Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VIGILANCE SUPER-SENIOR

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Suivez Riposte Laïque, le site qui gêne la bobo-sphère.

Attentat au Louvre : rassurez-vous, c’est juste un touriste

Publié le 5 février 2017 - par - 1 commentaire - 287 vues

Nos amis journalistes sont décidemment pétris d’imagination. Après les intuitions géniales qui nous ont gratifiés d’ambages tels que « terroriste mais surtout gamin sans repères »,  « déséquilibré influencé par la propagande sur internet » ou encore « djihadiste du dimanche » (Sid Ahmed Glam), voilà que le groupe plumitif de recherche en circonvolutions et périphrases nous présente sa dernière trouvaille : le « terroriste-touriste ».

http://ripostelaique.com/louvre-face-a-une-attaque-djihadiste-nos-militaires-ripostent-enfin-a-lisraelienne.html

Les concepteurs-journalocrates du Parisien introduisent notre nouvel ami comme suit : « fils de bonne famille qui se présente sur les réseaux sociaux comme marié, fan du Bayern Munich et du film « Maman j’ai raté l’avion » ». Que du gentil-consommateur-victime-du-grand-capital, on vous dit.

D’ailleurs, son père s’est empressé de préciser que le jeune homme « était en voyage d’affaires » et ne faisait vendredi que « visiter le musée ».

http://www.leparisien.fr/faits-divers/attaque-au-louvre-le-pere-de-l-assaillant-ne-croit-pas-a-la-version-officielle-04-02-2017-6655146.php

Toutes choses égales par ailleurs, Abdallah El H. est cependant un touriste comme on aimerait en voir un peu moins souvent. Provenance : Egypte, berceau des Frères musulmans. Le Parquet antiterroriste nous apprend qu’il réside depuis plusieurs années aux Emirats arabes unis, ceux-là même que le Trésor américain accuse de financer pléthore de mouvances terroristes. Les Emirats abriteraient rien de moins que les bailleurs de fonds du Front al-Nosra (les fameux « rebelles modérés de Syrie »), d’Al-Quaïda au Maghreb islamique (AQMI) et de l’Etat islamique. C’est d’ailleurs auprès de l’ambassade française à Dubaï qu’Abdallah a obtenu le visa pour traverser la passoire, pardon la frontière de l’Espace Schengen. On ne doute pas que les services concernés se soient pliés en quatre pour déterminer si l’individu présentait un quelconque danger.

Notre oiseau migrateur détenait également des visas pour la Turquie et l’Arabie saoudite. Le pays d’Erdogan est l’un des principaux pourvoyeurs de bases fondamentalistes actives sur le Vieux Continent. On connaît sa propension limitée pour stopper les mercenaires arméss venus de tous horizons en découdre avec l’Occident. Quant au royaume saoudien, il finance à grands coups de pétrodollars le djihadisme international, comme l’ont révélé les câbles diplomatiques mis en ligne par Wikileaks.

Pour finir, notre sympathique villégiateur a tranquillement acheté les armes utilisées lors de l’attentat dans une armurerie du XIe arrondissement de Paris, deux jours après son arrivée à Roissy. Mais on ne peut pas non plus empêcher les vacanciers de ramener quelques souvenirs.

Ne jugeons pas trop vite ce garçon. Il faut d’ailleurs mettre à son crédit d’utiliser les filières de l’immigration légale. A l’heure où des centaines d’envahisseurs passent allègrement au-dessus d’administrations appelées tôt ou tard à justifier leur présence intrusive, reconnaissons que notre visiteur manifeste une certaine volonté d’acclimatation à son pays hôte.

Les médias ont donc bien raison de cracher sur Donald Trump et son fascistissime « Muslim ban ». Il faut se réjouir qu’une suspension temporaire consente à Air Qatar d’embarquer à nouveaux des passagers pleins d’amour et de tolérance. Que ce soit au mépris de la volonté du peuple américain est un détail. Après tout, la France doit redynamiser son tourisme et justement, le Louvre accusait en 2016 une baisse de 15% de visites par rapport à 2015. Gageons qu’un afflux de « terroriste-touristes » saura gonfler un peu les statistiques.

Lou Mantély

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article