Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, 
vus sous la loupe d'un super senior.

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Maurice Vidal ...un auteur à suivre ici sur www.ripostelaique.com

com

L’islam provoque de lui-même le refus de l’islam !

Publié le 1 février 2017 - par - 21 commentaires - 1 027 vues

 

Les Français sont à cran de constater que les mots « laïcité », « immigration », « insécurité » ou « terrorisme » sont désormais les paravents derrière lesquels se cachent les responsables politiques qui ne souhaitent pas parler de l’islam !

Pourtant, il y a urgence !

La laïcité est en panne.

Le rejet de l’immigration musulmane n’a jamais été aussi fort.$ L’opinion selon laquelle les immigrés bénéficient d’aides sociales refusées aux Français est aujourd’hui majoritaire.

L’insécurité ne concerne plus uniquement les banlieues mais l’ensemble de notre territoire. Le terrorisme oblige le maintien de l’état d’urgence et de l’angoisse qui va avec.

Il n’est donc pas surprenant que l’islam soit de plus en plus contesté, aussi bien dans son dogme que dans sa visibilité.

Le Coran est aux antipodes des Droits de l’Homme.

Les mosquées sont de moins en moins acceptées.

Le halal provoque des maladies… et des colères rentrées !

Les demandes d’« accommodements raisonnables » sont devenues « déraisonnables » par leur nombre et leur contenu.

La « diversité » est loin de faire l’unanimité.

La « différence » inquiète, car elle est porteuse de conflits.

Le « vivre-ensemble » est perçu comme une impossibilité, et l’insistance des politiques en ce domaine comme une absurdité.

Le voile, la burqa, le burkini sont honnis.

La langue arabe choque les Français qui en sont abreuvés, comme sont choqués tous les Français qui aiment la France et qui, en conséquence, ne supportent plus qu’elle soit sacrifiée à l’islam.

Or, ces Français n’appartiennent pas seulement aux classes populaires : ils appartiennent aussi aux classes aisées.

En d’autres termes, face à l’islamisation de la France, les logiques sociales ne fonctionnent plus.

La volonté de se réapproprier la France est en marche : la France ne sera pas le cinquante-huitième pays musulman du monde !

Maurice Vidal

Print
Repost

Commenter cet article