Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VIGILANCE SUPER-SENIOR

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Attentat du Louvre. Quid des bombes de peinture? Pour détruire nos chefs d'oeuvres interdits en Islam ?

Les Observateurs

Pourquoi l’attaquant du Louvre avait des bombes de peinture

 
 
ei_mus_iraq_destruction

Cenator : Pourquoi l'attaquant du Louvre avait-il des bombes de peinture avec lui ? Parce qu'il voulait détruire des œuvres d’art au nom de l’islam. Nos médias n’en ont pas parlé car il s’agit d’une guerre de civilisations !

Les journalistes et les zélites font tout leur possible pour que la population occidentale ne se réveille pas. Les islamistes main dans la main avec les idiots utiles participent à notre destruction pendant que les services secrets, la police et une minorité consciente (minorité diabolisée par les tenants du politiquement correct), tenus au silence, pédalent dans le sens inverse et essaient de « sauver les meubles » contre la barbarie de l’Islam.

La presse francophone a parlé en détail de cet Egyptien de 28 ans qui a attaqué à la machette des militaires en faction devant le Louvre et a été blessé par balles (Le Parisien, Le Figaro, FranceTV, Le Nouvelliste, …). Mais elle n’a mentionné qu’incidemment le fait qu’il avait dans son sac à dos des bombes de peinture. Un musulman qui risque sa vie pour entrer au Louvre avec des bombes de peinture, ça devrait pourtant faire réfléchir. Il est tout de même énorme que nous devions apprendre par des sites anglophones le sens de cette attaque.

Nos médias n’en ont pas parlé car il s’agit d’une guerre de civilisations !

____________________

(*OUPS...C'est peut -être le nouveau Leonard de V...
PhB.

*************

 

Bill Warner

« L’islam détruit délibérément tout art car c’est de l’idolâtrie »

“It is the Purpose of Islam to Destroy All Art Because it is Jahiliyyah”

L’attaque jihadiste au Louvre – dont l’auteur avait un sac à dos contenant des bombes de peinture – donne à penser que le but était d’endommager ou de détruire plusieurs des œuvres d’art inestimables exposées dans le plus célèbre musée du monde.

Pour ceux qui étudient la théologie et la loi islamiques, cette tentative n’est pas une surprise. L’islam ordonne la destruction des œuvres d’art et autres objets créés par les infidèles, car ils représentent la jâhiliyya, le « temps de l’ignorance », avant que Mahomet n’apporte la parole d’Allah à ses disciples.

Vlad Tepes a interviewé Bill Warner, du Centre d’étude de l’islam politique, au sujet de l’attaque du Louvre et des bases coraniques de tels actes. Warner souligne que l’islam mène une guerre totale contre les kouffars : « Les bombes de peinture font partie de la guerre de civilisations lancée par Mahomet il y a 1400 ans. »

Gates of Vienna, 3.02.2017

 

Sandra Solomon

« Il faisait ce qu’il devait selon la loi islamique »

“He Was Doing the Right Thing According to Shariah Law”

[…] Sandra Solomon est une apostate de l’islam qui a grandi en Arabie saoudite et vit maintenant au Canada. Vlad Tepes l’a interrogée au sujet des bases existant dans la charia pour la destruction d’œuvres d’art. Pour la loi islamique – dérivée des paroles de Mahomet – toute œuvre d’art représentant des animaux ou des humains est une forme d’idolâtrie et est donc haram, interdite. En arabe, ces pratiques sont appelées shirk, ou polythéisme : placer des objets sur pied d’égalité avec Allah en tant qu’objets de culte. Vous et moi qui souscrivons à cet art sommes des polythéistes, des païens. Même les musulmans qui ont une peinture, un dessin ou une photo chez eux, fût-ce une photo de leurs enfants, sont coupables de shirk et voués à l’enfer, selon la loi de Mahomet.

Gates of Vienna, 4.02.2017

 

Rappel (Nouvel Obs, novembre 2015) :

« La destruction culturelle fait partie intégrante du djihad »

 

P. S. :Pour le père de l’attaquant, évidemment, son fils n’est pas un terroriste et toute l’affaire n’est qu’une mise en scène du gouvernement français pour pouvoir lui tirer dessus !

____________________________

Sandra Solomon on the Louvre Attacker: “He Was Doing the Right Thing According to Shariah Law”

Yesterday morning an Egyptian mujahid was shot by police in the vicinity of the Louvre when he attacked them with a machete. He was carrying paint bombs in his backpack, and it seems likely that he intended to do damage to works of art in the famous museum.

Sandra Solomon is an apostate from Islam who grew up in Saudi Arabia and now lives in Canada. Last night Vlad Tepes interviewed Ms. Solomon about the basis under the shariah for the destruction of works of art. According to Islamic Law — derived from the sayings of Mohammed — any work of art that represents animals or human beings is a form of idolatry, and is therefore haram, or forbidden. In Arabic such practices are referred to as shirk, or polytheism — the placing of entities alongside Allah as objects of worship. You and I, who patronize such art, are known as mushrikun, or polytheists.

Ms. Solomon also makes a point of reminding Muslims that if they have a painting, drawing, or photo in their houses — even a picture of their children — they are guilty of shirk, and according to Mohammed will go to hell for it:

5 thoughts on “Sandra Solomon on the Louvre Attacker: “He Was Doing the Right Thing According to Shariah Law”

I knew that art (except for calligraphy) was not a part of Islamic culture, but to think that children are not allowed to draw anything with a “soul”, only inanimate objects! This seems so cruel. I could not imagine being a small child without drawing my parents, cows, cats and dogs and birds…
I know it has often been said that the Muslims, too, are victims of Islam, and this interview again reminded me how true this is.

Muslims may be victims of Islam, but don’t be deluded into thinking you can get Muslims as allies. The reason for this is that, as Sandra Solomon pointed out, the injunction against art (like many things) is a basic part of Islam. A person cannot claim to be Muslim without adhering to these doctrines, at least implicitly.

It’s true that Islamic countries encourage totalitarian rulers who have the power to suspend the total practice of Islam. For example, the archaeological museums under Sadam Hussein were safe and protected, until George W Bush, in his wisdom, overthrew Hussein for the 9/11 attacks Hussein had no part in. After the US-created anarchy in Iraq, the Muslims followed their Islamic teaching and destroyed the museums.

But, while a Muslim still professes to be a Muslim, he recognizes the teachings against art to be valid and theoretically binding.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article