Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VIGILANCE SUPER-SENIOR

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Paris meurtri, Paris défiguré, Paris souillé...A quand Paris ressuscité ?

Hollande met en garde Trump sur sa "défiance" vis-à-vis de Paris

Le pôvre naïf....

Une idée me passe par la tête...

Celle de suggérer à Monsieur le Président d'enfourcher seul son scooter et d'aller  faire un tour incognito  dans  Paris, sans oublier dans les zones occupées, dans le 93 , à Trappes, Aulnay s/Bois...

Bonne virée, M. Hollande.

Philippe Boehler
==================================

François Hollande met en garde Donald Trump sur sa "défiance" vis-à-vis de ParisB

 

François Hollande met en garde Donald Trump sur sa "défiance" vis-à-vis de Paris L'actu en vidéo / 1 min. / à 12:08

Le président français François Hollande a demandé samedi à son homologue américain de ne pas marquer de signe de défiance envers la France, pays ami, après des propos de Donald Trump jugeant que "Paris n'est plus Paris".

"Ce n'est jamais bon de marquer la moindre défiance à l'égard d'un pays ami", a assené François Hollande en inaugurant dans la capitale française le Salon annuel de l'agriculture. "Moi c'est ce que je ne fais pas à l'égard d'un pays ami et je demande que le président américain ne le fasse pas à l'égard de la France", a lancé le président socialiste.

Vendredi, le président républicain américain avait cité lors d'une conférence annuelle de conservateurs "un ami" qui ne met plus les pieds dans la capitale française. Evoquant le terrorisme et le contrôle aux frontières, Donald Trump a défendu sa politique migratoire en prenant comme contre-exemples la France, la Suède et l'Europe en général.

>> A voir en image:

 

"Paris n'est plus Paris", dit Trump
L'actu en vidéo - Publié à 13:17

 

"Paris n'est plus Paris" et "la sécurité nationale commence par la sécurité aux frontières. Les terroristes étrangers ne pourront pas frapper l'Amérique s'ils ne peuvent entrer dans notre pays", a fait valoir le président américain.

"Ici, il n'y a pas de circulation d'armes"

Interrogé sur ces propos, François Hollande a répondu: "Je ne ferai pas de comparaison, mais ici il n'y a pas de circulation d'armes, il n'y a pas de personnes qui prennent des armes pour tirer dans la foule (...). Il y a hélas du terrorisme et nous devons lutter contre le terrorisme tous ensemble", a-t-il insisté.

>> Lire: Un Américain tire sur deux Indiens dans un bar, les croyant du Moyen-Orient

"Heureusement depuis plusieurs mois les touristes américains sont revenus en nombre parce qu'ils voient" que les autorités françaises font "un effort considérable pour assurer la sécurité", a aussi relevé le président français.

La critique du mur

Lundi, François Hollande avait pourtant lui aussi tiré à boulets rouges sur la politique de son homologue américain, lors d'un sommet franco-espagnol à Malaga.

Réagissant aux centaines de migrants qui ont forcé la frontière entre le Maroc et l'Espagne à Ceuta, il a critiqué le décret américain visant à construire un mur sur sa frontière mexicaine: "On aurait l'air de quoi, si l'Europe érigeait des murs et demandait aux voisins de les payer?"

>> A voir en image:

 

François Hollande critique la politique de Donald Trump
L'actu en vidéo - Publié à 12:26
 

agences/fme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article