Perchoir est pris, Ferrand a vu venir le coup. Et les socialistes ont casé tous les copains aux postes qui restaient à prendre.

Réponse demain soir, à 18 heures, mais l’essentiel n’est pas là : Bayrou est cuit !

Lucette Jeanpierre

Print
Repost

Commenter cet article